[TEST] Weebike Le Road : la star des VAE en ville

test le road une

Plus qu’à la mode, les vélos à assistance électrique semblent devenir une nécessité. Cependant, il n’est pas facile de faire son choix parmi la pléthore de modèles proposés. Aujourd’hui nous testons pour vous le modèle Weebike Le Road du constructeur français Weebot. Pensé pour une utilisation urbaine, que vaut ce VAE pliant guidon en main ? La réponse après ces quelques lignes.

  • marque : Weebot
  • modèle : Weebike Le Road
  • catégorie : Vélo pliant à assistance électrique (VAE)
  • puissance moteur : 250 W Brushless
  • vitesse max : bridée à 25 hm/h
  • autonomie : Jusqu’à 70 km
  • poids : 23 kg
  • prix : 1 490 euros
  • disponibilité : disponible

En 1964 Bob Dylan chantait sa célèbre chanson The Times They Are a-Changin ». En d’autres termes, les temps sont en train de changer. Près de 60 ans plus tard, ces paroles sont toujours d’actualité. Et si ces changements sont multiples et parfois subtils, il y en a un qui saute aux yeux pour peu que l’on observe quelques instants le fonctionnement des villes d’aujourd’hui.

Installez le VPN le plus RAPIDE de la planète !
Pour 3,11€ par mois seulement

La préférence pour les moyens de locomotion s’est en effet retrouvée bouleversée à cause de plusieurs paramètres. D’un côté, le facteur environnemental fait doucement son petit bout de chemin dans les esprits depuis plusieurs années maintenant. Mais dernièrement, c’est la pandémie du Coronavirus qui a contraint les habitants des villes à changer leurs habitudes. C’est donc le moment idéal d’opter pour un moyen de transport propre, pratique et performant. Le vélo à assistance électrique condense dans son assortiment de tubes métalliques tous ces aspects. Comme c’est le cas du Weebike Le Road du constructeur français Weebot.

test weebike 1

Design et Ergonomie du Weebike Le Road

Le Weebike Le Road est un vélo compact aux allures de BMX. Ses petites roues et son cadre bas participent à cette image. C’est aussi le design partagé par de nombreux vélos pliants pour favoriser leur manipulation et leur transport. Éloigné des formes traditionnelles des bicyclettes classiques, ce modèle fait plus baroudeur. Dans l’ensemble, son style général, habillé dans son ton noir est plaisant.

Comme mentionné plus haut, son cadre bas et sa petite taille lui permettent d’être relativement facile à manipuler. Ainsi, il n’y a pas besoin d’être un gymnaste ou d’avoir fait 10 ans de Taekwondo pour monter dessus ou en descendre de manière souple. Surtout, cela lui permet d’être rangé sans prendre de place, d’autant plus une fois qu’il est plié. En outre, la selle et le guidon sont réglables en hauteur. Ce vélo peut donc convenir à des personnes mesurant jusqu’à 2m. À savoir qu’au-delà d’1m90, il est toutefois compliqué de se retrouver avec les jambes tendues en pédalant, ce qui est pourtant conseillé pour la posture. Heureusement, cela gêne beaucoup moins avec un vélo à assistance électrique.

Au niveau des commandes, comme sur un vélo classique, tout se pilote au pouce et à l’index. Que cela soit pour passer les vitesses du dérailleur avec la main droite, ou pour contrôler l’écran, les vitesses électriques et la sonnette avec la main gauche. Rien de bien sorcier, mais au contraire tout est plutôt intuitif.

gros plan avant

accessoires

Le Weebike Le Road est livré avec une lampe avant, un réfléchisseur arrière et des garde-boues sur chaque roue. Si les lumières sont obligatoires, les garde-boues ne le sont pas et sont donc bienvenus. L’on peut néanmoins regretter l’absence d’un porte-bagages qui aurait été idéal pour un usage urbain.

Confort du Weebike Le Road

Le Weebike Le Road offre une position de conduite qui maintient le dos à l’horizontale et droit, si le guidon est à la bonne hauteur. Cette posture ne procure ainsi pas de douleurs particulières dans les lombaires ou les cervicales. Ce sont en général ces régions dorsales qui souffrent le plus à vélo. Ici, elles sont épargnées. En outre, le postérieur, autre point sensible, profite d’une selle Royal qui assure une bonne assise. Celle-ci est suffisamment confortable et ne provoque pas de fâcheuses réactions qui empêchent de s’asseoir sur une surface dure, même après un trajet de plus d’une heure.

En continuant sur le thème du confort, le Weebike Le Road est équipé d’une suspension à l’avant et d’un amortisseur sur le cadre. Ensemble, ils absorbent bien les aspérités de la route, comme les racines sous le bitume ou les pavés.

Enfin, permettez-moi d’inclure les freins à cette partie. Les deux freins avant et arrière sont à disque. Ils assurent une qualité de freinage impeccable. Attention cependant si vous êtes habitués aux freins à patins puisqu’ici le freinage est beaucoup plus puissant. Il faut donc éviter d’écraser les manettes, mais au contraire bien les doser.

Utilisation du Le Road

Mais revenons sur la fonction principale de ce vélo : son assistance électrique. À savoir tout d’abord que, conformément aux règles en vigueur, sa vitesse maximale est limitée à 25 km/h. Cela ne veut pas dire que l’on ne peut pas dépasser cette vitesse manuellement. En revanche, le moteur seul même dans son mode de performance le plus élevé n’ira pas au-delà. Ces modes de performance, ou vitesses sont au nombre de cinq. Elles se changent très facilement avec deux touches, vers le haut ou vers le bas, depuis le boîtier prévu à cet effet positionné à côté de l’écran de contrôle.

Avec la présence d’un capteur de pédalage intégré, le Road évalue automatiquement en fonction de la fréquence de rotation des pédales s’il doit lancer le moteur ou non. Il est donc tout le temps nécessaire de pédaler. Lorsque cela ne requiert aucune poussée particulière, le moteur reste muet. Mais quand cela devient difficile, alors l’aide électrique s’enclenche et prend le relais. Ainsi, la première vitesse ne sera utile que pour le démarrage ou pour conserver une faible vitesse à côté de quelqu’un qui marche.

Il faut donc pousser dans les modes pour que cela devienne utile dans les côtes. L’on se rend compte alors que le vélo, et nous dessus, n’avons aucun mal pour franchir des montées. Je reconnais n’avoir pas testé sur le Col du Tourmalet, mais il s’en sort très bien sur les difficultés du bassin parisien. Il n’est pas non plus nécessaire d’être constamment en mode de vitesse le plus élevé. Si c’est le plus efficace, c’est aussi celui qui consomme le plus de batterie.

La batterie

À propos de la batterie, le fabricant du Le Road annonce une autonomie allant jusqu’à 70 km. Cela dépend évidemment de beaucoup de facteurs : poids de l’utilisateur, profil du parcours, mode utilisé. Lors du test, nous avons pu faire un trajet d’environ 50 km en mode de vitesse le plus élevé, avec une seule charge. Le trajet comprenait aussi bien des montées que des descentes. En outre, l’assistance électrique s’enclenche à cette vitesse dès les premières foulées. Donc le moteur était constamment sollicité. Avec une utilisation plus souple, la distance de 70 km peut être atteinte. Bien que 50 soit déjà suffisant pour la majorité des utilisations en ville.

Car c’est bien là l’environnement dans lequel brille ce vélo. En effet, avec ses petites roues, ses vitesses manuelles limitées à 7 et la vitesse max du moteur fixée à 25 km/h, il se faufile dans la jungle urbaine sans problème. Les pistes cyclables sont faites pour lui. En revanche, il peine un peu plus sur les routes de campagnes. Ce qui est tout à fait normal, puisqu’il n’est pas vraiment construit pour, alors on ne peut pas lui en vouloir. L’on accepte alors parfaitement le petit rythme tranquille avec lequel on se déplace sur ces routes.

Manipulation du vélo

Le Weebike Le Road est un vélo de ville. En contrepartie de ne pas pouvoir fuser, en toute légalité, sur les routes, il est pliable et prend peu de place. Il se range facilement dans un appartement et dans un bureau. Il s’emmène avec une certaine aisance dans les transports en commun, au cas où. Le plier et le déplier ne prend que quelques secondes et ne nécessite aucun outil en particulier. Il s’agit juste d’une sécurité à mettre en place ou à enlever. Pour revenir quelques instants sur la batterie, celle-ci est amovible et se range dans le cadre. Donc, une fois le vélo plié, on peut le ranger et en sortir la batterie pour aller la recharger ailleurs.

Avec ses 23 kg sur la balance, le Weebike se situe dans la moyenne des vélos électriques. Si ce n’est pas un poids excessivement lourd, ce n’est pas non plus un poids plume. Il faut faire attention à son dos en le transportant, et ne pas faire de faux mouvements.

Conclusion

Il n’aura pas fallu attendre que les temps changent avant que les vélos à assistance électrique soient introduits dans notre vie. Il aura néanmoins fallu attendre un bouleversement pour comprendre qu’ils ne sont pas réservés aux personnes âgées ou aux paresseux. Avec son look façon « petit mais costaud », ses performances irréprochables en ville et son côté pliant qui lui permet de se ranger partout, le Weebike Le Road est une réponse adéquate à ce bouleversement.

Certes, l’on aurait aimé qu’il soit peut-être un peu plus léger, ou vendu avec plus d’accessoires. Mais avec un tarif de 1 490 euros, cela en fait un vélo à assistance électrique très attractif. Surtout que grâce aux subventions apportées par les régions pour l’aide à l’achat de ce genre de véhicule, le prix peut diminuer de près de 30%. Vous l’aurez compris, ce vélo est une bonne affaire.

Pour en savoir plus sur le Weebike Le Road, consultez la fiche technique de ce vélo électrique pliant.

 

Points positifs

  • Très bonnes performances
  • Peut se ranger partout
  • Bon rapport qualité/prix

Points négatifs

  • Absence d’un porte-bagages
  • Un peu lourd

Ergonomie - 8
Utilisation - 8.5
Manipulation - 7.5
Rapport Qualité/prix - 8.5

8.1

Design et Ergonomie : Un bon look façon BMX. Aurait pu profiter de plus d'accessoires

Utilisation : Très bonnes performances. Utilisation impeccable en ville. Peine un peu sur les grandes routes.

Manipulation : Pliage rapide et très simple. Assez lourd, donc pénible à porter après un certain temps.

Rapport Qualité / Prix : Un prix très attractif pour un bon vélo.

User Rating: 4 ( 3 votes)
  • Daytona Road Star Bottes de moto en tournée Noir taille : 39
    39 - Noir - * doux spécial plein cuir de vache * cuir de pied doublé * doublure textile dans l’arbre articles: Daytona Road Star Bottes de moto en tournée
    285,77 € 300,81 € -5%
  • Daytona Road Star GTX M Gore-Tex Bottes de moto imperméables Noir taille : 39
    39 - Noir - articles: Daytona Road Star GTX M Gore-Tex Bottes de moto imperméables
    361,72 € 393,23 € -8%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *