Accueil / Sport connecté / [TEST] SmartHalo : un assistant connecté qui vous suit partout à vélo

[TEST] SmartHalo : un assistant connecté qui vous suit partout à vélo

SmartHalo, vélo, vélo connecté, navigation, sport, test, review, avis

Né d’une campagne Kickstarter ayant récolté plus 500 000 dollars, le projet SmartHalo est désormais concret et accessible. Créé par le groupe CycleLabs, le dispositif doit aider les cyclistes à se déplacer dans les villes. Il promet une solution à tous les problèmes de la vie citadine, de la navigation à la sécurité. Globalement, c’est bel et bien ce qu’a réussi à accomplir la société canadienne. 

Marque : SmartHalo
Catégorie : Assistant connecté pour vélo
Connexion : Bluetooth
Compatibilité : iOS /Android
Prix : 149€
Disponibilité : immédiate
Testé avec : iPhone 6

Unboxing du SmartHalo

SmartHalo, vélo, vélo connecté, navigation, sport, test, review, avis

La boite du SmartHalo est petite, comme on pouvait le supposer avec les visuels du dispositif qu’elle contient. Dans son design, elle fait penser aux produits Apple avec sa fine calligraphie et la présence importante de blanc. Elle met également en avant les possibilités qu’offre la machine sur chacune de ses faces, chaque fois avec un code couleur différent. Le coffret est ainsi rendu assez attractif, avec un mélange de couleurs vives et de sobriété.

SmartHalo, vélo, vélo connecté, navigation, sport, test, review, avis

L’ouverture s’effectue sur tout le volume de la boite, il faut donc faire attention en la prenant, au risque de tout faire tomber. Comme le reste, l’intérieur semble simple et ordonné, avec le SmartHalo placé au centre. On s’étonne lorsqu’on remarque que le nécessaire pour utiliser le dispositif et l’accrocher à son vélo a été bourré dans la boite. Loin de l’esthétisme global présent jusque là, on se retrouve avec un sachet de vis, des accroches et autres petits objets placés çà et là au hasard, en plus d’un câble d’alimentation. À noter qu’on ne trouve pas de mode d’emploi dans la boite, et qu’il faut se rendre sur l’application pour apprendre à installer le tout.

SmartHalo, vélo, vélo connecté, navigation, sport, test, review, avis

Design et ergonomie du SmartHalo

SmartHalo, vélo, vélo connecté, navigation, sport, test, review, avis

À première vue, on peut s’inquiéter du design du SmartHalo. Avec tous les composants nécessaires et le manque de clartés des emballages, on craint le pire au moment de l’assemblage. Il s’avère finalement très simple à installer sur le vélo. L’application est limpide sur la marche à suivre et il faut à peine une dizaine de minutes pour que tout soit mis en place. L’appareil a en plus l’avantage de pouvoir être disposé sur n’importe quel type de vélo. Avec les divers outils inclus, on peut en effet adapter la taille des accroches et vérifier leur disposition. Le SmartHalo est alors parfaitement positionné et tient en toute circonstance.

SmartHalo, vélo, vélo connecté, navigation, sport, test, review, avis

Une fois installé, le dispositif s’intègre bien au véhicule et ne semble pas avoir été ajouté, tant son design se marie avec les lignes de la plupart des deux-roues. Les différents effets de lumières donnent également un côté très esthétique à l’appareil, même s’ils sont là avant tout pour une question d’utilité. Facilement accessible, il répond bien aux commandes et il suffit de l’effleurer pour qu’il réagisse. On pourrait d’ailleurs presque le trouver parfois un peu trop sensible et compter, par exemple, deux touches au lieu d’une. Il faut noter que, si les attaches du SmartHalo ne s’enlèvent pas (en tout cas pas à la main), il est possible de retirer l’objet lui-même si on préfère le garder au chaud. Cependant, l’appareil est waterproof et ne craindra pas l’eau si on le laisse sous la pluie.

Prise en main du SmartHalo

SmartHalo, vélo, vélo connecté, navigation, sport, test, review, avis

Si le SmartHalo va de pair avec une application (nous y reviendrons), on peut l’utiliser directement. Son écran réagit au toucher et une partie de ses fonctions sont accessibles grâce au tactile. L’engin ne peut être retiré que par son utilisateur (avec son portable) et fait donc office d’alarme en plus de verrouiller le vélo. Afin de ne pas rester coincer le smartphone tombe à court de batterie, CycleLabs a mis en place un système ressemblant au morse. Au moment de configurer le SmartHalo, on peut choisir un code à touches, soit courtes, soit longues. Sans portable, on peut donc enclencher ou désactiver cette fonction, qui réagira si on secoue trop le vélo et déclenchera une alarme. Même chose pour la lampe intégrée au dispositif : une pression et la lumière s’allume.

Si ces fonctions semblent simples, elles ne sont pourtant pas si instinctives. La faute à une sensibilité parfois trop grande qui lance une tâche sans qu’on le fasse exprès. L’utilisation de ce type de technologie étant rare sur un vélo, on peut aussi mettre les difficultés que l’on éprouve sur le compte d’un manque d’habitude. Il faut noter le fait que la machine ne s’allume que si on la branche. Il suffit donc d’être un peu trop pressé pour oublier, et aucun bouton ne permet de l’activer.

Application du SmartHalo

SmartHalo, vélo, vélo connecté, navigation, sport, test, review, avis

Comme nombre d’objets connectés, la plupart des fonctions du SmartHalo sont liées au smartphone. Son alarme/verrou et sa lampe intégrée abordées précédemment sont évidemment accessibles et configurables. Si cet objet a eu un tel succès sur Kickstater, c’est avant tout pour son système GPS. En plus d’être très précis, il transmet au dispositif le chemin à prendre, laquelle s’indique avec une lumière. La direction est très simple à comprendre et il s’agit là l’aspect le plus innovant du SmartHalo, puisqu’il donne une vraie sensation de nouveauté dans le déplacement.

SmartHalo, vélo, vélo connecté, navigation, sport, test, review, avis

Parmi ses autres possibilités, l’application est moins révolutionnaire. Elle devient, avec le dispositif, un assistant connecté de plus, bien que plus pratique à transporter.  Il fait alors office de coach sportif en calculant vos efforts et en vous indiquant par un cercle ce qu’il vous reste à faire. Un signal visuel est également envoyé à chaque appel ou message reçu. Rien de très original donc, mais les signaux sont efficaces sans pour autant déranger la conduite.

Le SmartHalo face à la concurrence

Le SmartHalo appartient à une catégorie très particulière d’objets connectés, il est donc difficile de lui trouver un concurrent. Il en existe pourtant un, d’origine française : le HAIKU. Tout comme son adversaire, il s’accroche au guidon et fait office de GPS, de coach sportif et d’assistant d’appel.  SmartHalo, vélo, vélo connecté, navigation, sport, test, review, avis

Cependant, son affichage n’est ni aussi esthétique, ni aussi instinctif que celui du SmartHalo car il utilise  un système proche des GPS classiques (flèches, nombre de mètres). Il a par contre l’avantage d’être légèrement moins cher (129 euros) et de se “clipper” directement sur le vélo, sans installation préalable. Cela dit, pour 20 euros de plus, autant prendre un produit de meilleure qualité et avec plus de fonctions.

Conclusion du SmartHalo

S’il n’est pas une révolution dans le monde des assistants connectés, le SmartHalo se détache malgré tout des autres. Son système GPS est très instinctif et d’une précision sans faille, en plus d’être esthétique. Concernant le reste de ses fonctions, elles sont efficaces à défaut de vraiment renouveler le genre. L’alarme, le coach sportif, la lumière et les appels fonctionnent bien, peuvent être reconfigurés très simplement. Dans son design, l’appareil est à la fois élégant et facile à monter, en plus d’être très solide. Il n’est cependant pas exempt de défauts, puisqu’il s’avère parfois trop sensible dans son utilisation tactile. Le fait de ne pas pouvoir allumer l’engin sans le brancher est la seule vraie faille de conception. Un caillou dans la chaussure qui n’empêche pas le SmartHalo d’être un bon produit.

Points positifs

  • Un GPS très précis et instinctif
  • Des fonctions efficaces…
  • Facile à monter
  • Un design qui s’adapte à n’importe quel vélo

Points négatifs

  • Impossible à allumer sans le brancher
  • …sans être vraiment originales
  • Un écran tactile parfois trop sensible
Né d'une campagne Kickstarter ayant récolté plus 500 000 dollars, le projet SmartHalo est désormais concret et accessible. Créé par le groupe CycleLabs, le dispositif doit aider les cyclistes à se déplacer dans les villes. Il promet une solution à tous les problèmes de la vie citadine, de la navigation à la sécurité. Globalement, c'est bel et bien ce qu'a réussi à accomplir la société canadienne.  https://www.youtube.com/watch?v=qcHUU0g8RaE Marque : SmartHalo Catégorie : Assistant connecté pour vélo Connexion : Bluetooth Compatibilité : iOS /Android Prix : 149€ Disponibilité : immédiate Testé avec : iPhone 6 Unboxing du SmartHalo La boite du SmartHalo est petite, comme on pouvait…

Design et Ergonomie : À première vue, la construction du support peut faire peur. Il est en fait très simple à monter et permet au SmartHalo d'être facilement accessible tout en s'intégrant bien au vélo

Application et fonctionnalités : L'application est facilement configurable et simple d'utilisation. Le GPS et l'alarme sont particulièrement bien pensés. Dommage que les autres fonctionnalités ne soient pas moins banales

Utilisation et prise en Main : Quand on en vient à l'utilisation directe du produit, et donc tactile, il réagit vite et bien. Il est malheureusement parfois trop sensible, même si cela ne gâche pas un trajet.

Rapport Qualité / Prix : À 149 euros, le SmartHalo est au prix qu'il mérite pour une utilisation régulière d'un vélo. Si vous ne le prenez que de façon occasionnelle, attendez une légère baisse de prix

Design et ergonomie - 7
Application - 7
Fonctionnalités - 8
Utilisation/prise en main - 7
Rapport qualité/prix - 8

7.4

Design et Ergonomie : À première vue, la construction du support peut faire peur. Il est en fait très simple à monter et permet au SmartHalo d'être facilement accessible tout en s'intégrant bien au vélo

Application et fonctionnalités : L'application est facilement configurable et simple d'utilisation. Le GPS et l'alarme sont particulièrement bien pensés. Dommage que les autres fonctionnalités ne soient pas moins banales

Utilisation et prise en Main : Quand on en vient à l'utilisation directe du produit, et donc tactile, il réagit vite et bien. Il est malheureusement parfois trop sensible, même si cela ne gâche pas un trajet.

Rapport Qualité / Prix : À 149 euros, le SmartHalo est au prix qu'il mérite pour une utilisation régulière d'un vélo. Si vous ne le prenez que de façon occasionnelle, attendez une légère baisse de prix

Votre avis: 3.42 ( 9 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *