[Test] Pavlok, le bracelet connecté anti mauvaises habitudes

Ivan Petrovitch Pavlov, qui a donné son nom au bracelet Pavlok, était un médecin et physiliogiste russe dont les travaux ont été récompensés par un prix Nobel en 1904. Il est essentiellement connu pour avoir démontré que la stimulation de la douleur associée à une habitude chez un individu pouvait le débarrasser de cette dernière et changer en profondeur son comportement.

C’est sur ce principe “Pavlovien” que fonctionne le bracelet Pavlok qui affirme pouvoir vous débarrasser de vos mauvaises habitudes. Si par exemple, vous avez décidé d’arrêter de fumer, le bracelet vous enverra une bonne décharge électrique, entre 50 et 255 volts tout de même, chaque fois que vous faites le geste de porter une cigarette à votre bouche. Votre cerveau se chargera alors du reste en associant ensuite systématiquement le fait de fumer à la douleur que vous aurez ressentie. Simple et efficace.

Marque : Pavlok
Catégorie : Bracelet connecté
Connexion : Bluetooth Low Energy
Compatibilité : Android et iOS
Prix : 179,99 $ soit 160 €
Disponibilité : Disponible
Acheter le Pavlok :

Unboxing du bracelet Pavlok

Le bracelet Pavlok est présenté dans une boite carrée en carton rigide noir siglée d’un éclair jaune – symbole de la marque – sur le dessus et avec le nom du produit en jaune sur le devant : un design épuré et simple qui ne donne pas d’indication sur le type d’objet qui se trouve à l’intérieur. Très léger, le boitier reste fermé grâce à un aimant et s’ouvre très facilement.

Boite Pavlok
Le boitier Pavlok

On tombe alors directement sur trois petits livrets, un guide de démarrage rapide, un manuel d’instructions, et enfin un livret un peu plus dense qui explique en quoi consiste le concept du Pavlok et comment il va vous aider à atteindre vos objectifs : vous lever plus tôt le matin, retrouver la forme, manger moins gras, arrêter de fumer, etc. Sur la face interne du boitier, une citation d’ Aristote résume toute la philosophie du Pavlok : “Nous sommes ce que nous faisons de manière répétée. L’excellence n’est donc pas une action, mais une habitude“.

Ouverture du boitier Pavlok
Ouverture du boitier Pavlok

Après avoir retiré les trois livrets, le bracelet apparaît dans un écrin en polystyrène noir. Bracelet noir lui aussi avec un éclair gravé sur sa partie centrale. Pour pouvoir charger le Pavlok, un câble USB est fourni. Peu encombrant, le boitier Pavlok est discret et facile à transporter.

Les éléments du boitier Pavlok
Les éléments du boitier Pavlok

Design et ergonomie

Après avoir retiré le bracelet de son boitier, il se révèle facile à attacher au poignet. Son système d’attache est une boucle ardillon, le type de fermoir le plus courant qui équipe la très grande majorité des montres. Sa matière est agréable et rend plaisant son contact avec la peau. Sur sa face intérieure, le Pavlok est équipé d’une petite batterie couleur métal.

Le bracelet Pavlok sorti de sa boite.
Le bracelet Pavlok sorti de sa boite
Fermoir Pavlok de type ardillon
Fermoir Pavlok de type ardillon

Pour tester, sans avoir à télécharger l’application, la décharge d’électricité que le Pavlok est censé vous envoyer lorsque vous êtes sur le point de ne pas respecter l’objectif que vous vous êtes fixé, il suffit d’appuyer deux secondes sur l’éclair gravé sur le bracelet : et là en effet on constate qu’il vaut mieux ne pas franchir la ligne, la décharge est tout à fait désagréable, même si elle n’est pas spécialement douloureuse quand le bracelet est réglé sur son intensité de base de 50 volts.

La batterie du Pavlok qui envoie les décharges électriques
La batterie du Pavlok qui envoie les décharges électriques

Application Pavlok

L’application se révèle très facile à installer. Une fois téléchargée, elle vous proposera d’activer votre Bluetooth et s’y appairera toute seule, ce qui révèle très pratique lors de l’installation. Il vous faudra créer un compte ; mais contrairement à de nombreux autres bracelets, cela se fait très rapidement. En effet, l’appli ne vous demande que votre nom, votre âge, et votre pays de résidence.

Dans son kit de base, Pavlok propose six programmes au choix : Arrêter de fumer, Manger mieux, Arrêter de somnoler, Être plus productif, Arrêter de se ronger les ongles et Se mettre au sport.

Application Pavlok
Application Pavlok

Une fois votre programme choisi, vous pourrez écouter un cours enregistrement audio du créateur de Pavlok qui vous guidera dans l’utilisation de votre bracelet. Il vous préviendra par exemple, que le choc électrique n’est pas forcément nécessaire pour vous rappeler de changer vos habitudes, mais qu’une vibration peut faire l’affaire, voire même un simple signal sonore.

Ce petit enregistrement est réellement original et propose une autre vision, beaucoup plus humaine, des objets connectés. Il y a en effet différents enregistrements qui se débloquent au fur et à mesure que vous avancez dans votre utilisation du Pavlock. Dans le premier enregistrement, le créateur du bracelet nous invite simplement à choisir une mauvaise habitude, et à appuyer sur le bouton qui sert à envoyer la décharge à chaque fois que l’on ressent le besoin de s’adonner à cette habitude. Il s’agit de la première étape de conditionnement du cerveau, qui permettra ensuite à ce dernier de reconnaître le stimulus quand le bracelet s’activera de lui-même.

Ces enregistrements proposent des séances de méditations très intéressantes si l’on joue le jeu. Elles vous aideront à vous recentrer sur vous-même ainsi qu’à vous poser les bonnes questions sur vos mauvaises habitudes. Elles vous aideront à repérer les causes de vos tics, et à tenter de mieux les comprendre pour enfin les contrôler.

Ces séances sont par ailleurs très importantes, car ce sont elles qui vont conseilleront sur comment utiliser la fonction zap du Pavlok. Il ne s’agit pas d’être électrocuté au hasard, mais bien de s’auto-discipliner en se lançant une décharge à un moment clef pour essayer de créer des automatismes. Cela est répété à la fois dans les cours et dans l’application : la première étape est de prendre conscience de ses mauvaises habitudes et de savoir les reconnaître.

La fiche du Pavlok
La fiche du Pavlok

Utilisation / Prise en main

Cependant, certaines habitudes sont difficiles à cerner. C’est pourquoi le bracelet vous propose différentes extensions afin de vous aider à mieux résister à la tentation. Par exemple, vous pouvez installer une extension vers Google Chrome afin de restreindre votre accès à Internet. Pratique si vous souhaitez éviter de procrastiner ou si vous voulez limiter votre accès à certains sites.

Vous pouvez également lier le Pavlok à IFTTT. Grâce à cette fonctionnalité, vous pouvez mettre en place des scénarios qui, lorsqu’ils se produiront dans la réalité, activeront le bracelet. Il est par exemple possible de connecter le Pavlok à d’autres objets connectés comme un réfrigérateur ou un bracelet fitness afin de vous administrer une décharge si vous allez manger en dehors des heures de repas ou si vous n’atteignez pas vos objectifs sportifs.

Le Pavlok en "situation"
Le Pavlok en “situation”

Il est aussi possible de mettre en place des alarmes si vous avez tendance à ne pas entendre votre réveil ou à appuyer sur la touche snooze histoire de dormir “encore cinq minutes”. Avec une petite décharge, vous devriez être assez réveillé pour vous tirer du lit. En vous levant plus tôt, vous serez plus fatigué le soir et ainsi vous pourrez réarranger votre cycle de sommeil.

Enfin, vous pouvez configurer le bracelet pour qu’il s’actionne via une détection des mouvements. Si vous faites ce choix, il vous enverra un signal dès que votre main se lève plus de deux secondes. Il s’agit donc de vous rappeler de ne pas fumer, vous ronger les ongles, ou encore vous arracher les cheveux.

Le Pavlok est connu pour envoyer des décharges, mais ce n’est pas son seul moyen de fonctionner. Vous pouvez le faire vibrer, sonner, ou même vous envoyer des notifications. Le produit pourra rapidement être très gênant si vous n’êtes pas motivé. En effet : il faut accepter le fait qu’il vous forcera à changer vos habitudes, ce qui est gênant par définition. Il s’agit d’un objet pour vous accompagner : réfléchissez avant de l’acheter, car si vous n’êtes pas déterminés, il finira très vite sur une étagère.

Face à la concurrence

Le Pavlok est un produit unique en son genre. Il n’a à l’heure actuelle aucun concurrent direct ou indirect.

Conclusion

Points Positifs

  • Design épuré
  • Original
  • Utilisation agréable

Points Négatifs

  • Cher comparé à ses fonctionnalités
Design & Finition/Ergonomie
14out of 5
Application
16out of 5
Fonctionnalités
10out of 5
Utilisation/prise en main
12out of 5
Rapport qualité/prix
10out of 5

Overview

Design & Finition/Ergonomie : Design efficace et original.
Application : Très intuitive et originale, elle donne une autre vision de ce que peuvent être les objetx connectés.
Fonctionnalités : Elles se révèlent assez limitées, même si le bracelet tient les promesses qu'il fait.
Utilisation/Prise en main : L'objet est facile à prendre en main et ne pose aucun problème de compréhension.
Rapport qualité/prix : Le bracelet reste cher par rapport à ses fonctionnalités.

3

3 out of 5
Dans la moyenne
[Test] Pavlok, le bracelet connecté anti mauvaises habitudes
on
Design & Finition/Ergonomie : Design efficace et original.
Application : Très intuitive et originale, elle donne une autre vision de ce que peuvent être les objetx connectés.
Fonctionnalités : Elles se révèlent assez limitées, même si le bracelet tient les promesses qu'il fait.
Utilisation/Prise en main : L'objet est facile à prendre en main et ne pose aucun problème de compréhension.
Rapport qualité/prix : Le bracelet reste cher par rapport à ses fonctionnalités.

Rating: 3

1 commentaire

  1. Bonjour,

    EST il efficace contre les gros mots?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *