Test de la Nutritab de Terraillon : la balance connectée qui ne fait pas le poids

Après les balances connectées pour les humains, voilà celles pour les nourrir.  Terraillon propose une petite balance de cuisine destinée à peser les aliments, mais surtout a donner les informations nutritionnelles de chacun d’entre eux. Une belle promesse, mais qu’en-est il dans la réalité ? Réponse !

Catégorie : balance connectée

Marque : Terraillon

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Disponibilité : disponible

Prix : 89,90 euros

Unboxing

Une chose est sûre, vous n’allez pas être embêté par la quantité de choses qui sont dans la boite. La balance, la notice et au dodo. La boite est sympa, en carton assez épais le tout aux couleurs de l’application à savoir le rouge et le blanc. Ceci dit, pas besoin de plus de choses. Les piles sont fournies alors on peut difficilement râler.

Design

Difficile de dire d’une balance connectée qu’elle est laide ou moche. On a pas fait formation balance en Master 2 néanmoins il faut reconnaître que la NutriTab blanche est un objet qui ne dénotera pas dans la cuisine. Elle est relativement fine même si assez large et du coup assez imposante. Niveau finition, le boulot est fait pas de critiques particulières à faire. Bref, une design pas révolutionnaire, mais plutôt cool.

IMG_0156

IMG_0159

Application

C’est là que ça se corse. En plus d’être leeeeeeeeente (malgré un iPad mini 2 de toute beauté), il y a parfois quelques petits bugs et retours au bureau. C’est pas super agréable, mais surtout, alors que certaines fonctions sont très ergonomiques et claires, notamment les infos sur la nutrition, d’autres le sont moins. Comprendre comment utiliser la balance n’est pas plus intuitif. Qui plus est, pas de recherches possibles pour trouver les aliments, il faudra se taper toute la liste. C’est sympatoche ! Pour les reste, ça fonctionne plutôt bien même si les fonctionnalités ne sont pas très nombreuses.

Enfin, et ça, c’est un gros gros défaut. L’application n’est disponible que sur Apple Store. Pas de compatibilité Android pour le moment (la balance est tout de même sortie en avril). On patiente, on patiente, mais c’est difficilement concevable qu’une grande marque ne prenne pas la peine de développer sur le plus grand marché d’application.

Utilisation

L’utilisation de la balance n’est pas si compliquée, mais fichtrement pas intuitive. Vous allumez l’application et vous serez de suis invité à appareiller votre produit avec votre smartphone ou tablette. Bête que vous êtes, vous allez vous arracher les cheveux ne trouvant pas le fameux bouton d’appareillage sur la balance. Vous penserez que vous êtes idiots, mais rassurez-vous ce n’est pas le cas. C’est juste mal fichu. En réalité, il faut aller dans la section alimentation PUIS dans « ajouter un aliment », PUIS sélectionner la balance qui s’appareillera automatiquement. Si l’appareillage automatique est une bonne idée, ce n’est pas franchement bien amené. Malheureusement, ce n’est pas tout.

Une fois que vous avez passé l’étape de la compréhension de ce système, vous pourrez peser vos aliments et constater les calories du résultat de vos mélanges chimique à la condition unique de rentrer le poids de votre préparation. L’application ne va pas vous dire toute seule qu’au total vous avez une recette de tant de grammes et de tant de calories. Il faudra peser, PUIS rentrer la poids pour savoir. Bref, encore une fois, des bonnes idées, mais mal appliquées. On reviendra à nouveau sur le système de recherche d’aliment. Intégrez une recherche, par pitié. Il y a tellement de catégories qu’on passe 1000 ans à chercher ce que l’on pèse. Et difficile de compter sur le détecteur automatique grâce aux photos, sympa dans le principe, mais moyennement efficace. Pour le reste, la NutriTab intègre un minuteur, assez pratique pour la cuisine.

Enfin, l’application se permet le doux nom de « Wellness Coach », mais pour profiter de cette fonctionnalité de conseils, il va falloir débourser 150 euros pour 3 mois. On espère qu’à ce prix-là, le suivi est de qualité. On ne demandait pas un coaching complet et personnalisé entièrement gratuit, mais quand même, soit de quoi se mettre sous la dent. Quand on voit ce qu’est capable de faire le Jawbone UP3 (sans abonnement), on se dit que ce n’est pas foncièrement compliqué de faire quelque chose au moins de correct. Car un semblant de coaching est tout de même présent. Il reprend les conseils que l’on entend continuellement : ne pas sauter le petit-déjeuner, dormir la nuit, bref pas de quoi révolutionner notre mode de vie. C’est franchement dommage, car le questionnaire qui est censé cerner nos besoins augurait de bonnes choses. C’est un autre point noir pour cette balance qui accumule les maladresses.

Face à la concurrence

Les balances de cuisine connectées sont nombreuses sur le marché et se ressemblent beaucoup, notamment dans les fonctions puisqu’elles pèsent les aliments et donnes des informations nutritionnelles. Ce qui change c’est surtout le prix. Certaines gammes de prix commencent à 70 euros, d’autres à 150. Certaines intègrent tout de même des recettes étapes par étape, un bon point non négligeable.

Conclusion

Les plus de la Nutritab

> Design agréable
> Pleins de bonnes idées… 

Les moins de la Nutritab

> … mais mal exploitées
> Application qui manque de stabilité
> Ergonomie à revoir
> Pas très intuitif
> Un coach qui n’en a que le nom
> Une version payante avec un prix prohibitif 

Qu’on se le dise, la Nutritab de Terraillon est une déception dans tout ce qui concerne la connectivité, plutôt fâcheux pour une balance qui se dit connectée. Application qui bug, installation pas très claire, ergonomie à améliorer et surtout un coach personnel incroyablement onéreux auront eu raison de notre engouement avant de la recevoir. Dommage !

Design & finition
14out of 5
Application
8out of 5
Fonctionnalités
10out of 5
Utilisation
9out of 5
Rapport qualité/prix
10out of 5

Overview

Design & finition : Ça reste une balance de cuisine. Elle ne révolutionne pas le genre mais ne dénotera pas dans une cuisine.
Application : Lente, avec des bugs on est forcément déçu d'un tel résultat. Qui plus est l'ergonomie est à améliorer...
Fonctionnalités : Outre peser les aliments, donner une petite idées des calories, elle ne propose pas grand chose. Le coaching est un amuse-bouche sans saveur pour la version payante à 150 euros pour trois mois.
Utilisation : L'utilisation de la balance en soit n'est pas difficile, mais toute la partie connectivité est mal pensée. Il suffit de voir à quel point il n'est pas intuitif de l'utiliser la première fois.
Rapport qualité/prix : Pour 80 euros, vous pourrez peser vos aliments et connaître les calories présentes à l'intérieur. Pour avoir un vrai coaching, il faudra rajouter 50 euros par mois. Beaucoup, beaucoup trop cher.

2.55

2.55 out of 5
Peut mieux faire
Test de la Nutritab de Terraillon : la balance connectée qui ne fait pas le poids
on
Design & finition : Ça reste une balance de cuisine. Elle ne révolutionne pas le genre mais ne dénotera pas dans une cuisine.
Application : Lente, avec des bugs on est forcément déçu d'un tel résultat. Qui plus est l'ergonomie est à améliorer...
Fonctionnalités : Outre peser les aliments, donner une petite idées des calories, elle ne propose pas grand chose. Le coaching est un amuse-bouche sans saveur pour la version payante à 150 euros pour trois mois.
Utilisation : L'utilisation de la balance en soit n'est pas difficile, mais toute la partie connectivité est mal pensée. Il suffit de voir à quel point il n'est pas intuitif de l'utiliser la première fois.
Rapport qualité/prix : Pour 80 euros, vous pourrez peser vos aliments et connaître les calories présentes à l'intérieur. Pour avoir un vrai coaching, il faudra rajouter 50 euros par mois. Beaucoup, beaucoup trop cher.

Rating: 2.55