Accueil / Maison connectée / [TEST] Google Home : la maison à portée de voix

[TEST] Google Home : la maison à portée de voix

google home assistant vocal connecte

Google Home avait été annoncé lors de la conférence du mois d’octobre du géant américain. C’est un assistant directement activé par la voix équipé de haut-parleurs connectés à un réseau WiFi. Disponible depuis le 3 août 2017, cet appareil est un véritable assistant personnel. Une fois branché chez vous, Google Home est là pour répondre à toutes nos questions et nous assister comme un véritable secrétaire virtuel. Par un simple “Ok Google”, suivi de n’importe quel ordre, on peut tout, ou presque lui demander.

Maj du 13/03/2018 :

Google a annoncé que de nouvelles fonctionnalités aller bientôt arriver. Il sera possible de coupler plusieurs actions avec une même demande vocale. Par exemple, en disant “Hey Google, j’arrive chez moi dans 10 minutes”, l’assistant vocal allumera les lumières à votre arrivée et lancera votre playlist préférée. Le géant californien aussi d’ajouter plus de 30 nouvelles langues compatibles avec l’assistant vocal, ainsi que d’implémenter les alertes géolocalisées (en cas de séisme ou d’attentats par exemple).

Google veut que vous l’invitiez chez vous. Pour cela, le groupe a créé Google Home, un haut-parleur intelligent cylindrique doté de deux micros et de quatre Led. Cet objet connecté, lancé aux Etats-Unis en novembre 2016 et en France le 3 août 2017, est relié à un assistant virtuel baptisé Google Assistant, une intelligence artificielle capable de répondre aux questions vocales mais aussi écrites de ses propriétaires. L’enceinte communicante est alors capable d’aider ses utilisateurs dans de multiples taches de leur vie quotidienne, comme le montre la vidéo ci-dessous : allumer automatiquement la lumière, mettre une playlist sur Spotify, écouter les infos,…

Google Home est enfin disponible en France. Pour 149 euros, on peut désormais se payer les services d’un assistant/secrétaire capable de répondre à toutes nos questions, des plus intelligentes aux plus stupides comme de préparer notre agenda. La firme américaine est en passe de révolutionner les foyers français grâce à ce petit appareil à connecter à votre maison. Simple Gadget ou futur assistant indispensable de votre foyer. Réponse dans ce test.

Marque : Google
Catégorie : Assistant connecté
Connexion : WiFi
Compatibilité : iOS et Android
Prix : 149 euros
Disponibilité : Disponible en France depuis le 3 août 2017
Testé avec : iPhone 5s/Samsung Galaxy S6

Unboxing du Google Home

Tout d’abord, le Google Home est livré dans un emballage cartonné de forme carrée d’une quarantaine de centimètres de haut. Principalement dominé par du blanc, sa face avant porte une illustration du produit avec le fameux «G» multicolore de Google. Les tranches, elles, affichent les caractéristiques du Home ainsi que quelques exemples de questions à lesquelles il peut répondre. La face arrière présente des fonctionnalités avec une image de l’assistant de Google.

Suivant Précédent
  test google home
  google home unboxing carton

Suivant Précédent

Le support cartonné se soulève par le dessus pour dévoiler un coffret entièrement couvert de blanc et orné du symbole de Google sur le dessus. Il est équipé d’une petite languette grise, qui, une fois tirée, pivote vers le haut avec une ouverture diagonale. Nous retrouvons le Google Home, debout, confortablement installé dans des supports en plastique blanc.

Juste en dessous de l’assistant, se trouve un support en plastique équipé d’un petit cône pénétrant dans le Google Home même pour le maintenir debout. Encore en dessous, se cachent des petits cartons avec quelques informations d’utilisation. Bien sûr, tout est en anglais. Pour finir, le chargeur et son câble sont placés tout au fond du coffret.

Suivant Précédent
  google home unboxing emballage ouvert
  google home unboxing accessoires guide

Suivant Précédent

Au niveau de l’ergonomie, le packaging est plutôt réussi. L’espace est très bien optimisé et le coffret dégage une certaine classe. L’emballage semble augurer un produit luxueux.

Design et ergonomie du Google Home

Google Home mesure 14 centimètres de haut et présente une conception de forme cylindrique. Avec son diamètre de 96 millimètres, il se place partout, sur une table basse ou sur les meubles. Son poids de 480 grammes permet, même aux petites mains de le soulever sans problème.

test google home

L’assistant est entièrement blanc et lisse mise à part sa base. Toute grise, celle-ci est faite d’une matière rappelant de la moquette. Pour que le produit puisse s’intégrer dans tous les foyers, Google propose 7 bases de couleurs différentes sur le Google Store pour 20$. En métal ou en tissu, elles se retirent très facilement et dissimulent des hauts-parleurs noirs et un port micro USB.

Sur ses côtés, la partie blanche du Google Home accueille un bouton mute, un voyant et le fameux «G». La surface supérieure, comme coupée en diagonale, est équipée de deux microphones et de 4 LED, de couleur vert, bleu, rouge et jaune qui s’illumineront lors de son utilisation.

google home base

Globalement, le design du Google est plutôt attractif. Ses dimensions lui permettront de s’immiscer dans les différentes pièces de la maison. Le visuel, c’est bien, mais maintenant passons à l’utilisation.

Utilisation du Google Home

Pour commencer, l’un des guides cartonnés de l’emballage nous conseille de brancher le Google Home. N’étant disponible qu’en version anglaise, il sera bien sûr nécessaire d’utiliser un adaptateur et de le connecter en WiFi. Cependant rassurez vous, la langue de Molière arrive le 9 août dans nos chaumières. Ceci fait, le voyant au-dessus du «G» s’illumine comme ceux présents sur la surface supérieure. Le Google Home, de sa voix féminine et toujours en anglais, demande à l’utilisateur de télécharger l’application que nous vous détaillerons par la suite.

google home utilisation branche

Le Google Home doit obligatoirement rester branché pour continuer de fonctionner. Son utilisation est la plus simple qui existe. Tout haut, il suffit de dire OK GOOGLE. La détection vocale est souvent hasardeuse, l’assistant ne détectant pas notre sollicitation. Parfois ,à quelques mètres de distance, l’appareil réagit à notre “OK GOOGLE” mais reste silencieux notre bouche collée aux microphones. Cette situation se produit également dans le sens contraire. L’accent joue sûrement un rôle dans la détection vocale, mais dans tous les cas, assurez-vous de parler bien distinctement en fuyant les brouhahas ambiants.

Si le «OK, GOOGLE» ne fonctionne pas, l’alternative est de poser son doigt plusieurs secondes sur le haut de l’appareil. Les lumières bleues, rouges, jaunes et vertes de la surface supérieure s’illuminent et tournent avant de se stopper. Cette seconde option nous a, par de nombreuses fois, permis d’outrepasser la détection vocale.

google home utilisation commande tactile

C’est maintenant au tour de l’utilisateur d’interagir à haute voix avec le Google Home dont nous vous détaillons l’étendue de ses capacités dans la prochaine partie. Après quelques secondes de réflexion, l’appareil, de sa voix toujours féminine, répond à chacune des demandes. Lorsque celles-ci sont correctement comprises, le Google Home ne nous a jamais fait languir bien longtemps.

google home utilisation controle volume

La surface supérieure est un écran tactile. Une simple pression en son centre permet de mettre la musique en pause et d’arrêter toute commande en cours. Même après plusieurs heures d’arrêt, l’appareil garde en mémoire la chanson et la relance lorsque, par inattention, nous avons reposé notre doigt sur la surface supérieure.

Le volume se règle en pivotant circulairement le doigt au centre de l’écran. Des petites lumières blanches apparaissent pour remplir ou vider la jauge. En même temps, le Google Home émet des sons pour donner une idée du volume à l’utilisateur. Bien sûr, toutes ces commandes peuvent être vocalement exigées.

google home utilisation microphone mute

Le Google Home accueille un bouton mute sur l’une de ses tranches pour couper les microphones de l’appareil. Cela lui évitera d’écouter des conversations qui ne lui sont pas destinées. Il émet une alerte sonore et les lumières s’illuminent en orange.

Pour finir, plusieurs Google Home peuvent se connecter ensemble pour, par exemple, jouer la même musique dans chaque pièce.

Fonctionnalités du Google Home

Le Google Home répond à la plupart de vos questions vocales. Quel temps fait-il ? Qui est Donald Trump ? L’assistant est capable de faire la différence entre celles à lesquelles il ne peut pas nous donner de réponses et celles qu’il n’a tout simplement pas comprises. Sans surprises, le Google Home s’avère plus savant sur l’univers américain que français.

Lorsque la demande est correctement comprise, le Google Home nous a toujours fournit la réponse exacte. Il est déjà au courant que Donald Trump est le président des États-Unis et que le dernier film de J.K Rowling se joue au cinéma. Soutenu par Google, l’assistant est impressionnant pour obtenir des réponses à des demandes complexes et précises. Par exemple, à la question “où puis-je trouver des lingots d’ébène dans le jeu Skyrim”, Google Home a tiré une réponse utile à partir d’une page Wikipédia.

Il peut répondre à d’autres types de commandes comme l’annonce des news ou l’état du trafic pour se rendre à la Tour Eiffel. La navigation et la traduction sont supportées grâce aux services Google Maps et Translate.

Le Google Home possède d’autres capacités comme la programmation d’alarmes ou l’annonce de votre prochain rendez-vous. Avec la permission de l’utilisateur, l’assistant peut pénétrer dans le smartphone appareillé afin d’envoyer des messages ou réserver une course avec l’application Uber. Si vous êtes d’humeur plutôt taquine, le Google Home propose quelques jeux à la demande «Play games». Il est préférable d’assimiler les bases de la langue de Shakespeare pour interagir avec l’appareil et jouer contre un ami.

Au niveau de l’écoute musicale, le Google Home peut jouer des morceaux à partir de Youtube Music, Google Play Music, Spotify, TuneIn et Pandora. Mise à part les deux derniers, tous demandent des comptes premium, donc payants. Cependant, vous pouvez diffuser de la musique à partir des applications de votre smartphone vers un téléviseur ou des haut-parleurs en connectant Chromecast.

google home haut-parleurs

Mis à part les chansons étrangères pour le Google Home, celui-ci comprend correctement les ordres de l’utilisateur. Le son du Google Home est plutôt bien équilibré. Les basses surprennent par leur force pour un appareil avec de telles dimensions. Cependant, l’appareil ne remplacera pas une enceinte Bluetooth complète.

Google Home se connecte avec des appareils intelligents comme la série de produits Nest et Philips Hue pour régler la température ou contrôler les lumières. Nous avons essayé avec une lampe de la gamme Philips Hue. Son contrôle avec le Google Home s’avère pratique, n’obligeant pas l’utilisateur à effectuer le moindre mouvement.

google home lumiere philips hue

L’assistant peut également contrôler les produits et services compatibles avec la technologie Google Cast. De ce fait, il est possible de lui demander de regarder votre série Netflix préférée sur votre télévision ou des vidéos Youtube. Une commande IFTTT est possible pour connecter d’autres appareils ou applications. Cependant, Google annonce une amélioration des services compatibles avec son assistant.

Application

L’application est gratuite et disponible sous Android et, plus étonnant, sous iOS. Celle-ci ne fonctionne que si la langue de votre smartphone est en anglais et s’il se localise aux États-Unis. La configuration est simple et l’application demande l’accès à votre compte Google.

L’onglet principal de l’application fait découvrir les fonctionnalités du Google Home en proposant des exemples de questions. En haut de l’écran, l’icône “refresh” avec des aiguilles intégrées donne l’accès à l’historique des demandes avec une fonction de recherche. Celui présent dans le coin supérieur droit nous redirige vers la liste des appareils connectés et les commandes en cours.

Les trois lignes horizontales présentes en haut à gauche donnent les préférences du compte associé au Google Home. Il est possible de choisir le lecteur de musique par défaut et d’accéder aux paramètres des objets connectés de la maison. Un autre icône permet d’enregistrer une «shopping list» et des notes. Les onglets restants redirigent vers les préférences et les paramètres du compte.

Même en anglais, l’application reste simple d’utilisation et rapide à prendre en main. L’interface est agréable et intuitive. Elle ne présente pas beaucoup de fonctionnalités, de toute façon, le Google Home est prévu pour s’utiliser avec la voix.

Face à la concurrence

Le Google Home se place en concurrence directe avec l’Amazon Echo. Les deux appareils peuvent jouer de la musique, contrôler vos objets connectés, et répondre aux questions avec rien d’autre que votre voix.

Alors que Amazon semble posséder une longueur d’avance par son ancienneté, Google a déjà de l’expérience dans le domaine des commandes vocales depuis des années. L’Echo a déjà profité de nombreuses mises à jour et d’intégrations comme Uber ou Domino’s Pizza mais nous allons devoir attendre pour voir si Google pourra garder le même rythme. Le Home, lui par contre, étend ses capacités avec le système Google Cast.

google home vs amazon echo

Au niveau des recherches, le Google Home joue dans la division supérieure. Il est capable de gérer des questions plus ciblées et complexes que son concurrent. Cependant, dans la gestion des tâches, l’Amazon Echo est au-dessus. Il peut, par exemple, ajouter des événements à votre agenda Google alors que le Google Home est seulement capable de le consulter.

L‘Echo émet un petit son à chaque fois qu’il est à l’écoute de sorte à avertir son utilisateur. En revanche, Google Home s’illumine lorsque vous dites «Ok, Google». Cette conception est élégante mais pas toujours visible. Pour finir, le Google Home se vend à 149 euros face aux 179$ de son concurrent, qui lui n’est pas disponible en France.

Conclusion

Points Positifs

  • Facile d’utilisation
  • Un excellent moteur de recherche
  • Un bon son

Points Négatifs

  • Des services compatibles payants
  • Une version française en attente
  • Une reconnaissance vocale hasardeuse

Google Home avait été annoncé lors de la conférence du mois d'octobre du géant américain. C'est un assistant directement activé par la voix équipé de haut-parleurs connectés à un réseau WiFi. Disponible depuis le 3 août 2017, cet appareil est un véritable assistant personnel. Une fois branché chez vous, Google Home est là pour répondre à toutes nos questions et nous assister comme un véritable secrétaire virtuel. Par un simple "Ok Google", suivi de n'importe quel ordre, on peut tout, ou presque lui demander. Maj du 13/03/2018 : Google a annoncé que de nouvelles fonctionnalités aller bientôt arriver. Il sera…

Design et Ergonomie : Google Home a un design très épuré qui respecte l’ADN minimaliste qu’on connait du Géant américain, simple, mais efficace. A la portée de tous, il suffit de dire « OK Google… » suivi de n’importe quelle question pour avoir une réponse immédiate. Forcément on ne pouvait s’attendre qu’à un produit de qualité venant de Google.

Application : Google Home peut se coupler à la plupart de vos autres objets connectés. Un must Have pour n’importe quelle maison intelligente.

Fonctionnalités : C’est simple, une fois essayé, on ne peut plus s’en passer. Dans le rôle du parfait petit assistant, Google Home brille par son ingéniosité. On peut lui demander presque tout. Besoin d’ajouter quelque chose à votre liste de course ? Vous avez besoin qu’on vous rappelle l’anniversaire de votre bien-aimé(e) ? Vous ne vous rappelez plus du nom de la musique que vous écoutez ? Besoin d’un minuteur pour le four ? Google Home est là pour vous.

Rapport Qualité / Prix : Google Home se démarque de son principal concurrent, Amazon Echo de plus simple des façons, il est disponible en France, au prix de 149 euros contre 179 dollars pour l’Amazon Echo. Google Home vaut clairement son prix, surtout que l’appareil ne cessera d’évoluer pour devenir de plus en plus performant. C’est un choix raisonnable pour toute personne plongé dans un écosystème Android. Posséder un Chromecast est un plus pour pouvoir profiter au mieux des applications du Home

Note :

Design et Ergonomie - 9
Application - 8
Fonctionnalités - 7
Rapport Qualité / Prix - 8

8

Google Home frappe fort et ouvre la voie à la concurrence en ce qui concerne le marché des assistants personnels. Un "Must-Have" pour toutes maisons connectées.

Design et Ergonomie : Google Home a un design très épuré qui respecte l’ADN minimaliste qu’on connait du Géant américain, simple, mais efficace. A la portée de tous, il suffit de dire « OK Google… » suivi de n’importe quelle question pour avoir une réponse immédiate. Forcément on ne pouvait s’attendre qu’à un produit de qualité venant de Google.

Application : Google Home peut se coupler à la plupart de vos autres objets connectés. Un must Have pour n’importe quelle maison intelligente.

Fonctionnalités : C’est simple, une fois essayé, on ne peut plus s’en passer. Dans le rôle du parfait petit assistant, Google Home brille par son ingéniosité. On peut lui demander presque tout. Besoin d’ajouter quelque chose à votre liste de course ? Vous avez besoin qu’on vous rappelle l’anniversaire de votre bien-aimé(e) ? Vous ne vous rappelez plus du nom de la musique que vous écoutez ? Besoin d’un minuteur pour le four ? Google Home est là pour vous.

Rapport Qualité / Prix : Google Home se démarque de son principal concurrent, Amazon Echo de plus simple des façons, il est disponible en France, au prix de 149 euros contre 179 dollars pour l’Amazon Echo. Google Home vaut clairement son prix, surtout que l’appareil ne cessera d’évoluer pour devenir de plus en plus performant. C’est un choix raisonnable pour toute personne plongé dans un écosystème Android. Posséder un Chromecast est un plus pour pouvoir profiter au mieux des applications du Home

Votre avis: 3.36 ( 6 votes)

3 Commentaires

  1. Pour la reconnaissance vocale hasardeuse, selon moi c’est votre mauvais accent.
    Je le sais parce que mon accent est mauvais et le home ne me détecte pas souvent. Si je met une vidéo youtube d’un anglais qui dit “ok google”, même avec un son très bas, le home le détecte systématiquement. Selon moi, votre test n’est pas correct… à moins que vous ne parliez anglais bien mieux que moi.

    Il ne faut pas comparer le “ok google” que l’on fait sur nos smartphones, qui fonctionne avec une prononciation bien à la française…

  2. J’ai installé l’app sur mon smartphone. j’ai basculé mon smartphone en anglais, pour autant mon Google Home ne se connecte pas avec le wifi?
    Je suis en France!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *