Accueil / Vêtement et accessoire connectés / Montre connectée / [Test] Fitbit Ionic : la première montre connectée de Fitbit

[Test] Fitbit Ionic : la première montre connectée de Fitbit

test fitbit ionic

Fitbit est bien connu pour ses bracelets connectés. Nous en avons d’ailleurs testé un bon nombre dans nos colonnes. Il lui fallait proposer une montre connectée pour s’adresser à un plus large public. Disponible depuis le 1er octobre chez Darty, la Fnac ou encore Boulanger, la Fitbit Ionic est donc la vraie première smartwatch proposée par le constructeur. Vendue à 349 euros, cette tocante à la fois sportive et urbaine s’attaque directement à la Samsung Gear Sport. 

Marque : Fitbit
Catégorie : Montre connectée
Connexion : WiFi, Bluetooth, NFC, GPS
Compatibilité : Android 5.0 et +, iOS, Microsoft
Fitbit Ionic Prix : 349 €
Disponibilité Fitbit Ionic : date de sortie le 1er octobre 2017
Testé avec : Honor 5C/ Samsung Galaxy S7 Edge

Acheter Fitbit Ionic :

 

Unboxing de la Fitbit Ionic

Contrairement à ses concurrentes, la Fitbit Ionic profite d’un écrin rectangulaire et peu épais. Cette boîte est recouverte d’un étui où figurent les informations principales concernant la montre, ainsi que des visuels. Une fois retiré l’opercule, l’étui noir et bleu glisse pour laisser place à la boîte couleur bleue nuit. Il suffit de soulever le couvercle pour faire apparaître la Fitbit Ionic avec son bracelet en silicone gris, d’un côté, et un compartiment de l’autre côté. Sur ce dernier est posée une petite pochette dans laquelle on trouve la documentation de garantie et de sécurité. Un dépliable invite l’utilisateur à télécharger l’application, illustre les étapes pour changer le bracelet, et ce que l’on trouve dans la boîte.

fitbit ionic unboxing étape

 

Ensuite, on ouvre le compartiment. Dans celui-ci on trouve un bracelet “Small” de la même couleur que celui de la Fitbit Ionic. À côté, un petit sachet blanc renferme le câble de charge. Un bloc d’alimentation n’aurait pas été de refus.

fitbit ionic unboxing montre

L’ensemble est bien packagé, facile à ranger si l’on veut garder la boîte. La Fitbit Ionic profite également d’accessoire vendu séparément. La marque nous a fourni deux bracelets supplémentaires : le premier en cuir couleur Cognac et le second bleu et jaune, plus nautique. Cette fois-ci la boîte illustrée par le bracelet en question s’ouvre par le bas après avoir retiré la languette. Il suffit de tirer le compartiment pour faire apparaître le bracelet séparé en deux parties. Pour l’enlever, il faut tirer le haut d’un des éléments pour le faire sortir. Attention, il est plus difficile de le remettre sans abimer le moule dans lequel il est placé.

Design et ergonomie de la Fitbit Ionic

fitbit ionic applati

Quand on saisit la Fitbit Ionic, ce qui retient l’attention c’est son boîtier anguleux en aluminium. Il épouse parfaitement les bords du cadre noir où figure le logo Fitbit placé sous l’écran et ses angles suivent la forme du poignet. L’écran rectangulaire arbore une taille de 1,42 pouce. Il aurait pu être un peu plus grand, mais ses dimensions ne gênent pas l’utilisation. Le cadran virtuel préinstallé met la Fitbit Ionic à son avantage. La résolution de 348 x 250 pixels et la luminosité jusqu’à 1000 Nits permet d’afficher des icônes nettes et des noirs profonds.

Sur les côtés du boitier, on retrouve trois boutons : un à gauche et deux à droite. Ceux-ci disposent d’un revêtement en plastique cranté. Cela permet de plus facilement manipuler la montre dans l’obscurité et de ne pas voir ses doigts glisser à cause de la transpiration.

fitbit ionic face heure

Au dos de la Fitbit Ionic, les angles arrondis du boitier convergent vers le capteur de rythme cardiaque et le connecteur aimanté de charge.

La Fitbit Ionic en test affiche une couleur graphite. Deux autres versions sont disponibles : Orange métallisée et Gris argenté. Les couleurs des bracelets associés s’acclimatent à ce choix esthétique. La Fitbit Ionic Orange métallisée dispose d’un bracelet bleu ardoise, la version gris argentée, des bandes bleu gris et le modèle en test, un bracelet gris.

fitbit ionic bracelet cognac

Pour notre part, nous préférons le bracelet en cuir Cognac, vendu séparément au prix de 59,99 euros. Le changement de tour de poignet s’avère on ne peut plus simple : il suffit d’appuyer sur la languette en plastique pour déclipser les deux parties. Ensuite, il faut réaliser l’opération inverse. Les parties du bracelet se clipsent aisément.

fitbit ionic demontage bracelet

Finalement, la Fitbit Ionic arbore un look élégant. Tout en reprenant quelques codes esthétiques de l’Apple Watch, la marque arrive à s’en écarter pour proposer une montre identifiable, que l’on peut porter au quotidien et pendant des séances d’entrainement. Son poids est aussi un argument important : la Fitbit Ionic pèse seulement 47 grammes. Habitué au mastodonte comme la Gear S3 ou la Tag Heuer Connected Watch, on a clairement l’impression de porter une montre classique.

Utilisation de la Fitbit Ionic

fitbit ionic pouls

Premier point à noter lors de cette phase d’utilisation, Fitbit ne veut pas se fermer de portes. Grâce à son OS propriétaire, la Fitbit Ionic est compatible avec les smartphones Android, iOS et Microsoft (!).

Lors de la première utilisation de la montre, il faut charger la batterie de la Fitbit Ionic. Pour ce faire, le câble de charge aimanté s’attache au dos du boîtier. On branche le tout en USB sur son ordinateur ou à un bloc d’alimentation. Une fois cela fait, il convient de télécharger l’application Fitbit. L’application demande de sélectionner le produit à configurer, d’enclencher le Bluetooth, si ce n’est pas déjà fait et de suivre les instructions.

Après avoir créer son compte Fitbit, la vraie première étape consiste à appairer la Fitbit Ionic en Bluetooth. C’est à ce moment-là que peuvent débuter quelques péripéties. Comme certains internautes ayant acheté ce produit, nous avons dû nous y reprendre à plusieurs fois. En effet, la smartwatch accroche difficilement le Bluetooth émis par le smartphone utilisé pour le test. Régler ce problème n’est heureusement pas compliqué, il suffit de redémarrer la connexion ou de réitérer l’opération. Deuxième étape, la montre affiche un code qu’il faut répéter dans l’application. Si la connexion ne lâche pas, cette procédure se passe sans problème. Sinon, il faut recommencer depuis le début.

Ensuite vient la mise à jour. Notre Fitbit Ionic n’a pas réussi à se connecter en WiFi sur le smartphone Honor 5C. Nous avons dû réaliser cette mise à jour en Bluetooth avec un taux de transfert bien moindre, ce qui a duré plus d’une heure. Nous avons testé la même procédure sur un Samsung Galaxy S7 Edge et cela a fonctionné du premier coup en WiFi. La mise à jour s’est faite en moins de 30 minutes. Fitbit semble ne pas la compatibilité complète avec le Honor 5C et certains téléphones.

fitbit ionic menu montre

Une fois passée ces difficultés, il est plus simple de profiter des fonctionnalités de la Fitbit Ionic et de son application. Passer son doigt du haut vers le bas fera apparaître le menu musical. Le geste inverse donne accès aux notifications. Un “swipe” de la droite vers la gauche permet de naviguer au premier niveau du menu de la Fitbit Ionic. Il y en a trois au total. Et les boutons à quoi servent-ils ?

D’une pression, le bouton de gauche met en veille l’écran. Une pression maintenue affiche le menu du code PIN, puis l’accès à l’application de paiement Fitbit Pay encore indisponible en France. Une pression sur le bouton du haut à droite ramène sur le menu activité qui résume vos exploits de la journée. Une pression maintenue renvoie vers l’interface musicale.

fitbit ionic running

De même le bouton du bas à droite a deux modes de pression. En appuyant une fois, on accède au menu d’application sportive. En appuyant longtemps, on peut lire les notifications. Pour éteindre la Fitbit Ionic, il suffit de maintenir le bouton de gauche et celui situé en bas à droite. Le tout est intuitif et se prend rapidement en main. À noter que les nageurs peuvent utiliser ce produit : la Fitbit Ionic peut être immergée jusqu’à 50 mètres de profondeur.

Enfin, la Fitbit Ionic dispose d’une autonomie solide. Après trois jours d’utilisation classique, nous sommes passés sous la barre des 50 % d’énergie. La firme qui promettait 4 jours d’autonomie consécutive remplit son pari haut la main. En revanche, les coureurs amateurs des tracés enregistrés par GPS devront se contenter de 10 heures d’utilisation. Un mal pour un bien.

Fonctionnalités de la Fitbit Ionic

Bien que les intentions de la marque de se diversifier soient louables, la Fitbit Ionic n’est pas la mieux fournie en la matière. La politique de la firme consistant à développer son OS en interne lui demande de laisser les développeurs proposer du contenu sur la marketplace.

fitbit ionic resume activite

D’abord, intéressons-nous au cadran. Par défaut, il affiche l’heure, la date, les calories brûlées, et le rythme cardiaque. Le menu “aujourd’hui” résume nos “hauts faits” de la journée : nombre de pas, nombre de minutes actives, kilomètres parcourus, rythme cardiaque actuel et au repos, nombre de pas dans l’heure et nombre d’étages grimpés.

Des Hauts…

L’icône activité permet d’utiliser la montre lors de cinq pratiques sportives : running, vélo, natation, tapis de course, musculation. Les deux dernières fonctionnalités sont plus généralistes : le minuteur d’intervalle pour le CrossFit ou la boxe et l’onglet exercices qui mesure les mouvements pour établir des calories consommé en corrélation avec le rythme cardiaque. À chaque fois, le début d’une séance s’enclenche d’un tapotement sur l’écran et s’arrête en appuyant sur le bouton en haut de la tranche droite.

Ensuite, l’onglet Fitbit Coach fourni trois programmes vidéo : 10 minutes d’abdominaux, 7 minutes de fitness et 20 minutes de “Treasure Chest”, un pot pourri d’exercices pour travailler la plupart des muscles y compris le cœur. Il est possible de rajouter des programmes moyennant finance depuis l’application Fitbit Coach (9,01 euros par mois). Pour l’instant, un seul programme supplémentaire est disponible. Une dizaine d’autres devraient débarquer depuis l’application en 2018.

Si les fonctionnalités dédiées au sport peuvent être plus nombreuses, elles fonctionnent sans problème. À noter que nous n’avons pas encore pu tester la natation avec la Fitbit Ionic. D’après les premiers retours sur le web, le système de comptage de longueur fonctionne correctement, mais le rythme cardio n’est pas calculé sous l’eau.

La fonctionnalité Relax, qui propose un petit exercice de relaxation, le chronomètre et l’alarme sont des petits atouts supplémentaires sur cette partie sportive.

… Et des Bas

fitbit ionic fitbit pay

En revanche, nous avons rencontré plusieurs difficultés concernant certaines fonctionnalités de la Fitbit Ionic. Les notifications fonctionnent une fois sur deux et il est impossible de répondre à ces dernières. La météo localisée ne s’affiche pas aussi rapidement qu’on le souhaiterait. La synchronisation de la musique sur la smartwatch vers le PC fait défaut à cause d’une interface récalcitrante : cela fonctionne, mais elle est pénible à utiliser. Le Bluetooth lui aussi cahote de temps en temps ne permettant pas de synchroniser les données en temps voulu avec le smartphone, que ce soit sur le Honor 5C ou le Samsung Galaxy S7 Edge. Enfin la fonctionnalité de paiement connecté Fitbit Pay n’est pas disponible en France pour le moment, car la marque n’a pas finalisé les partenariats avec les banques. Espérons que cela arrive prochainement.

Application

fitbit ionic application

Malgré ces défauts de connectivité, l’application Fitbit s’avère toujours aussi conviviale. Facile à utiliser, elle permet de synchroniser ses données sur un tableau de bord et de fixer des objectifs quotidiens : nombre de pas, longueur de marche ou de course en kilomètres, nombre de litres d’eau à boire, nombre de calories ingéré ou le nombre d’heures de sommeil souhaité. Sur ce dernier point, la Fitbit Ionic permet d’activer un suivi des phases de sommeil grâce au capteur cardiaque.

On peut également partager ses exploits sportifs avec ses amis utilisant l’appli ou sur les réseaux sociaux. Gamification oblige, l’application de la Fitbit Ionic récompense son utilisateur par le biais de notification de ses performances. Bref de ce côté-là, c’est un quasi-sans-faute.

C’est également par le biais de l’application que l’on peut personnaliser l’affichage du cadran. Quelques habillages photos sont disponibles, mais le plus joli affichant une photo du grand canyon ne fonctionne pas.

Fitbit Ionic prix, avis, test et comparaisons face à la concurrence

fitbit ionic vs samsung gear sport

Si dans la catégorie bracelet connecté sportif Fitbit s’impose haut la main, la marque fait figure de challenger quand il est question de smartwatch. Un concurrent direct aligne ses pions en ce moment même : Samsung. En effet, La Samsung Gear Sport est une montre connectée pour les sportifs et les débutants. Malgré son look classique et son autonomie plus faible, sa facilité d’utilisation, sa fluidité de connexion en font un produit plus abouti.

La Fitbit Ionic a pour elle son application qui ne demande pas de télécharger des extensions, mais la configuration est finalement plus simple avec la marque coréenne. Si les données cardiaques semblent moins précises, la Samsung Gear Sport a tous les avantages d’une smartwatch. Évidemment, un possesseur d’iPhone ou de smartphone Microsoft devra passer son chemin, mais les utilisateurs d’Android y trouveront parfaitement leur compte pour le même prix : 349 euros. La Fitbit Ionic a des marges de manœuvre pour se rattraper via des mises à jour.

Conclusion

Trop d’erreur de jeunesse ? Fitbit est pourtant actif depuis près de dix ans sur le marché du bracelet connecté, mais concevoir une montre intelligente semble une autre paire de manches.

Attention. La Fitbit Ionic n’est pas un mauvais produit, la première fois que nous l’avons vu à Berlin, tout fonctionnait parfaitement. Il semble qu’il y ait tout simplement besoin d’ajustements. Les sportifs trouveront l’ensemble des fonctionnalités dont ils ont besoin. Ceux dont le sport n’est pas le principal intérêt, nous vous conseillons d’attendre les retours des utilisateurs et de surveiller les mises à jour avant de vous la procurer.

 

Points positifs

  • Le plein d’applications sportives
  • Une autonomie de plus de 4 jours en utilisation normale
  • La résistance à l’eau jusqu’à 50 mètres

Points négatifs

  • Des problèmes de synchronisation, bug d’appairage avec certains téléphones
  • Trop peu d’applications disponibles au lancement
  • Fitbit Pay non disponible en France
Fitbit est bien connu pour ses bracelets connectés. Nous en avons d’ailleurs testé un bon nombre dans nos colonnes. Il lui fallait proposer une montre connectée pour s’adresser à un plus large public. Disponible depuis le 1er octobre chez Darty, la Fnac ou encore Boulanger, la Fitbit Ionic est donc la vraie première smartwatch proposée par le constructeur. Vendue à 349 euros, cette tocante à la fois sportive et urbaine s’attaque directement à la Samsung Gear Sport.  Marque : Fitbit Catégorie : Montre connectée Connexion : WiFi, Bluetooth, NFC, GPS Compatibilité : Android 5.0 et +, iOS, Microsoft Fitbit Ionic Prix…

Design et Ergonomie : On l'aime ou on ne l'aime pas, La Fitbit Ionic arbore un design reconnaissable. Amateur d'esthétique industriel, il nous a pas laissé indifférent. L’ergonomie est plutôt bonne après un temps d'adaptation d'une heure ou deux.

Application : L'application de la Fitbit Ionic rassemble tout ce qu'un sportif peut avoir besoin. Pour les autres, le suivi du sommeil se montre performant.

Fonctionnalités : La Fitbit Ionic est parfaite pour le sport, beaucoup moins pour la vie de tous les jours. Ses soucis de connexion et le manque d'applications gâchent le plaisir de posséder ce produit high tech.

Prise en Main : La prise en main simple de la Fitbit Ionic permet de la manipuler en pleine course.

Rapport Qualité / Prix : Ce n'est malheureusement pas un produit fini. Les 349 euros réclamés ne sont pas pour l'instant mérité. Il faut attendre des mises à jour.

Design et finitions - 8
Application - 8.5
Fonctionnalités - 4.5
Utilisation/prise en main - 6
Rapport qualité/prix - 4.2

6.2

Design et Ergonomie : On l'aime ou on ne l'aime pas, La Fitbit Ionic arbore un design reconnaissable. Amateur d'esthétique industriel, il nous a pas laissé indifférent. L’ergonomie est plutôt bonne après un temps d'adaptation d'une heure ou deux.

Application : L'application de la Fitbit Ionic rassemble tout ce qu'un sportif peut avoir besoin. Pour les autres, le suivi du sommeil se montre performant.

Fonctionnalités : La Fitbit Ionic est parfaite pour le sport, beaucoup moins pour la vie de tous les jours. Ses soucis de connexion et le manque d'applications gâchent le plaisir de posséder ce produit high tech.

Prise en Main : La prise en main simple de la Fitbit Ionic permet de la manipuler en pleine course.

Rapport Qualité / Prix : Ce n'est malheureusement pas un produit fini. Les 349 euros réclamés ne sont pas pour l'instant mérité. Il faut attendre des mises à jour.

User Rating: 3.74 ( 4 votes)