Accueil / Maison connectée / Chambre à coucher / TEST BEDDIT : un objet connecté pour suivre votre sommeil

TEST BEDDIT : un objet connecté pour suivre votre sommeil

Beddit est l’objet connecté qui analyse votre sommeil. C’est aussi paraît-il, la clé pour des lendemains plus sains… En effet, pour avoir un esprit sain dans un corps sain rien ne sert de courir, il faut dormir !

La santé connectée a le vent en poupe ! Mesurer l’ activité physique en comptant le nombre de pas effectués dans la journée et les calories brûlées en surveillant notre coup de fourchette est le premier réflexe de toute personne désirant  faire le point sur ses bonnes ou mauvaises habitudes de santé. Force est de constater que nous négligeons notre meilleur allié bien-être, notre sommeil !

Car si nous passons un tiers de notre vie à dormir, (près de 25 ans et même plus pour les forces de la nature) ce n’est pas juste parce que nous avons une couette bien chaude et un lit douillet ! Dormir est un besoin physiologique essentiel pour notre corps et notre cerveau qui lui ne s’arrête jamais.

Une bonne nuit de sommeil est  indispensable pour jouir de toutes nos facultés physiques et intellectuelles tout au long de la journée. Sans compter que les troubles du sommeil ont un impact direct sur notre santé et peuvent engendrer dépression, problèmes cardiaques et diabète.

Comment savoir si nous dormons suffisamment et si nous avons une bonne qualité de sommeil ?

Inutile pour cela de se rendre à la clinique du sommeil, du moins pas tout de suite, ni de se barder d’électrodes. Il suffit de transformer votre matelas ordinaire en lit connecté grâce à Beddit.

J’ai eu l’occasion d’essayer Beddit, un moniteur de sommeil qui non seulement va analyser mon sommeil mais en plus me promet de me réveiller au bon moment. Alors que retenir de ce “TEST BEDDIT” ?

bedit1

La simplicité en pratique

Ce moniteur de sommeil a été pensé pour être le plus discret possible. Dans sa petite boite, vous trouverez le capteur présenté comme une bande adhésive, un boitier, un adaptateur et un mode d’emploi, très fin qui en dit long sur la facilité d’utilisation du produit.

Il suffit de placer le capteur sur votre matelas à hauteur de poitrine car il va enregistrer votre rythme cardiaque. Un adaptateur permet de brancher Beddit au moment du coucher. Il faut avoir une prise à côté de son lit.  Aussi simplement, il faut télécharger l’application gratuite sur votre smartphone ou plutôt devrais-je préciser votre iPhone. Je remplis enfin quelques informations personnelles, comme mon âge, mon poids, ma taille, ect… Connecté à votre iPhone par Bluetooth, Beddit va analyser les cycles de votre sommeil. En appuyant sur “start sleeping”, Beddit commence à  enregistrer les battements du coeur en tenant compte de l’environnement dans lequel je dors. Je n’ai donc plus qu’à m’endormir tranquillement et sans gêne. Je ne sens pas du tout le capteur sous les draps.

bedit2

Le score à battre

Le lendemain matin, en fonction des données, j’obtiens un pourcentage. 84% of goal ! c’est mon score à battre la nuit prochaine. Ce chiffre signifie donc que je n’ai pas dormi mes 7 heures nécessaires compte tenu de mon profil. Je peux aussi visualiser sous forme de graphique la mesure de mes battements cardiaques  et le compte de mes respirations par minutes. Mais je n’ai pas d’interprétation de ces données.

bedit3

Je peux consulter le détail de ma note de sommeil, mais encore une fois sans véritables explications, comprenant :

  • La quantité de sommeil
  • Le sommeil en fonction du temps éveillé
  • La latence du sommeil, c’est-à-dire le temps d’endormissement
  • Si je me suis levée de mon lit
  • Les réveils nocturnes
  • Les ronflements

Les ronflements ne font pas perdre de point mais se lever de son lit ou un temps d’endormissement trop long (moins de 10 minutes en général) me coûte 3 points.

bedit4

Points forts et point faibles

Quelles conclusions dois-je tirer de ses mesures réalisées sur deux week end, soit quatre nuits ?

La première est que finalement, je n’ai pas une nuit qui ressemble à la précédente. Mais mon test est certainement trop court pour tirer des conclusions vraiment pertinentes. Le mieux étant d’analyser son sommeil sur plusieurs semaines, et faire des recherches pour interpréter les résultats. Même si on nous donne des petits conseils selon le résultat, ils sont assez généraux et ne nous permettent pas de vraiment comprendre les données.

Il semblerait que la société finlandaise est voulue améliorer ce point avec la nouvelle version pour le couple, le Beddit Pro, donnant accès à des conseils plus personnalisés et plus explicatifs.

Cependant, pour moins de 150 euros, Beddit est un objet connecté qui prend facilement sa place dans nos habitudes quotidiennes pour ceux qui veulent contrôler la qualité de leur sommeil en cas de troubles. Mais ceux, motivés uniquement par la curiosité peuvent avoir de réelles surprises et ne plus se passer de leur petit bilan matinal. Les données résumées en score est une façon assez ludique d’en apprendre plus sur nos nuits et de partager encore plus sur les réseaux sociaux (twitter, Facebook).