Accueil / Internet des Objets / [TEST] Wacom Bamboo Folio/Slate A5 : des bloc-notes connectés qui passent du papier au numérique

[TEST] Wacom Bamboo Folio/Slate A5 : des bloc-notes connectés qui passent du papier au numérique

Bamboo slate, Bamboo Folio, bloc-notes connectés, test, application

La société Wacom, spécialisée dans les tablettes graphiques, s’est lancé un défi : prendre des notes numériques en rédigeant à la main. Si écrire sur un écran n’est pas nouveau, permettre les mêmes sensations qu’un travail au stylo ou au crayon n’est pas simple. C’est pourtant ce que propose la société avec les blocs-notes connectés Bamboo Folio et Bamboo Slate. Une belle réussite puisque les deux produits tiennent leur promesse. 

Marque : Wacom
Catégorie : Bloc-notes connecté
Connexion : Bluetooth
Compatibilité : iOS /Android
Prix : 151,16€ pour le Folio, 130,99€ pour le Slate
Disponibilité : immédiate
Testé avec : iPhone 5
Acheter le Bamboo Folio ou le Bamboo Slate :

Unboxing du Bamboo Folio et du Bamboo Slate

Bamboo slate, Bamboo Folio, bloc-notes connectés, test, unboxing

Les boites des deux blocs-notes se font vite remarquer. Elles mettent au premier plan leur contenu respectif et la typographie colorée du attire l’œil. La “couverture” a également la bonne idée de faire comprendre visuellement l’intérêt des produits et leur côté connecté.

L’ouverture se fait simplement, sans fioriture, tout comme l’installation à l’intérieur du coffret. On trouve tout d’abord les blocs-notes dans une pochette protectrice, puis le nécessaire pour les faire fonctionner. Le mode d’emploi, le stylo et un câble de recharge. À noter que ni le Folio, ni le Slate ne sont préchargés et qu’il faudra donc patienter un peu avant de pouvoir en profiter.

Bamboo slate, Bamboo Folio, bloc-notes connectés, test, unboxing

Design et ergonomie du Bamboo Folio et du Bamboo Slate

Bamboo slate, Bamboo Folio, bloc-notes connectés, test

Si les deux blocs-notes n’ont aucune différence dans leur utilisation, ce n’est pas le cas de leurs designs . Le Folio s’apparente à un carnet de travail qu’on peut ouvrir comme un livre. Il a en cela l’avantage de protéger le papier de la poussière ou de tout ce qui pourrait le tacher. Sur sa “page gauche”, il dispose de plusieurs poches pour conserver ce que l’on souhaite (tant que c’est assez fin) comme des cartes de visite par exemple. Ces caractéristiques le rendent assez épais, ce qui est aussi bien un avantage qu’un inconvénient suivant ce que l’on recherche. Il offre d’un côté une très bonne prise en main, même si l’on doit écrire debout, mais est assez encombrant si on souhaite le faire tenir dans un sac.

Bamboo slate, Bamboo Folio, bloc-notes connectés, test

Le Slate est légèrement différent. Il ressemble bien plus à simple bloc-note que son frère puisqu’il se contente d’un support rigide derrière le papier. Bien plus fin, il est donc plus compliqué à prendre en main si on souhaite écrire en marchant ou sans pouvoir s’assoir à une table. Il gagne par contre beaucoup en confort une fois installé par rapport au Folio grâce à sa plus petite taille et se transporte plus facilement.

Bamboo slate, Bamboo Folio, bloc-notes connectés, test

Les deux produits sont donc différents dans leur design, mais l’un n’est pas supérieur ou inférieur à l’autre. Ils sont chacun plus adaptés à des situations différentes : le Folio pour une prise de note “en mouvement” et le Slate pour une écriture plus posée. Les deux ont cependant une base composée du même tissu, lequel est assez rêche et désagréable en main, surtout après une longue utilisation. À noter que le test a été effectué avec les versions en taille A5, mais qu’il en existe aussi en A4 : plus grandes, mais moins pratiques.

Prise en main du Bamboo Folio et du Bamboo Slate

Bamboo slate, Bamboo Folio, bloc-notes connectés, test

Le Bamboo Folio et le Bamboo Slate ont une prise en main identique qui se veut la plus simple possible, à la manière du Bamboo Shark, leur prédecesseur. Connectés à l’application InkSpace par Bluetooth (nous y reviendrons), les blocs-notes transmettent ce que l’on couche sur le papier à son smartphone ou sa tablette. Pour cela, ils n’ont besoin que d’un seul bouton qui sert également à les allumer. Une fois la machine en marche, il suffit d’écrire ou de dessiner ce que l’on souhaite, puis d’appuyer pour récupérer tout ce qu’on vient faire sur son appareil. Le système est aussi simple et limpide qu’il peut l’être, tout en étant efficace. Il cependant important de noter que tout cela ne fonctionne qu’en utilisant le stylo Bamboo fourni dans la boite et son encre, à 9,99 euros les trois unités. Une révélation décevante et assez coûteuse

Bamboo slate, Bamboo Folio, bloc-notes connectés, test, application

 

Application du Bamboo Folio et du Bamboo Slate

L’application InkSpace de Wacom est au centre de l’expérience de ces blocs-notes connectés. C’est à elle qu’ils sont connectés via Bluetooth et qu’ils envoient leurs données. Comme dis précédemment, les traits du stylo ne sont transférés qu’une fois avoir pressé le bouton. Les écrits ne s’ajoutent pas automatiquement, et chaque envoi inclut une nouvelle image à l’application. Le placement des traits sur la feuille est néanmoins pris en compte et il est possible de les “fusionner” pour ne former qu’un seul élément. La production disponible est alors exactement similaire à celle de la feuille qui a été changée en cours de route. Concernant la précision du rendu sur l’application, elle est impressionnante. Si les traits ne sont pas parfaits, surtout lorsqu’on possède une écriture peu esthétique, ils sont extrêmement proches de la réalité.

 

Bamboo slate, Bamboo Folio, bloc-notes connectés, test, application

InkSpace ne sert pas qu’à transférer l’écrit sur un support numérique. Une fois dessus, on peut modifier les projets à l’envie : rajouter des notes, effacer ce qu’on avait transcrit sur le papier ou encore déplacer des traits. Il existe également un mode “direct” qui permet de voir en live ce qui est en train de s’écrire sur nos blocs-notes. La connexion se fait très rapidement et aucun crash ou bug de fonctionnement n’est à déplorer. Autre usage possible : la reconnaissance de caractère. Elle change tout simplement ce qui a été écrit à la main en message prêt à être envoyé par mail ou SMS. Malgré quelques ratés, peut-être dû à une calligraphie déplorable, le système fonctionne relativement bien. Il faut par contre faire attention à bien détacher les lettres sous peine de voir l’application s’embrouiller et tout mélanger.

Bamboo slate, Bamboo Folio, bloc-notes connectés, test, application

Avec un abonnement InkSpace gratuit, on peut stocker jusqu’à 5Go d’images et exporter dans la plupart des formats (.PNG .JPG .WILL…). Une version premium est disponible pour ceux qui en ont vraiment besoin, avec 50 Go de stockage et un convertisseur “encre à texte” de meilleure qualité.

Le Bamboo Folio et le Bamboo Slate face à la concurrence

Dans leur catégorie, le Bamboo Slate et le Bamboo Folio se trouvent presque sans adversaires. Il n’y en a en fait qu’un autre sur leur chemin, mais pas des moindres : le Slate 2+ de la société iskn.

Bamboo slate, Bamboo Folio, bloc-notes connectés, test, application, iskn

Cette tablette est la seule pouvant vraiment tenir tête aux productions Wacom, et d’une belle manière. Contrairement à ses opposants, la Slate 2+ est entièrement tournée vers le dessin. Elle est également moins contraignante dans son utilisation. En effet, pas de stylet attitré ici, mais des “bagues” connectées qui peuvent s’accrocher à n’importe quel crayon. Les possibilités sont donc plus variées, puisqu’un grand nombre de mines peut être choisi contrairement à l’unique stylo à bille des deux Bamboo. Son prix est cependant moins attractif car atteint les 179 euros, en partie à cause des accessoires inclus (bagues, crayons…). Cette tablette est donc parfaite pour les dessinateurs professionnels, mais elle aura du mal à attirer les néophytes ou ceux voulant juste prendre des notes. Pour ceux-là, le Slate et le Folio de Wacom sont la meilleure option.

Conclusion sur le Bamboo Folio et le Bamboo Slate

Les deux blocs-notes connectés sont faits aussi bien pour les dessinateurs que pour les preneurs de notes. Chacun se complète à sa façon, l’un plus adapté au mouvement (le Folio) et l’autre à l’écriture plus posée (le Slate). Leur utilisation est d’une grande simplicité tout comme le fonctionnement de l’application InkSpace. Cette dernière offre un large nombre de possibilités de personnalisation de ce que l’on écrit. La connexion Bluetooth se fait sans accro et la retranscription de ce que l’on couche sur le papier est très fidèle. On peut simplement regretter l’obligation d’utiliser le stylo fourni par Wacom pour faire fonctionner les produits et le prix des recharges de son encre. Deux objets très utiles pour la vie de tous les jours et faciles d’accès.

Points positifs

  • Deux produits qui se complètent dans leur utilisation
  • Un fonctionnement simple et accessible
  • Une retranscription des traits d’une grande précision
  • Une connexion sans faille à l’application InkSpace

Points négatifs

  • Obligation d’utiliser le stylo fourni
  • Le prix des recharges d’encre (9,99 euros les trois)
  • Un tissus rêche peu agréable qui recouvre les deux produits
La société Wacom, spécialisée dans les tablettes graphiques, s'est lancé un défi : prendre des notes numériques en rédigeant à la main. Si écrire sur un écran n'est pas nouveau, permettre les mêmes sensations qu'un travail au stylo ou au crayon n'est pas simple. C'est pourtant ce que propose la société avec les blocs-notes connectés Bamboo Folio et Bamboo Slate. Une belle réussite puisque les deux produits tiennent leur promesse.  https://www.youtube.com/watch?v=g8RzqOoXWL8 Marque : Wacom Catégorie : Bloc-notes connecté Connexion : Bluetooth Compatibilité : iOS /Android Prix : 151,16€ pour le Folio, 130,99€ pour le Slate Disponibilité : immédiate Testé avec : iPhone 5 Acheter le Bamboo…

Design et Ergonomie : Si on trouve quelques petits défauts, notamment le tissu désagréable, le design des deux machines est globalement irréprochable.

Application et fonctionnalités : L'application fonctionne parfaitement et offre un grand nombre de fonctionnalités. La retranscription des traits est notamment impressionnante. La reconnaissance de caractères est en revanche perfectible

Utilisation et prise en Main : Les deux Bamboo offrent une prise en main extrêmement simple et efficace. Si la technologie laisse certains perplexes, elle est ici à la portée de tous

Rapport Qualité / Prix : Entre 130 et 150 euros selon le produit que l'on choisit. Le prix est honnête, surtout si on compte utiliser régulièrement un bloc-note.

Design et ergonomie - 9
Application et fonctionnalités - 8
Utilisation/prise en main - 9
Rapport qualité/prix - 8

8.5

Design et Ergonomie : Si on trouve quelques petits défauts, notamment le tissu désagréable, le design des deux machines est globalement irréprochable.

Application et fonctionnalités : L'application fonctionne parfaitement et offre un grand nombre de fonctionnalités. La retranscription des traits est notamment impressionnante. La reconnaissance de caractères est en revanche perfectible

Utilisation et prise en Main : Les deux Bamboo offrent une prise en main extrêmement simple et efficace. Si la technologie laisse certains perplexes, elle est ici à la portée de tous

Rapport Qualité / Prix : Entre 130 et 150 euros selon le produit que l'on choisit. Le prix est honnête, surtout si on compte utiliser régulièrement un bloc-note.

User Rating: 4.65 ( 1 votes)
Sources & crédits Source : https://www.objetconnecte.net/ifa-bamboo-spark-quand-wacom-reinvente-la-prise-de-notes/ - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *