Accueil / Mobilité / Voiture connectée / Tesla : la fonction smart summon perturbe les parkings américains

Tesla : la fonction smart summon perturbe les parkings américains

tesla smart summon

Scène de pagaille sur les parkings aux États-Unis, alors que Tesla a déployé la fonction Smart Summon sur ses voitures. Il est possible de les faire venir toute seule jusqu’au conducteur.

Tesla a déployé il y a quelques jours la dernière mise à jour du logiciel intégré dans ses voitures Tesla. La v10 est la plus importante à ce jour. Elle apporte de nombreuses nouveautés, dont la possibilité de jouer à Cuphead ou de connecter son compte Spotify. Mais aussi de profiter de l’écran de la console centrale pour regarder des films ou des séries télévisées. Mais la nouvelle fonction qui fait parler d’elle ces derniers temps est celle du rappel intelligent du véhicule, le Smart Summon.

Le Smart Summon permet à une voiture Tesla de se conduire toute seule jusqu’à son propriétaire lorsque celui-ci l’appelle. Il suffit de se trouver dans un rayon d’environ 60 mètres du véhicule, et d’avoir avec soi son téléphone portable où l’application du constructeur est installée. Grâce au GPS, le véhicule va manœuvrer entre les obstacles, que ce soient des piétons, des voitures ou autre, et se frayer un chemin vers le conducteur qui attend patiemment son fier destrier, ou presque.

Le Smart Summon de Tesla conforte les sceptiques dans leurs idées

Les possesseurs de Tesla se sont empressés d’essayer cette fonctionnalité. Le fabricant a tout de même précisé que le Smart Summon ne peut être utilisé que sur des parkings ou des voies privés. Le conducteur doit rester vigilant par rapport à tout ce qui se déplace rapidement à proximité du véhicule, comme des piétons, des vélos ou d’autres voitures. Ce n’est pas qu’un simple conseil. Comme le montrent de nombreuses vidéos qui foisonnent sur les réseaux sociaux, cette fonction ne semble pas encore tout à fait au point.

Certains propriétaires de Tesla racontent des petits accrochages, parfois évités de justesse. D’autres ont attendu longtemps avant que leur voiture avance de plus d’un mètre alors qu’elle ne sait plus où donner de la tête à cause des piétons et des autres véhicules. Tout cela nourrit les sceptiques de la voiture autonome. Cela les conforte dans leur idée qu’elle ne sera jamais adaptée à une utilisation pour la vie courante. Le camp des partisans a lui préféré ne pas tenir compte de ses vidéos. Ils invoquent des mises en scène ridicules qui ne représentent pas la réalité. Sans donner raison à qui que ce soit, nous avons ici un avant-goût de ce qui nous attend. Or cela pourrait ressembler à une pagaille sans nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *