Pour Tesla, la conduite autonome, c’est pas encore ça

Un exemplaire modèle S de Tesla

Avec son modèle S, Tesla compte bien s’imposer sur le marché des voitures autonomes au même titre que des géants comme Google ou Apple. Mais l’entreprise californienne se heurte cependant aux mêmes difficultés que ses concurrents, dont notamment celles liées à la pierre angulaire du concept, la conduite autonome du véhicule. 

Avec une interrogation qui demeure : pouvons-nous faire confiance à la machine pour réaliser cette tâche ? Si les rares informations issues des expériences déjà passées peuvent être considérées comme plutôt concluantes, Google n’admettant seulement onze accidents pour six années de tests en situation réelle pour son prototype, la firme d’Elon Musk  annonçait dernièrement une mise à jour logicielle applicable au modèle S, comprenant une version bêta de ce qui pourrait être la future clé de l’autonomie du véhicule développé par Tesla.

Installez le VPN le plus RAPIDE de la planète !
Pour 3,11€ par mois seulement

La conduite autonome, on en est où concrètement ?

Cependant, cela reste une version bêta, qui est donc susceptible de contenir bon nombre d’erreurs qui seront rectifiées a posteriori. Elon Musk, l’actuel président de Tesla, a bien entendu tenu a préciser que cette mise à jour n’était en aucun cas une version aboutie du programme de conduite autonome et qu’une extrême prudence était donc de rigueur lors de l’utilisation de ce procédé.

Une mise en garde qui n’est cependant pas parvenue aux oreilles de deux américains, qui n’ont pas tardé à essayer le programme sur leurs véhicules respectifs. Deux vidéos postées sur Youtube démontrent le caractère beaucoup trop versatile du logiciel, nommé Autosteer, initialement adapté aux trajets sur voies rapides et les autoroutes. Voici en image un aperçu de ses capacités sur le modèle S, où vous pourrez notifier les titres fort pertinents de ces vidéos qui nous invite à une certaine circonspection :

 

Plus de peur que de mal donc, mais la patience est encore de mise avant de pouvoir profiter pleinement de tous les avantages, et l’on espère sans les inconvénients, que semble posséder le secteur de l’automobile autonome.

 

Source

 

  • LEGRAND Bloc autonome d'alarme sonore satellite BAASL Sa classe C pour alarme
    Electricité Domotique, automatismes et sécurité Sécurité incendie Alarme incendie LEGRAND, Franco de port pout toute commande supérieure à 200€. Bloc autonome d'alarme sonore satellite BAASL Sa classe C pour alarme type2a , type2b et type4 Attention ! Il est impératif de vérifier le bon état du colis,
    392,43 €
  • LEDKIA Spot Carré Encastrable au Sol Gea GU10 IP67 LEDS-C4 55-9281-CA-37
    Luminaire Eclairage d'extérieur Spot encastrable exterieur Spot encastrable extérieur sol LEDKIA, Le Spot Carré Encastrable au Sol Gea GU10 IP67 LEDS-C4 est fabriquée par la prestigieuse marque 'LEDS-C4', une entreprise espagnole de haute technologie spécialisée dans l'éclairage. Elle a été fondée en
    93,79 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *