Accueil / Intelligence Artificielle / Terrorisme : Daesh pourrait ” radicaliser ” les robots du futur

Terrorisme : Daesh pourrait ” radicaliser ” les robots du futur

terrorisme robot tueur daesh

Le terrorisme pourrait bientôt utiliser l’intelligence artificielle comme une arme. Selon un ingénieur informatique de l’Oklahoma University, les robots du futur pourraient être ” radicalisés ” par Daesh de la même manière que des êtres humains.

A mesure que l’intelligence artificielle se développe, elle se rapproche de l’esprit humain. Ainsi, on assiste depuis peu à l’émergence d’IA capables de créer de la musique ou d’autres formes d’oeuvres d’art. De l’autre côté, tout comme l’esprit humain, l’IA pourrait devenir influençable et endoctrinable.

Interviewé par le Daily Star, l’ingénieur informatique Subhash Kak de l’Oklahoma University craint que les robots du futur puissent être ” radicalisés ” par Daesh afin de commettre des attentats. Selon ses dires, pour le moment, la technologie n’est pas assez avancée pour craindre l’émergence de robots islamistes. Cependant, une telle menace pourrait voir le jour dans les années à venir.

Le propre d’une intelligence artificielle est de se développer à partir des données qui lui sont fournies, qui sont utilisées pour la ” nourrir “. Ainsi, si Daesh se retrouvait en possession de robots dotés d’IA, l’organisation terroriste serait en mesure de les manipuler pour leur inculquer la haine de l’Occident.

Terrorisme : l’intelligence artificielle pourrait être manipulée par les islamistes

deash intelligence artificielle

Une telle pratique ne serait pas sans rappeler les méthodes de propagande déjà utilisées pour convertir les esprits les plus fragiles à l’islam radical. D’ailleurs, Subhash Kak dresse un parallèle intéressant entre les robots endoctrinés et les jeunes radicalisés qui agissent finalement comme des robots programmés pour tuer…

L’ingénieur en informatique précise qu’il est persuadé que les fabricants de robots feront tout leur possible pour éviter qu’une telle catastrophe survienne. Cependant, s’ils ne parviennent pas à empêcher l’émergence de robots terroristes, Subhash Kak craint que les constructeurs tentent de se soustraire à leurs responsabilités en exerçant une pression sur les législateurs.

L’intelligence artificielle est une épée à double tranchant. Cette technologie est porteuse de nombreuses promesses pour l’avenir, mais elle pourrait aussi donner naissance à de multiples menaces pour l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *