Accueil / Bébé - Puériculture / Teddy the Guardian, un ours qui veille sur vos enfants

Teddy the Guardian, un ours qui veille sur vos enfants

Dans l’enfance, l’ours en peluche représente un défenseur, un ami. Sans aller jusqu’aux performances de Calvin et Hobbes, Teddy the guardian (le protecteur) porte bien son nom.

     teddy the guardian 3

Teddy the guardian, un nounours connecté

Il existait déjà un capteur relié à l’enfant pour définir, entre autre, la température de la pièce, ici, c’est plus spécifiquement de l’enfant que l’on s’occupe. Les papates de cet ours en peluche sont équipées de multiples capteurs afin de déterminer les battements du cœur, la saturation en oxygène et la température.

teddy the guardian 4

Pour ce faire, l’enfant doit tenir l’une des pattes de l’ours, il est alors instantanément capturé son rythme cardiaque et son taux oxygénation. Pour s’assurer de la température, il faut en revanche passer par l’application pour lui demander de la calculer, ne reste plus qu’à poser la main velue de l’ours se le front du petit.

teddy the guardian

Les données récupérées en quelques secondes sont transmises en temps réel sur le Smartphone doté de l’application.

Un peu de technologie

teddy the guardian 10

L’application Teddy the Guardian permet de surveiller l’évolution de la température. Elle effectue également les rappels et offre la possibilité de créer une famille de téléphones qui bénéficieront des données.

Les informations sont transmises par Bluetooth, néanmoins, ses créatrices ont tout prévu, pour les hôpitaux notamment, une version de Teddy en Wi-Fi a été créée.

teddy the guardian 9

Les matériaux utilisés sont européens et l’ensemble est prévu pour pouvoir passer à la machine à laver et éviter à l’enfant de s’électrocuter avec les capteurs.

Cette entreprise croate a bénéficié d’un fond d’investissements anglais pour un montant de 400 000 $ et vend désormais son nounours au prix de 169 euros, elle le fera exporter dans les hôpitaux européens d’ici avril 2015.

teddy the guardian 8

Cet ours en peluche a l’avantage de ne pas traumatiser l’enfant avec des thermomètres ou autres dispositifs. Il rassure les parents et permet d’obtenir des informations que l’on a généralement pas et qui sont importantes, notamment, le taux d’oxygénation des enfants asthmatiques.

En revanche, il n’est pas gagné qu’un enfant aille spontanément tenir la main de son nounours, il est plus probable qu’il lui bave sur l’oreille… Dès lors, il faudra certainement tenir la main de l’enfant sur la patte de l’ours au risque de le contrarier et provoquer un refus du-dit doudou.

Il reste un dernier point sur lequel votre dévouée rédactrice n’a pas trouvé de réponse, quelle est l’autonomie de cet ours ? cela lui semble pourtant essentiel…

source : techcrunch.com