Accueil / Internet des Objets / En Suède, on scanne votre puce sous-cutanée pour prendre le train

En Suède, on scanne votre puce sous-cutanée pour prendre le train

suède puce rfid transports

SJ, une compagnie de transports suédoise propose désormais à ses clients de remplacer les tickets papiers par un scan de puce RFID. Une innovation qui interroge et provoque des réactions quand à la protection de la vie privée mais préfigure sans doute le futur. 

Une puce non obligatoire

suède puce rfid transports

Cela vous est sans doute déjà arrivés. Vous sortez de chez vous, prenez le bus, le métro ou le train et vous vous rendez-compte que vous n’avez pas de ticket ou bien que vous avez oublié votre carte d’abonnement chez vous. Cette situation pourrait bientôt appartenir au passé si l’initiative lancée par l’entreprise suédoise de transports SJ se développe.

Elle permet désormais à ses clients de remplacer les tickets papiers par un scan de votre puce RFID. Selon l’entreprise au moins 200 personnes sur les 2000 déjà équipées dans le pays devraient bientôt utiliser cette fonction qui a été lancée officiellement début juin.

Pour l’instant, le service semble fonctionner parfaitement malgré quelques petits problèmes qui paraissent normaux dans ce qui reste encore une phase de tests. Dans certains cas, ce n’est pas le ticket mais le profil Linkedin du passager qui serait apparu. A noter que ce n’est pas SJ qui se chargera d’implanter les puces. L’objectif est de s’adresser à un public déjà équipé qui est plutôt important en Suède.

La vie privée au cœur des débats

suède puce rfid transports

L’initiative est clairement intéressante mais génère son lot de craintes et de critiques, notamment d’un point de vue la protection de la vie privée. “Certaines personnes sont confuses et pensent qu’elles peuvent être suivies par une puce de ce genre. Mais si c’est quelque chose qui les préoccupe, elles devraient être plus inquiète avec leurs usages du smartphone ou des cartes de crédit. Vous pouvez déjà être suivies par de nombreuses autres méthodes qu’avec une puce RFID” a expliqué un porte-parole de l’entreprise.

Les puces RFID se développent de plus en plus notamment dans les entreprises et le secteur médical. En début d’année, des salariés belges avaient ainsi l’option de remplacer leur badge d’accès par une puce RFID. En Suède déjà, l’entreprise Epicenter a proposé au mois d’avril à ses salariés de s’équiper de puces pour ouvrir les portes ou utiliser une imprimante. La proposition a tellement bien marché que aujourd’hui une nouvelle implantation est l’occasion d’une fête dans l’entreprise !

En France, aucun phénomène de grande ampleur n’est encore apparu dans les entreprises. En revanche, c’est le cas notamment dans l’univers culturel pour les festivals comme celui de Futur en Seine. Cela avait d’ailleurs provoqué une demande d’interdiction de la part du député apparenté FN, Jacques Bompard.

Pour tout savoir sur l’Internet des Objets, découvrir les nouveautés, nos tops et les tendances innovantes, rendez-vous dans notre rubrique dédiée.

Sources & crédits Source : http://www.businessinsider.com/swedish-rail-company-scans-microchip-tickets-17-6 - Crédit : sj

1 commentaire

  1. Cela est très inquiétant, finalement la bible avait raison, Jean dans l’apocalypse 13 précise que dans l’avenir on ne pourra pas acheter ni vendre sans une marque dans la main bien avant l’aire de l’informatique en réseau:
    “Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom”.
    C’est l’arme absolue pour une dictature, plus de vie privée et l’on peut être exclus du système. Cette société est à boycotter, espérons que les Suédois ne se feront pas pucer comme les animaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *