Accueil / Insolite / Squad X : des drones et des robots viennent en aide aux militaires

Squad X : des drones et des robots viennent en aide aux militaires

robot aide un soldat avec projet Squad X

La DARPA travaille sur un projet de drones et robots autonomes. Appelés Squad X, ils aideront les militaires à acquérir des d’informations sur le terrain et leurs zones d’interventions.

Le « fog of war », ou brouillard de guerre, est une expression que l’on attribue à un militaire prussien, datant du début du 19e siècle. Elle désigne l’absence d’informations sur l’entourage immédiat des soldats, et le climat d’incertitude dans lequel ils évoluent en territoire inconnu. C’est donc un facteur de risques qu’il est important d’éliminer pour assurer la bonne tenue des missions. Au fil du temps, les moyens pour y parvenir ont sans cesse progressé. Il était ainsi certain que l’utilisation de drones et de robots deviendrait une étape obligatoire.

C’est ici qu’intervient la DARPA, pour Defense Advanced Research Projects Agency. Avec son projet appelé Squad X, elle a mis au point des drones et des robots autonomes pour aider les militaires à obtenir de précieuses informations sur les environs. L’agence du département de la Défense aux États-Unis a d’abord réalisé une phase de tests, l’année dernière en Californie. Pendant une semaine, des robots au sol et des drones dans les airs ont assisté les soldats. Les troupes étaient équipées d’une tablette qui recueillait toutes les données envoyées par leurs compagnons robotisés. En outre, une intelligence artificielle était chargée de trier les informations pour ne filtrer que celles qui étaient pertinentes.

Squad X préfigure les stratégies de la guerre de demain

Squad X repose sur deux systèmes. D’un côté le BITS Electronic Attack Modul (BEAM) Squad System (BSS), de la société militaire privée CACI. Il est utilisé par les soldats pour détecter des menaces. De l’autre, le système Augmented Spectral Situational Awareness and Unaided Localization for Transformative Squads (ASSAULTS) de Lockheed Martin, la plus importante entreprise de défense et de sécurité dans le monde. Ce sont des petits bataillons de drones et de robots qui repèrent des cibles potentielles. C’est donc l’association de deux modèles complémentaires.

Le lieutenant-colonel Phil Root en charge du programme Squad X a tenu à préciser qu’aucun des systèmes testés n’embarque une quelconque arme. Seuls les militaires sont armés. Le but étant avant tout la prise d’informations et de faire en sorte que les soldats aient conscience de tous les dangers présents sur leur zone d’intervention. Ils auraient alors les données nécessaires pour agir de la meilleure des façons. En outre, la DARPA ne réalise pas ses tests uniquement pour vérifier leur système et le matériel. Ils servent aussi à apprendre aux soldats les nouvelles stratégies que les troupes au sol vont devoir adopter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *