Accueil / Santé connectée / Maladie chronique / Le soutien-gorge qui tweete ! Dépistage d’un nouvel objet connecté.

Le soutien-gorge qui tweete ! Dépistage d’un nouvel objet connecté.

Une nouvelle campagne originale pour la prévention du cancer du sein est menée par une agence de communication grecque. Originale vous avez dit ! C’est-à-dire ? Suivez le guide…

Une agence de communication grecque lance une nouvelle campagne pour la lutte contre le cancer du sein. Une campagne de sensibilisation et de prévention de plus me direz-vous ! Oui, sauf que l’idée est plutôt géniale et atypique dans sa forme puisque cette agence grecque l’associe à la création d’un soutien-gorge qui tweete !

Montres, bracelets, chaussettes pour bébé, tee-shirts, etc. Bon nombre d’objets connectés voient le jour depuis quelques temps déjà. C’est donc aujourd’hui au tour du soutien-gorge de faire la une des objets connectés !

“Rappeler aux femmes de faire examiner leurs seins tous les mois pour éviter un éventuel cancer” est la mission que c’est donné Ogilvy Athens sur le site de l’opération.

Quel en est son fonctionnement ?

Simple apparemment ! Derrière une broderie du soutien-gorge est cousue une puce électronique à la forme du célèbre oiseau de Twitter. Sitôt le désagrafage du soutien-gorge, un signal est adressé de la puce à un téléphone portable, ce dernier notifiant le signal à un serveur qui, à ce moment, envoie un tweet.

Durée de la campagne

L’opération durera deux semaines et sera mise à profit par la participation d’une célèbre présentatrice de la télévision grecque, Maria Bakodimou. Pendant toute la durée de cette campagne, à chaque fois qu’elle désagrafera son soutien-gorge, un tweet rappellera à tous les Twittos de penser à se prévenir du cancer du sein par un dépistage, et ainsi éviter la maladie.

Où le trouver ?

A cette heure, malheureusement, ce soutien-gorge connecté n’est pas prévu à la commercialisation, vous ne le trouverez donc dans aucune boutique près de chez vous, ni même sur internet. Créée uniquement pour cette campagne de sensibilisation et de prévention, la question reste en suspens : qu’adviendra t-il de ce soutien-gorge ?

soutient gorge conecté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *