Accueil / Maison connectée / Bureau connecté / [Test] Smart Writing Set de Moleskine : le stylo connecté de luxe

[Test] Smart Writing Set de Moleskine : le stylo connecté de luxe

moleskine test stylo intelligent image une

Compagnon d’intellectuels et d’écrivains voyageurs depuis près de deux siècles, Moleskine n’est pas un petit carnet noir comme les autres. Au fil des années, il est devenu une véritable institution pour tous les amoureux des mots et de la culture. D’Ernest Hemingway à Pablo Picasso, ses ambassadeurs ont fait de Moleskine une véritable légende. Malgré la numérisation de l’écriture et de la littérature avec l’arrivée d’Internet dans notre société, Moleskine a su trouver de nouvelles fonctions à son petit carnet : agenda, carnet de croquis, carnet de voyage… Jusqu’à proposer aujourd’hui, une version connectée.

La collaboration entre NeoLAB Convergence, pour le stylo connecté, Giulio Iacchetti, pour le carnet Paper Tablet, et Moleskine ont permis de mettre en place ce tout nouveau carnet connecté. Nous avons passé quelques jours avec, et notre impression est plutôt bonne.

Marque : Moleskine
Modèle : Smart Writing Set
Catégorie : Papeterie connectée
Prix : 229 euros
Compatibilité : iOS (et Android, d’une certaine manière)
Connexion : Bluetooth
Disponibilité : Disponible sur le site de la marque en pré-commande
Testé : Samsung Galaxy S5 et iPad
Acheter Moleskine Smart Writing Set : 

moleskine dessin vue en haut

Unboxing du Moleskine Smart Writing Set

Premier bon point : même s’il sort un objet connecté bourré de technologie, Moleskine n’oublie pas l’utilité première de son produit, à savoir un kit d’écriture. Le Smart Writing Set reste assez sobre, se contentant d’une simple boîte en carton, s’ouvrant comme un coffret et abritant les différents éléments du set.

Suivant Précédent
moleskine unboxing devant packaging
moleskine unboxing derriere packaging
moleskine interieur unboxing
Suivant Précédent

L’utilisateur y retrouve donc le Paper Tablet (un carnet pointillé doté de la technologie NCode de NeoLAB, croyez bien que nous y reviendrons plus tard), le stylo intelligent, Pen+ (toujours de NeoLAB), un câble de recharge USB/micro USB, une recharge d’encre et une notice d’utilisation, pas toujours très claire hélas. Comme à son habitude, l’enseigne a également glissé un petit carnet résumant l’histoire de Moleskine. Le packaging ne présente donc aucune originalité par rapport aux codes traditionnels de la marque, ce qui n’est pas plus mal.

Design et ergonomie du Moleskine Smart Writing Set

L’innovation du Smart Writing Set de Moleskine ne réside pas seulement dans son stylo, que nous détaillerons plus tard, mais aussi dans son carnet. Physiquement, rien ne distingue celui-ci des cahiers habituels de l’enseigne, si ce n’est qu’il est pointillé (pas quadrillé : pointillé). En réalité, sous ces feuilles étranges se cache la technologie NCode, développée par NeoLAB. Un nom que vous retrouvez souvent durant ce test, étant donné que cette société australienne est étroitement liée au Smart Writing Test de Moleskine. La raison : derrière son stylo connecté se cache celui de NeoLAB, le Neo Smartpen. Le design est sensiblement identique : il présente une caméra infrarouge du côté de la mine, et de l’autre un port micro-USB.

Niveau interaction, le stylo connecté reste simple et n’embarque que deux éléments. Premièrement, un bouton qui servira à allumer et éteindre l’appareil ; deuxièmement, un voyant lumineux qui servira à afficher le niveau de la batterie et la couleur du trait.

moleskine stylo intelligent vue detail

Cette technologie embarquée explique pourquoi, en dépit de son apparence similaire aux modèles traditionnels, l’appareil est à ce point lourd. Pour autant, écrire avec n’est pas particulièrement gênant. La notice spécifie bien qu’il est nécessaire de bien lever le poignet et de respecter un certain angle d’écriture pour ne pas parasiter les capteurs, mais à aucun moment nous n’avons rencontré de problème à ce niveau. Sans particulièrement nous appliquer.

moleskine elements unboxing vue generale

Bref, dans l’ensemble, le design du Smart Writing Set reste assez proche de la tradition de la marque. Un bon point. Après tout, si on achète du Moleskine, c’est pour avoir du Moleskine.

Application Moleskine Smart Writing Set

C’est au niveau de l’application que les choses se compliquent. Premièrement parce que la boîte et la notice affichent toutes deux des informations contradictoires, annonçant que le stylo est compatible à la fois iOS et Android mais qu’une application n’existe que sur les appareils Apple. En effet, vous aurez beau chercher sur Google Play, vous ne trouverez aucune trace du Moleskine Notes App. Nous avons du contacter le service de presse de Moleskine pour avoir la réponse : pour les utilisateurs d’Android, il faudra passer par l’appli NeoNotes (toujours de NeoLAB pour le Neo Smartpen). Oui, c’est un peu compliqué.

Dans les faits, NeoNotes reconnait automatiquement le stylo connecté, après quoi il devient possible de passer à l’interface Moleskine Notes App. Nous n’avons pas rencontré de problème particulier pour la synchronisation : il suffit de maintenir le bouton enfoncé pendant 3 secondes et de le garder à proximité de son appareil pour que celui-ci soit détecté.

L’application est à la fois simple et complexe. Il suffit d’écrire pour être automatiquement emmené vers le Bloc-note, où on pourra assister à la retranscription en direct de ce que l’on écrit. Une palette d’outils rudimentaire accompagne cet écran, permettant de changer la taille et la couleur du trait (sur l’application seulement, précisons). De plus, différentes actions sont rendues possibles via un menu défilant :

  • Retranscrire vos pattes de mouche en texte (qui sera sélectionnable et copiable) selon la langue de votre choix. Une fonctionnalité réellement utile, d’autant que la reconnaissance des caractères est vraiment bluffante.
  • Attribuer une étiquette à votre page, de manière à pouvoir trier vos écrits/dessins.
  • Enregistre des mémos vocaux.
  • Consulter “l”historique” de vos tracés.
  • Partager la page via le format de son choix.
  • Editer le contenu, via une barre d’outils supplémentaires comme des fenêtres de sélection ou du surligneur.

Evidemment, on y retrouve aussi d’autres fonctionnalités comme l’agenda des activités, un outil de recherche ou divers réglages (pour paramétrer votre mail, la langue, les options de partages…). Pour être parfaitement honnêtes, on se doit aussi de reporter certains problèmes rencontrés lors de l’utilisation de l’application, comme des freezes ou des fermetures intempestives.

Suivant Précédent

Moleskine

Moleskine 4

Moleskine 5

Moleskine 2

Moleskine 3

Suivant Précédent

Utilisation du Moleskine Smart Writing Set

En dépit de l’application, il est utile de préciser que le stylo connecté Moleskine n’est pas dépendant de son application pour fonctionner. Une fois qu’il a été synchronisé avec un smartphone ou une tablette, le Pen+ peut utiliser sa mémoire intégrée pour enregistrer plus de 1.000 pages avant de transférer les données sur l’application. De plus, si vous désirez rapidement garder une copie de vos écrits, vous pouvez vous envoyer par mail un exemplaire de votre page en cour en appuyant simplement sur la petite enveloppe situé dans le coin de la page.

Envoi de mail via le Moleskine Smart Writing Set
Appuyez sur l’enveloppe et vous recevrez votre page par mail

Du reste, même si la notice prétend qu’il est nécessaire de tenir le stylo d’une certaine manière (un angle compris entre – 20 degrés et + 40 degrés par rapport à l’axe vertical), nous avons toujours écrit sans y prêter attention et n’avons jamais rencontré le moindre problème. Le poids de l’appareil se fait rapidement oublier, ce qui rend son utilisation plutôt intuitive et nous laisse profiter de ses autres fonctionnalités.

Une fois sur le bloc-note, la palette d’outils est relativement facile et rapide à utiliser, ce qui vous permet de changer de couleur sans perdre trop de temps (le témoin lumineux change même de couleur selon celle que vous avez sélectionné, pour vous aider à vous en rappeler). En revanche, cela ne peut se faire qu’avec le téléphone ouvert à côté de soi, ce qui n’est donc pas forcément possible à longueur de journée. Du reste, il est assez facile de trier ses notes dans plusieurs carnets ou de leur attacher des étiquettes précises pour les retrouver facilement par la suite.

En résumé, le Pen+ reste assez simple d’utilisation et s’avère bougrement efficace, même si l’application nous a lâché plusieurs fois. Une victoire en demi-teinte donc.

Test du Moleskine Smart Writing Set

Moleskine face à la concurrence

C’est là que vient le point qui fâche. Les stylos connectés, ce n’est pas nouveau. On connait déjà le Smartpen 2 d’Equil, le Smartpen 3 de Livescribe, le digital pen de Staedler ou encore le Lifetrons Business Note Writer. Autant de produits qui s’avèrent souvent moins pratiques que le Pen+, puisque la plupart nécessitent un capteur à fixer à sa feuille (à l’exception notable du Smartpen 3, semblable au Pen+ mais presque 70€ moins cher). En effet, la fourchette de prix de ces produits oscillent souvent entre 70€ et 170€, alors que le Smart Writing Set de Moleskine plafonne à … 229€

Car c’est bien au niveau du prix que Moleskine se démarque. Et si nous avons passé sous silence son concurrent le plus évident, le Neo Smartpen, c’est justement pour ça : le stylo connecté de Moleskine n’est en fait qu’un Neo Smartpen N2, comme affiché sur la boîte, la notice ou le stylo lui-même. Un stylo connecté doté du même design, de la même technologie NCode et de la même application mobile, et disponible pour… 170€.

Du coup, pas difficile de comprendre le positionnement de Moleskine par rapport à ses concurrents. Le Smart Writing Pen ne doit pas s’acheter parce qu’il est efficace, mais parce que c’est un Moleskine.

Design Moleskine Smart Writing Set
La question du jour : combien vaut le logo Moleskine ?

Rapport qualité/prix du Moleskine Smart Writing Set

Il n’y avait aucune chance pour qu’on puisse apprécier le rapport qualité/prix de ce kit d’écriture connecté de Moleskine. Pas quand on sait qu’il ne s’agit que d’un Neo SmartPen N2 à “seulement” 170€ (ce qui est déjà cher par rapport à d’autres produits similaires). Le Smart Writing Set de Moleskine se vend à quelques 229€, ce à quoi il faudra ajouter 30€ de carnet à racheter régulièrement, puisqu’il n’est utilisable que sur les fameux Paper Tablets.

Un calcul rapide nous apprend que sur les 229€ dépensés pour l’achat du kit d’écriture Moleskine, un peu moins de 75% servent à payer le matériel et la technologie. Les 25% supplémentaires (soit environ 30€) n’achètent que le nom de la marque. A bon entendeur…

Conclusion

Points Positifs

  • Le design légendaire de la marque
  • La facilité d’utilisation
  • Une application très complète (mention spéciale pour la fonction transcription)

Points Négatifs

  • Un rapport qualité/prix abérrant
  • Pas de vraie application dédiée sur Android
Design et ergonomie
16out of 5
Application
12out of 5
Fonctionnalités
12out of 5
Utilisation et prise en main
16out of 5
Rapport qualité/prix
8out of 5

Overview

Design et ergonomie : En tant qu'objet de luxe, pas étonnant de découvrir un design raffiné, à l'image du reste de la gamme Moleskine.
Application : Difficile à juger. Le stylo est compatible Android mais ne possède une application que sur iOS, qui s'avère bigrement bien foutue en dehors de quelques freezes et bugs. Meh.
Fonctionnalités : Une palette d'outils variés et facilement accessibles, une bonne indépendance par rapport au téléphone et un caractère nomade évident.
Utilisation et prise en main : Rien à redire. Le Pen+ s'utilise comme un stylo ordinaire et nous n'avons jamais rencontré de problème à l'utilisation.
Rapport qualité/prix : Le Pen+ n'est qu'un Neo Smartpen sur lequel a été ajouté le logo Moleskine. Achetez directement un Smartpen, sauvez votre argent.

3.2

3.2 out of 5
Dans la moyenne
[Test] Smart Writing Set de Moleskine : le stylo connecté de luxe
on
Design et ergonomie : En tant qu'objet de luxe, pas étonnant de découvrir un design raffiné, à l'image du reste de la gamme Moleskine.
Application : Difficile à juger. Le stylo est compatible Android mais ne possède une application que sur iOS, qui s'avère bigrement bien foutue en dehors de quelques freezes et bugs. Meh.
Fonctionnalités : Une palette d'outils variés et facilement accessibles, une bonne indépendance par rapport au téléphone et un caractère nomade évident.
Utilisation et prise en main : Rien à redire. Le Pen+ s'utilise comme un stylo ordinaire et nous n'avons jamais rencontré de problème à l'utilisation.
Rapport qualité/prix : Le Pen+ n'est qu'un Neo Smartpen sur lequel a été ajouté le logo Moleskine. Achetez directement un Smartpen, sauvez votre argent.

Rating: 3.2

3 Commentaires

  1. L’objet avait l’air attirant, néanmoins vendu comme compatible avec iphone7, et s’avère ne pas l’être. Une incompréhension totale de Moleskine qui ne m’envoie pas les modalités de retour du produit et me font patienter depuis 2 mois malgré mes demandes. J’avais acheté le produit afin de m’en servir de suite, pas……………….

  2. Bonjour, est ce que les notes sont partageables avec Evernote par exemple ?

  3. Achat à éviter absolument, franchement
    En passant au numérique, Moleskine a sali selon moi la mémoire d’illustres utilisateurs des carnets noirs
    Ca ne marche pas bien et ca “tue” les idées à force de ramer
    Très franchement
    Nicolas Fichot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *