Accueil / Non classé / Smart City : la ville connectée du XXIe siècle

Smart City : la ville connectée du XXIe siècle

La ville connectée ou Smart City ne se résume plus aux zones WiFi gratuit ou aux applications de transports en commun. Aujourd’hui, la ville entière est connectée et vous aide à trouver une place de parking ou le bureau de poste le plus proche par exemple.

Les transports

  • Une meilleure gestion du stationnement : pour éviter de perdre du temps à chercher une place, plusieurs villes françaises (dont Nice, Toulouse et Issy-les-Moulineaux) et étrangères (San Fransico) ont mis en place un système de stationnement intelligent. Des milliers de capteurs ou de “guirlandes” sont installés sur les chaussées et avertissent en temps réel les automobilistes des zones où se trouvent des places libres. Les informations sont directement envoyées sur le téléphone des usagers via une application avec système vocale (la sécurité avant tout !). Ce dispositif a aussi pour objectif de limiter les embouteillages et la pollution occasionnée.
Boulevard-connecte-Nice
Le boulevard connecté à Nice © Ville de Nice
  • Faciliter les transports en commun : les applications pour connaître les horaires de bus existent depuis longtemps mais dans certaines villes, comme à Caen, Nantes ou Nice, les usagers n’ont même plus besoin d’utiliser une carte de transport (celle que l’on cherche pendant 10 min au fond du sac) puisque la validation du titre de transport se fait directement sur une borne avec un smartphone équipé de la technologie sans contact NFC*. L’achat et/ou le rechargement du forfait se fait également par téléphone, ce qui évite les files d’attentes.

Les équipements culturels et sportifs

  • Plusieurs musées proposent déjà à leurs visiteurs du contenu enrichi. Grâce aux fameuses étiquettes NFC et à une simple application, on peut accéder à de nombreuses informations concernant l’exposition, sous forme de textes, d’images, de vidéos ou de commentaires (de type audio-guide). Les musées qui proposent ce service mettent des terminaux à disposition pour les visiteurs qui n’ont pas de téléphone compatibles.
  • Dans quelques stades en France, notamment à Caen, les supporters peuvent valider leur billet d’entrée sur une borne grâce au NFC et accéder à d’autres contenus comme la feuille de match ou la position de sa place dans les tribunes.

Un mobilier urbain plus intelligent

  • Des panneaux publicitaires interactifs : ces panneaux publicitaires 2.0 contiennent du contenu enrichi (informations, promotions, bandes annonces de films…) auquel le consommateur a accès via son smartphone, grâce au NFC en approchant simplement le téléphone du panneau et/ou via un QR Code* à scanner avec une application. Ces panneaux sont de plus en plus présents dans le paysage urbain, notamment en Angleterre et au Canada. Ils permettent également aux publicitaires d’extraire des données statistiques sur leurs campagnes (nombre des interactions, localisation, date et heure…)
panneaux-montreal-toronto
Des panneaux publicitaires d’un nouveau genre à Montréal et Toronto © geekandcom
  • Un espace public connecté : la société Récréation Urbaine a développé un système d’étiquettes NFC directement intégrées dans le matériau des équipements urbains. Ce mobilier connecté offre des services interactifs comme par exemple les informations locales, numéros d’urgence, horaires des transports en communs… Ces étiquettes sont invisibles mais indiquées par un pictogramme (un banc connecté ressemble à n’importe quel autre banc). Les informations incluses dans les étiquettes seront directement choisies par une les sociétés de mobilier urbain. En France, vous pouvez faire l’expérience de ce nouveau concept dans le 20e arrondissement de Paris.
  • Un éclairage public plus adapté : en France et à l’étranger, de nombreuses villes tentent de réduire la facture de l’éclairage public. A San Diego, les leds ont remplacé les lampes et fournissent en temps réel des informations sur celles qui ne fonctionnement plus. Leur luminosité varie en fonction de l’heure du jour et de la nuit : plus intense en début de soirée, moins importante en pleine nuit. Plus près de chez nous, à Issy-les-Moulineaux (92), l’éclairage s’adapte au nombre de personnes dans la rue ! Et à Préfailles (44), l’éclairage fonctionne au détecteur de mouvement mais aussi à la demande : il suffit tout simplement “d’appeler” le lampadaire avec votre smartphone pour lui “demander” de s’allumer.

Gowex, un acteur incontournable dans le développement des Smart Cities 

En décembre 2013, l’entreprise GOWEX lançait en avant-première mondiale à New York son réseau social Wi-Fi baptisé We2. Grâce à ce système, les hotspots privés (box des utilisateurs, particuliers ou entreprises) deviennent des hotspots publics afin de démultiplier la couverture réseau. Le We2 permet de créer une expérience sociale entre les utilisateurs et les commerces aux alentours : Gowex parle d’émergence du “Smart Citizen” (Citoyen intelligent) qui sera en mesure d’être toujours connecté et en relation avec tous les acteurs de la ville qui l’entoure.

Le groupe espère également connecter 600 grandes villes à travers le monde d’ici 2018 avec son programme “Wireless Smart Cities”. Ainsi, les habitants et les touristes pourront bénéficier en continue d’une connexion au Wi-Fi gratuitement. On n’arrête pas le progrès…

Enfin, Gowex souhaite se positionner comme référence mondiale dans l’Internet Of Things. Récemment un partenariat avec Cisco a été établi.

     La ville connectée (Smart City) est également une ville plus “verte” puisque toutes ces innovations s’inscrivent dans une politique de développement durable en réduisant la consommation d’énergie et la production de déchets. En juin 2014, la ville d’Angers (Pays de la Loire) a été choisie pour accueillir la future “Cité des objets connectés”. Un pôle va y être créé, où les entreprises et start-up travailleront sur des objets connectés, de la conception à la fabrication.

* NFC : technologie d’échanges de données à une distance de quelques centimètres. Le NFC permet la communication sans fil entre un mobile et un ordinateur ou encore un appareil photo et un PDA pour, par exemple, permettre le téléchargement de fichiers.

* QR Code : Le code QR est un type de code-barres en deux dimensions constitué de modules noirs disposés dans un carré à fond blanc. Il peut être scanné avec un téléphone disposant d’un appareil photo et une application dédiée.