Accueil / CES 2018 / SimpliSafe simplifie la maison connectée

SimpliSafe simplifie la maison connectée

Simplisafe securise la maison

Lors du CES de Las Vegas 2018 la startup américaine Simplisafe vient de dévoiler sa nouvelle gamme de sécurité connectée pour la maison. Beaucoup plus moderne pour se fondre dans la décoration d’une habitation. La société a mis le paquet sur les innovations sans alourdir son prix.

Simplisafe était l’une des premières startups à développer de la sécurité connectée pour le grand public. Mais ces dernières années la société n’a pas renouvelé son équipement, qui paraît aujourd’hui vieillissant. Le CES 2018 était l’occasion de revoir la totalité de sa gamme. Tous les capteurs ont été renouvelés, du détecteur de présence, à la sonnette d’entrée, en passant par le digicode de la porte. Elle s’est alliée avec la société IDEO pour créer un écosystème plus puissant et intuitif.

SimpliSafe étoffe sa gamme domotique

simplisafe detecteur fenetre invisible

La taille des anciens systèmes de sécurité a été divisée par deux. L’esthétique a lui été entièrement revu pour rendre chaque capteur invisible. De nouveaux dispositifs ont été rajoutés comme une caméra pour la porte d’entrée ou une serrure connectée. On retrouve aussi de nouvelles fonctionnalités, comme une batterie de secours en cas de coupure, capable de tenir jusqu’à 24 heures. Le système est connecté par un double réseau, à la fois cellulaire et Wifi. Cela lui permet de ne jamais être déconnecté et pour continuer à surveiller l’habitation en permanence la maison.

pack de modules SimpliSafe

Le détecteur de vitre brisé a lui aussi été repensé pour être capable de différencier une assiette, d’une fenêtre cassée. Tous les détails de chaque composant n’ont pas encore été dévoilés, mais certaines fonctionnalités sont sorties comme l’amélioration de la caméra qui tourne à présent en 1080p, accompagnée d’un micro et d’un haut-parleur ainsi que d’un détecteur de mouvement.

SimpliSafe : la solution abordable de sécurisation

L’atout de SimpliSafe est le prix de ses packages qui commence à 200 euros et monte jusqu’à 450 euros. Ils permettent ainsi de sécuriser toute son habitation soit même, sans se ruiner. La plupart des packs incluent aussi des détecteurs de fumés, créant ainsi tout un écosystème. Le tout est centralisé dans une station d’accueil proposé en deux couleurs : noir ou blanc. La startup permet aussi de personnaliser les packs selon les besoins de chaque famille.

simplisafe station d'acceuil

Certains modules sont toujours inclus comme le digicode d’entrée et la station d’accueil. Elle a été conçue pour ressembler aux appareils comme l’Écho d’Amazon ou le Google Home. SimpliSafe propose toujours le même service de télésurveillance pour une quinzaine d’euros par mois. En plus de toutes les nouvelles fonctionnalités, le HUB central devrait être compatible avec l’assistante Alexa d’Amazon courant 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.