Accueil / Maison connectée / Sécurité connectée / Sherlock, la serrure connectée de Onefinestay

Sherlock, la serrure connectée de Onefinestay

Sherlock serrure connectée

Il y a quelques temps nous vous proposions un comparatif des différentes serrures connectées qui existaient sur le marché. Et bien découvrez aujourd’hui une nouvelle serrure a ajouter à cette liste, et découvrez “Sherlock” par Onefinestay.

 

Une serrure connectée pour une maison d’hôte

Les plus bourlingueurs d’entre vous connaissent peut-être déjà Onefinestay, cette compagnie anglaise dédiée aux maisons d’hôte à Londres, New York, Los Angeles et Paris. Afin de parfaire son offre, celle-ci propose désormais sa propre serrure connectée, au nom typiquement british : Sherlock.

Pour l’instant uniquement dédiée aux hôtes onefinestay, une version pour particulier est en cours de production et son prix n’a pas encore été révélé. Cette serrure connectée est plutôt axée sur la simplicité d’utilisation que sur la complexité technologique. Un dispositif a l’avantage d’être compatible avec la majorité des portes, étant donné qu’il n’exige aucun changement de serrure. Cela n’empêche pourtant pas Sherlock d’être plutôt complet, puisqu’il permet d’ouvrir plusieurs portes à distance et d’envoyer des clés virtuelles à ses proches, de manière temporaire ou permanente, qu’ils possèdent un smartphone ou un téléphone plus ancien.

Sherlock 1

Un usage tourné vers le partage

Oubliez les serrures connectées comme Okidokeys ou Lockitron. Plus abordable, Sherlock se destine avant tout à un usage pratique, plus particulièrement tourné vers le partage de ses clés. En effet, Onefinestay estime qu’en un an, ce ne sont pas moins de 38 milliards de dollars (aux seuls USA) qui sont perdus en productivité à force d’attendre des visiteurs ou des livreurs. Avec son système de partage facile, les clés virtuelles s’échangent en quelques mouvements de doigts et vous gagnez en indépendance.

sherlock

Physiquement, Sherlock se présente sous la forme d’un boîtier connecté à votre système d’interphone. Le tout est plutôt épuré puisqu’il est dénué de tout bouton ou fioriture, faisant de ce dispositif l’un des plus discrets du marché. Pour ouvrir la porte, deux solutions : soit vous disposez d’une clé virtuelle, soit vous connaissez le propriétaire, qui enverra un accès sur votre smartphone (compatible Android ou iOS). Ce qui rend cette serrure connectée intéressante, c’est qu’il est utilisable par tous les téléphones, même ceux qui ne sont pas connectés. Comme un message texte suffit à ouvrir la porte, n’importe quel portable pouvant recevoir un sms fera l’affaire.

A noter que contrairement à plusieurs autres serrures connectées, Sherlock peut prendre deux différentes portes en charge, vous offrant un meilleur contrôle de votre maison.

Source