Accueil / Non classé / Schneider mise sur un bâtiment ultra-connecté à Singapour

Schneider mise sur un bâtiment ultra-connecté à Singapour

Schneider immeuble connecté Singapour

L’immeuble de la firme Schneider vient d’être inauguré à Singapour. Il compte plus de 3.000 capteurs pour en faire un lieu intelligent, connecté et économe en énergie.

C’est la nouvelle vitrine de Schneider Electric en Asie du sud-est. Installé à Singapour, « The Pulse » (Le pouls) comme il a été surnommé préfigure les bâtiments du futur dans la ville intelligente.

Schneider immeuble connecté

Immeuble connecté Schneider près de 50% des capteurs sont faits maison

C’est un nouvel immeuble qui apparaît dans le panorama de Singapour. Conçu à partir d’un bloc de neuf étages recyclé, le siège local de Schneider fait la bagatelle de 20.000 m² et peut accueillir 1.200 personnes. Plus que des bureaux, il s’agit d’une véritable vitrine pour l’entreprise et le gouvernement local. Les lieux sont en effet, presque entièrement automatisés et surtout l’ensemble est bourré de capteurs. On peut connaître à n’importe quel moment la consommation énergétique des lieux, ajuster les paramètres de confort, énergie ou sécurité avec une simplicité désarmante.

Pour que cela soit possible, le bâtiment connecté compte pas moins de 3.000 capteurs. 1.200 d’entre eux ont été conçus directement par Schneider Electrics. Pour traiter leurs données, 7 logiciels différents sont mis à contribution et peuvent prendre des décisions de façon autonome comme couper une lampe dans une pièce vide ou dont l’éclairage naturel est suffisant.  Pour Singapour la « smart nation », ce genre de projets constitue la confirmation d’une stratégie lancée des années visant à attirer des projets audacieux. En espérant qu’il puisse désormais faire des petits et que ce genre de projets arrive aussi en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *