Accueil / Intelligence Artificielle / Contrôler les télés avec la pensée : Le nouveau projet de Samsung

Contrôler les télés avec la pensée : Le nouveau projet de Samsung

Samsung des capteurs cerebraux pour contrôler sa TV

Samsung a créé un logiciel pour contrôler les télés intelligentes grâce aux ondes cérébrales. Cette nouvelle technologie, annoncée il y a trois mois et présentée mardi 7 novembre à San Francisco, s’adresse majoritairement aux personnes handicapées.

Samsung a décidé d’essayer d’améliorer le quotidien de personnes avec des handicaps physique, comme les tétraplégiques. Elle veut, en effet, créer un logiciel qui permet de contrôler les télés grâce aux ondes cérébrales. La branche suisse de Samsung avait annoncé il y a trois mois lancer un partenariat avec le centre de neuroprothèse de l’École Fédérale de Polytechnique de Lausanne pour ce projet. Lors de sa conférence du 7 novembre à San-Fransisco, elle a présenté son Samsung Galaxy Infinity, mais elle en a aussi profité pour montrer une démo d’un second prototype de ce projet.

Samsung des capteurs cerebraux pour contrôler sa TV

Samsung se lance dans la course à la télékinésie

Dans un premier temps, le dispositif collecte les données afin de savoir comment fonctionnent les ondes cérébrales d’un individu lorsqu’il veut choisir un film par exemple. Par la suite, ils combinent les indicateurs de l’environnement et les informations du cerveau pour bâtir un modèle. Il fonctionne avec 64 capteurs placés sur un casque ainsi qu’un traqueur de regard. Ils sont tous les deux reliés à un ordinateur qui permet de contrôler la TV. L’utilisateur pourra ainsi choisir une émission en utilisant le mouvement de ses yeux et ses ondes cérébrales. À force d’utilisation, le système va créer un profil des choix de l’individu pour faciliter la liste des contenus.

Certaines personnes handicapées ne sont pas capables de contrôler leurs yeux. Samsung souhaite ainsi remédier à ce problème. Elle voudrait personnaliser son dispositif en ne le faisant marcher qu’avec les ondes cérébrales par exemple. Le géant veut tester l’appareil dans les hôpitaux suisses dans le courant du début 2019. Il est, cependant, trop tôt pour dire quand il sera fonctionnel.

Samsung n’est pas la seule à vouloir utiliser les ondes cérébrales pour contrôler des appareils. Elon Musk a lancé en mars 2017, Neuralink. Cette société souhaite introduire des petites électrodes dans le cerveau des utilisateurs pour transmettre leurs pensées à un ordinateur. Beaucoup d’autres neurologues à travers le monde s’intéressent à cette nouvelle technologie dans l’espoir de remplacer un jour le tactile et les assistants vocaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *