Safilo : des lunettes connectées à votre cerveau

safilo lunettes connectees ces 2017

Safilo va profiter du CES 2017 pour présenter ses premières lunettes connectées. Pourvues de capteurs EEG, ces smartglasses permettront de mesurer les ondes cérébrales de l’utilisateur pour l’aider à réduire son stress ou à pratiquer la méditation.

Le Safilo Group, réputé pour sa création de lunettes et lunettes de soleil pour des marques de prestige comme Dior, Fendi, Marc Jacobs ou Hugo Boss, va présenter sa première paire de lunettes connectés dans le cadre du CES 2017 de janvier.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Contrairement aux lunettes Snapchat Spectacles, ces lunettes connectées ne seront pas dotées d’un écran de réalité augmentée. Cet appareil sera plutôt similaire aux smartglasses récemment dévoilées par Intel dans le cadre de la Paris Fashion Week, développées en collaboration avec avec Hussein Chalayan.

Des lunettes connectées pour mesurer les ondes cérébrales

muse

Ces lunettes permettront de mesurer les ondes cérébrales du porteur grâce à cinq capteurs EEG situés sur le cadre de la monture. L’utilisateur pourra ainsi bénéficier d’un biofeedback concernant son stress et profiter d’exercices de méditation proposés par l’application compagnon pour smartphone.

Si ces fonctionnalités vous rappellent un autre appareil connecté, rien d’étonnant. Tout au long de l’année passée, Safilo a collaboré avec InterAxon, le créateur du bandeau connecté Muse. Ce bandeau est lui aussi dédié à la méditation et à la mesure des ondes cérébrales.

Ces smartglasses offriront une journée complète d’autonomie. Leur poids s’élèvera à 36 grammes, et elles seront disponibles dans différents styles de lunettes de soleil. Par la suite, une version corrective sera commercialisée. La date de sortie est prévue pour l’été 2017.

Safilo ne veut pas faire de compromis entre la technologie et l’esthétique

safilo-ceo

Selon la CEO de Safilo, Luisa Delgado, les consommateurs n’auront pas besoin de faire de sacrifices en termes d’esthétique pour profiter de cette technologie. D’ailleurs, il est probable que les partenaires de Safilo comme Gucci, Tommy Hilfiger, Celine, Kate Spade et Givenchy proposent leur propre version de cette monture connectée.

Il est intéressant de noter que beaucoup de ces maisons de mode possèdent déjà leur propre ligne de montres connectées et autres accessoires intelligents grâce à des partenariats avec Fossil Group et HP. Notons aussi que le principal rival de Safilo, Luxottica, est également présent sur le marché des objets connectés avec les lunettes Oakley Radar Pace. Toutefois, cet accessoire destiné aux sportifs se distingue des smartglasses de Safilo par sa visée première.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.