Accueil / Loisir / Jouets / Cozmo : le robot d’Anki numéro un des ventes de jouets à Noël

Cozmo : le robot d’Anki numéro un des ventes de jouets à Noël

En septembre 2017, un nouveau petit robot apparaissait sur le marché français. Quatre mois plus tard, le Cozmo de la société Anki s’est hissé en haut du podium des jouets les plus vendus dans l’hexagone. Parmi les “Premiums” (plus de 100 euros), il s’agit de la meilleure vente de Noël 2017 en France.

Ces dernières années, on a vu le nombre de robots compagnon exploser en magasin. Se faire une place n’est pas facile, mais c’est pourtant ce qu’a réussi Anki, la société à l’origine de Cozmo. À mi-chemin entre un mini-transformers et Wall-E, la machine a en effet conquis le cœur des enfants comme des adultes. Pour preuve, le classement NPD a annoncé sa première place dans les ventes des jouets premiums lors de la période de Noël 2017.

Cozmo : un robot compagnon qui ne ressemble à aucun autre

Si Cozmo a obtenu un tel succès, c’est tout d’abord pour son design. Contrairement à de nombreux robots, c’est la simplicité qui a été choisie pour le look du mini compagnon. Pas de bras, de jambes, ou tout autre forme humanoïde, mais une allure proche du célèbre Wall-E. De très petite taille, on pense tout de suite à un animal de compagnie qu’apprécient autant les adultes que les enfants. Mais au-delà de son look, ce sont bien les capacités surprenantes de Cozmo qui ont fait son succès, comme nous l’expliquons dans notre test.

Une entrée vers la programmation au succès impressionnant

Guide des achats de Noël jouet connecté Anki Cozmo

Parmi ses fonctions de base, Cozmo est capable de reconnaître les visages et de réagir en conséquence. Déjà impressionnant compte tenu de sa petite taille, il est en plus bourré d’applications en tout genre. Que ce soit en tant qu’amusement ou en tant que compagnon, il y a de quoi faire avec ce robot. Mais c’est surtout en étant une porte d’entrée vers la programmation qu’il a réussi à se faire connaître.

Il est en effet possible, via Cozmo, de créer soi-même ses jeux et applications, à travers une interface simplifiée. Les chiffres ne mentent pas : 460 000 programmes ont été créés depuis son lancement aux États-Unis à l’été 2016. Côté jeux10 millions ont été faits avec ce petit compagnon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *