Accueil / Insolite / Ce robot “canard” empêche les mauvaises herbes d’envahir les rizières

Ce robot “canard” empêche les mauvaises herbes d’envahir les rizières

Roboduck, le robot canard désherbant les rizières de Nissan

Après le Roomba des rivières, voici Roboduck, un robot canard qui fait office de Roomba des rizières.

Les mauvaises herbes sont les ennemies jurées des riziculteurs. Pour les combattre, ils utilisent traditionnellement des canards. S’inspirant de cette pratique, un technicien japonais de Nissan a mis au point un canard mécanique désherbant automatiquement.

Un Roomba des rizières

Ainsi, le robot canard sillonne les rizières, remuant leurs eaux. De la sorte, il empêche les rayons du soleil d’atteindre les mauvaises graines. Par conséquent, la photosynthèse devient impossible et ces graines auront du mal à germer.

Par ses va-et-vient dans l’eau, l’engin fait réellement penser à un robot aspirateur Roomba pour les rizières. D’autant plus avec ses formes rondelettes qui lui donnent un air de jouet pour enfant. Et ce “Roomba” est bien équipé puisque son créateur l’a doté d’une puce GPS. À part cela, il peut également se connecter à un réseau WiFi. Enfin, il est alimenté par énergie solaire.

Un robot canard personnel

Jusqu’à nouvel ordre, ce robot canard désherbeur reste un projet personnel testé par un employé de Nissan dans la préfecture de Yamagata (Nord-est du Japon). De fait, l’entreprise n’entend pas commercialiser son Roboduck. Néanmoins, elle finance le projet. Bien entendu, l’avis de la firme peut toujours changer dans le futur. Peut-être même que le petit robot pourra barboter dans les rizières camarguaises…

Mais d’un point de vue pratique, ce genre de robot pourrait s’avérer fortement utile à un pays comme le Japon. En effet, avec une population qui ne cesse de vieillir, le pays du Soleil levant commence à manquer de main d’oeuvre, notamment dans ses champs. Ce robot canard pourrait donc venir à la rescousse de la riziculture japonaise en s’occupant seul de vastes rizières.

Néanmoins, à part le Japon, l’utilité du petit robot canard reste moindre. En effet, ce ne sont pas les ouvriers agricoles qui manquent dans les autres grands pays du riz. Recourir à une main d’oeuvre robotique pourrait même fragiliser la cohésion sociale de ces pays en privant une couche vulnérable de la population d’une source de revenus indispensables.

Sources & crédits Source : https://www.engadget.com/2019/06/23/robot-duck-for-rice-farms/ - Crédit : Nissan (photo)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *