Accueil / Mobilité / Voiture connectée / RayGo : conduire et utiliser son smartphone, en toute sécurité

RayGo : conduire et utiliser son smartphone, en toute sécurité

Ray go

RayGo est un dispositif qui se fixe sur le volant permettant de contrôler son smartphone sans avoir à quitter les mains du volant. Le projet Indiegogo a déjà été financé à 67%.

Utiliser son téléphone en conduisant est interdit. Néanmoins, son utilisation est tolérée à condition qu’il soit fixé sur un socle. Mais même dans ces conditions, la sécurité n’est pas totale. Pour manipuler le téléphone, il est souvent nécessaire de se pencher en avant et de quitter les yeux de la route. Bref, pas l’idéal. Partant de ce constat, une petite société israélienne a développé un petit dispositif nommé RayGo. Il se fixe sur le volant de la voiture et permet de tout contrôler, sans jamais lâcher les mains du volant.

Ray go

Simple d’utilisation

RayGo prend la forme d’une croix directionnelle à 5 boutons. L’un pour valider, l’un pour retourner en arrière, l’un pour monter dans les menus, l’autre pour descendre et le bouton du contrôle vocal, fort utile pour répondre au SMS. Le tout est relié à votre smartphone grâce au Bluetooth en version 3.0. Pour l’instant seuls les terminaux Android sont capables de fonctionner avec RayGo, mais l’entreprise israélienne est d’ores et déjà en train de plancher sur une version iOS.

Ray go

D’ailleurs ce n’est pas le seul projet en cours, une version pour les amoureux du vélo est en préparation. Elle aura l’avantage d’être waterproof.

Pour le moment, le projet est financé à 67%, 1 semaine après le lancement sur la plateforme Indiegogo. Il reste à l’équipe 30 jours pour trouver les fonds manquants, une mission qui parait totalement réalisable. RayGo pourrait donc bientôt inonder le marché.

Prix et disponibilité

L’entreprise annonce que son produit sera normalement disponible dans le courant du mois d’octobre pour 79 dollars (70 euros), mais pour Android seulement. Il faudra patienter pour recevoir les modèles compatibles avec les engins de la marque à la pomme.

Source