Accueil / Santé connectée / Sommeil connecté / Le premier pyjama connecté va vous permettre de dormir comme un bébé

Le premier pyjama connecté va vous permettre de dormir comme un bébé

Les chercheurs de l’Université du Massachusetts sont parvenus à créer un pyjama connecté capable d’analyser la posture, la respiration et le rythme cardiaque du dormeur. Une invention qui pourrait arriver sur le marché dès 2021 pour un prix d’environ 100 dollars, et permettre à des millions de personnes d’améliorer la qualité de leur sommeil.

Bien dormir, c’est important pour la santé. Une bonne nuit de sommeil vous protège du stress, des infections et de nombreuses maladies, notamment au niveau du coeur et des reins. Elle empêche aussi une trop forte pression artérielle, et tend à prévenir le diabète. De plus, de multiples études prouvent qu’un sommeil de qualité augmente les facultés mentales et permet de prendre de meilleures décisions.

Malheureusement, la plupart des gens ne dorment pas suffisamment ou pas de la bonne manière. C’est la raison pour laquelle ” l’industrie du sommeil ” est en pleine explosion. En 2017, le marché était estimé à 29 milliards de dollars à l’échelle mondiale.

On trouve aujourd’hui sur le marché de nombreux matelas connectés, censés détecter les mouvements de l’utilisateur pour améliorer sa posture. Cependant, ces dispositifs ne fournissent pas d’informations détaillées à l’utilisateur et présentent l’inconvénient de ne pas être transportables.

De même, la plupart des bracelets connectés disponibles fournissent au porteur des informations sur son rythme cardiaque et surveillent son temps de sommeil. Toutefois, jusqu’à présent, aucun appareil grand public ne permettait réellement à l’utilisateur de surveiller sa posture durant son sommeil ou de détecter les signaux cardiaques et respiratoires symptomatiques d’un sommeil de piètre qualité.

C’est désormais chose faite. Dans le cadre de l’American Chemical Society (ACS) Spring 2019 National Meeting & Exposition, les chercheurs de l’Université du Massachusetts viennent de dévoiler le premier pyjama connecté.

Grâce aux capteurs auto-alimentés dont il est équipé, ce pyjama d’un genre nouveau est capable de surveiller en continu le rythme cardiaque, la respiration et la posture du porteur. En se basant sur les données collectées, l’utilisateur sera capable de mieux comprendre pourquoi il dort mal et donc d’améliorer son sommeil.

Le pyjama connecté détecte la posture, le rythme cardiaque et la respiration du dormeur

Pour créer ce pyjama intelligent, les chercheurs ont dû surmonter de nombreux obstacles. Comme l’explique Trisha L. Andrew, la directrice du projet, il a fallu trouver un moyen d’intégrer les capteurs et les sources d’énergie dans un pyjama ordinaire sans pour autant altérer son poids, sa texture ou son confort. De plus, des les scientifiques ont du faire appel à des informaticiens et des ingénieurs en génie électrique pour traiter les myriades de signaux émis par les capteurs afin de simplifier la compréhension des informations.

Le pyjama connecté repose en grande partie sur un processus appelé ” dépôt chimique en phase vapeur “. Il s’agit d’une méthode de dépôt sous vide de films minces, à partir de précurseurs gazeux. Cette méthode a permis aux chercheurs de synthétiser un polymère pour le déposer simultanément sur le tissu en phase vapeur afin de former les composants électroniques et les capteurs intégrés. Ces films polymères électroniques déposés présentent l’avantage d’être lavable, et adaptés aux nombreuses torsions subies par un pyjama au quotidien.

A l’Université du Massachusetts, un prototype appelé ” Phyjama ” embarque cinq patchs de textile dissimulant chacun un capteur. Ces patchs sont interconnectés à l’aide de fils de nylon abrités dans du coton. Les fils de chaque patch sont reliés à un circuit imprimé de la taille d’un bouton, placé au même endroit qu’un bouton de pyjama. Les données collectées par les capteurs sont transmises sans fil vers un récepteur à l’aide d’un petit transmetteur Bluetooth également caché dans le bouton.

Le Phyjama embarque deux types de capteurs. L’un détecte les mouvements balistiques, l’autre les changements de pression. Quatre des patchs sont piézoélectriques et détectent la pression constante. Ils permettront par exemple de vérifier la position de l’utilisateur contre son matelas pour évaluer sa posture.

Le cinquième patch est triboélectrique et détecte les changements rapides dans la pression. Il peut par exemple repérer les changements au niveau des battements cardiaques du porteur afin de collecter des données sur sa fréquence cardiaque.

Les volontaires qui ont pu tester ce pyjama du futur ont validé les conclusions tirées par les capteurs, ce qui démontre que cette invention pourrait réellement améliorer la qualité du sommeil de nombreuses personnes. Les chercheurs sont à la recherchent d’un partenaire capable de fabriquer le pyjama à grande échelle, et estiment que le produit pourrait être disponible sur le marché d’ici deux ans pour un prix de 100 à 200 dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *