La Puma Fi peut s’essayer gratuitement, mais pas en France

Puma Fi profil

Puma cherche des volontaires pour tester ses nouvelles chaussures auto-laçantes Puma Fi. Les Français ne pourront cependant pas postuler.

Jusqu’au 28 avril prochain, les résidents de 11 territoires pourront postuler au programme Puma Fi beta. Celui-ci permet de tester la Puma Fi, une paire de chaussures de sport auto-laçantes dont la commercialisation est prévue pour 2020. Les régions concernées sont : les États-Unis, le Royaume-uni, l’Allemagne, le Japon, Hong-Kong, la Suède, le Danemark, la Norvège, l’Espagne, l’Inde et la Turquie. Malheureusement, la France n’a pas été sélectionnée.

Une démarche exceptionnelle

Ce n’est pas tous les jours que des équipementiers comme Puma testent leurs futurs produits en faisant appel au grand public. La décision est d’autant plus surprenante pour un concept aussi novateur. Mais elle dénote l’importance du futur marché des chaussures auto-laçantes.

Ainsi, Puma Fi beta permettra à la firme de repérer les éventuels problèmes avant le lancement d’un produit stratégique. De plus, les retours obtenus seront précieux à Puma dans sa future guerre technologique avec Nike et ses autres rivaux. Le programme Puma Fi beta concerne donc bien plus qu’un seul modèle de chaussures.

Puma Fi vue de haut

La Puma Fi donne l’eau à la bouche

Les heureux élus pourront donc essayer la Puma Fi avant tout le monde. La chaussure est dotée d’un moteur positionné sur la languettePour la “lacer”, il suffit d’appuyer sur le moteur, du bas vers le haut. Ce dernier va alors tirer sur les lacets.  Ceux-ci sont réalisés par Dyneema dans un matériau très résistant : le UHMPE.

Pour resserrer davantage, il suffit d’appuyer sur le bord supérieur du moteur et inversement pour desserrer. On peut également passer par une application mobile. L’ensemble du mécanisme est alimenté par une batterie logée dans la semelle. Résistante à la sueur, la batterie n’est étrangement pas waterproof.

Puma Fi talon

Une longue histoire précède la Puma Fi

Les Puma Fi ne sont pas les premières chaussures connectées élaborées par Puma. En 2015, l’équipementier allemand avait en effet dévoilé Autodisc, une première paire auto-laçante. Certains se souviendront également de la RS Computer. Sorties en 1986, ces chaussures pouvaient compter le nombre de pas effectués et les calories brûlées. Avec un design… unique, la RS Computer était trop en avance sur son temps. Elle n’a ainsi rencontré qu’un succès limité.

Nous sommes évidemment tristes de voir les Français être snobés par le programme Puma Fi beta. Malgré tout, nous avons hâte d’essayer ces chaussures de sport. Il faudra tout de même casser la tirelire pour cela puisqu’elles sont affichées à 330 dollars outre-Atlantique.

Sources & crédits Source : https://www.engadget.com/2019/04/18/puma-fi-beta-testing-program/ - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *