Accueil / Insolite / L’implantation de puces électroniques sur des employés anglais fait débat

L’implantation de puces électroniques sur des employés anglais fait débat

les disucssions pour implanter des employés anglais de puces RFID créent débat

Certaines firmes anglaises souhaitent implanter leurs employés de puces électroniques. Ce serait dans le but d’améliorer la sécurité et l’efficacité des individus. Cependant, de nombreux employés se sont soulevés contre cela, alertant sur les dérives d’une telle technologie.

Après une entreprise belge qui a implanté des puces électroniques à ses employés l’année dernière. C’est au tour des Anglais. Plusieurs firmes de Grande-Bretagne ont annoncé être en discussion avec Biohax, une entreprise scandinave, spécialisée dans greffe de puce. Elle aurait déjà implanté près de 4000 personnes avec ce dispositif. Pas plus gros qu’un gain de riz, la puce électronique est placé entre le pouce et l’index. Elle utilise l’identification par radiofréquence, ce qui lui permet de remplacer les clés électroniques, les papiers d’identité et même les titres de transport. Les discussions révélées entre certains grands groupes anglais et l’entreprise Biohax alarment ainsi les employés. Nos confrères de The Independent révèlent que les salariés ont peur des dérives de l’utilisation de leurs données privés.

les disucssion pour implanter des employés anglais de puces RFID crée débat

Une micro puce électronique qui crée un grand débat

La confédération des entreprises anglaises (CBI) et le congrès des syndicats (TUC) ont ainsi alerté les individus sur les dérives d’un tel dispositif. Selon eux, il y a d’autres problèmes plus importants dans les sociétés. Les grands dirigeants devraient plutôt se préoccuper du confort de leurs employés avant de vouloir les pucer. D’après un membre du congrès des syndicats, équiper les employés de chips électroniques, donnerait encore plus de pouvoir et de contrôle aux dirigeants.

Pour les supporters de cette technologie, les puces électroniques facilitent bien des aspects de la vie, comme les déplacements et les modes de paiement. Zoltan Istvan précurseur dans ce domaine, est équipé de ce dispositif depuis trois ans. Il aborde la facilité qu’il a à renter chez lui dorénavant. Plus besoin de s’encombrer de clés, il lui suffit de passer sa main pour rentrer. Il doit cependant changer de puce, car en trois ans, cette technologie s’est bien développée. Il devra pour cela subir une intervention chirurgicale.

Sources & crédits Source : https://www.independent.co.uk/life-style/gadgets-and-tech/news/microchip-uk-workers-employees-privacy-bioteq-biohax-cbi-tuc-trade-union-a8629656.html - Crédit :