Accueil / Multimédia / Prime Video arrive sur Chromecast et YouTube sur les Fire TV

Prime Video arrive sur Chromecast et YouTube sur les Fire TV

youtube fire tv chromecast prime video

Les produits Fire TV d’Amazon accueillent enfin l’application YouTube. Tandis que les appareils Chromecast de Google et téléviseurs Android TV gagnent accès à Prime Video. Les choses vont mieux entre Amazon et Google.

Amazon et Google ont-ils enterré la hache de guerre ? C’est en tout cas un pas dans cette direction que les deux géants ont pris ces derniers jours. Ils ont en effet décidé d’arrêter les embargos respectifs qu’ils se sont infligés à propos de leurs services de vidéo à la demande. C’est une très bonne nouvelle pour les consommateurs.

Cette décision se traduit par l’arrivée sur les secondes générations des produits Fire Tv Stick de l’application YouTube. Cela concerne donc les Fire TV Stick, Fire TV Stick 4K, Fire TV Cube et les téléviseurs qui incluent directement le Fire TV. Amazon a également précisé que cela serait étendu à d’autres de ses appareils dans les mois à venir. Il en va de même pour les applications YouTube Tv et YouTube Kids qui seront disponibles sur les produits Amazon plus tard cette année.

Fire TV et Chromecast sur le même longueur d’onde

De l’autre côté, Google voit ses appareils Chromecast, ainsi que les téléviseurs ou objets divers intégrant directement les fonctions Chromecast, devenir compatibles avec Prime Video. C’est aussi le cas pour les télévisions fonctionnant avec Android TV. En outre, les possesseurs de Chromecast Ultra ont désormais accès à 4000 œuvres incluses avec Prime Video sans débourser le moindre centime. Le service de streaming d’Amazon était déjà présent sur certains téléviseurs Android. Il est maintenant déployé sur une sélection bien plus large.

Cefa faisait déjà plusieurs années que Google et Amazon étaient en mauvais termes. Les deux concurrents ne réussissaient pas à s’entendre et les choses s’envenimaient. Les utilisateurs de leurs produits ne pouvaient que constater, impuissant, l’escalade permanente des sanctions et les complications que cela engendrait. Puis en mai dernier, la lumière est venue. Amazon et Google ont finalement trouvé un accord. Espérons qu’il perdure et que les consommateurs ne se retrouvent pas pris entre deux feux, à devoir choisir un camp.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *