Accueil / Loisir / Gaming / Pokémon Let’s Go : Tout Savoir sur le Jeu Switch Connecté

Pokémon Let’s Go : Tout Savoir sur le Jeu Switch Connecté

Pokémon Let's Go Pikachu et Evoli

Un nouveau jeu Pokémon est toujours un événement, surtout pour les fans de la franchise. Après le succès de Pokémon Go, l’arrivée sur Switch de Pokémon Let’s Go Pikachu et Evoli est très attendue. Retrouvez ici les dernières informations sur ces jeux : nouveautés, gameplay, date de sortie, tout ce qu’il faut savoir.

Pokémon Let’s Go Pikachu et Evoli débarquent très prochainement sur la Switch. Si Marvel est très attendu côté jeu vidéo, on peut dire que Nintendo l’éclipse avec ses annonces. Chaque jour, de nouvelles informations tombent concernant les futurs jeux mettant en scène les monstres de poche. Dans cet article, vous trouverez les dernières images sur le sujet, les rumeurs et les annonces officielles.

Pokémon Let’s Go : le nouveau jeu de coopération connectée sur Switch

Pokémon Let’s Go Pikachu et Evoli sont les prochains représentants des monstres de poche. Prévus pour le 16 novembre 2018 sur Nintendo Switch, ils adoptent un style très différent des “versions classiques”. Tout d’abord, on contrôle son personnage avec un seul Joy-Con, notamment pour lancer sa Pokéball en mimant un geste. Entièrement en 3D, les jeux proposent surtout un mode multijoueur coopératif. Si celui-ci n’est disponible que sur une même console, on peut profiter d’une chasse à deux pour augmenter ses chances.

Les affrontements entre dresseurs devraient également être présents, mais uniquement en local ou en Wifi. Enfin, ces futurs jeux se rapprochent de Pokémon Go avec une connexion directe à l’application. En liant son smartphone et sa Switch par Bluetooth, on peut récupérer les pokémons capturés dans la rue sur sa Pokémon Let’s Go.

Pokéball Plus : la manette spéciale pour Pokémon Let’s Go Pikachu et Evoli

Manette Pokémon Let's Go Pikachu et Evoli

Le 16 novembre 2018 ne marque pas uniquement la sortie des nouveaux jeux made in Nintendo. Une manette spécialement conçue pour Pokémon Let’s Go, prenant la forme d’une pokéball, sera disponible. On trouve un joystick pour diriger son personnage et il suffit d’imiter un lancer pour capturer un petit monstre.

Au-delà de son design sympathique, la Pokéball Plus propose une fonction supplémentaire. En la prenant avec soi, dans un sac par exemple, elle se transforme en objet connecté. En effet, il est possible de la lier à l’application Pokémon Go et d’y garder une créature. Celle-ci deviendra alors semblable à un Tamagotchi dont il faudra prendre soin. L’appareil est fourni avec une dragonne et possède un port USB pour être rechargé (3 heures annoncées). On peut également préciser que l’achat de la Pokéball Plus permet de récupérer le légendaire Mew dans le jeu.

Le retour de la région de Kanto

Pokémon Let's Go Pikachu et Evoli

Par bien des aspects, Pokémon Let’s Go peut être considéré comme une revisite de Pokémon Jaune. On débarque à nouveau dans la région de Kanto, que les joueurs ont parcouru dans les premières versions. On retrouve donc la première génération de pokémons, ainsi que des personnages emblématiques tels que le maître d’arène Pierre. Les fans seront également ravis de voir Pikachu ou Evoli (selon la version) les accompagner en dehors de leur pokéball. L’occasion pour les plus jeunes de découvrir les premières contrées et pour les aînés d’y retourner.

Des pokémons différents selon les versions

Pokémon Let's Go Pikachu et Evoli combat dresseur

L’une des traditions de la saga Pokémon est que quelques-uns de ces monstres ne peuvent être capturés que dans une version. En général, seules les créatures légendaires sont concernées, mais Let’s Go Pikachu et Evoli vont plus loin. En effet, ce sont plusieurs pokémons “classiques” qui ne sont présents que dans un jeu, et pas dans l’autre.

Du côté du rongeur électrique, on trouvera : Mystherbe, Ortide, Rafflesia, Sabelette, Sablaireau, Caninos et Arcanin. L’autre version proposera en exclusivité : Chétiflor, Boustiflor, Empiflor, Goupix, Feunard, Miaouss et Persian. Si certains peuvent être déçus de ne pas voir tous les monstres présents dans chaque mouture, il ne faut pas oublier la connexion à Pokémon Go. Celle-ci devrait permettre à chacun de combler les manques en partant à la chasse dans les rues de sa ville.

Pokémon Let’s Go : une adaptation d’un jeu mobile sur console ?

Pokémon Let's Go Pikachu et Evoli capture pokéball

En regardant les quelques vidéos disponibles de Pokémon Let’s Go, on peut remarquer de gros changements dans le Gameplay. Le plus important d’entre eux est sans doute la capture des monstres de poche. Si les combats contre d’autres dresseurs sont bien présents, il faudra simplement lancer sa pokéball dans le cas d’un face-à-face sauvage. Une façon de faire qui rappelle forcément Pokémon Go et montre encore sa connexion au futur jeu de Nintendo. On sait en plus que ces rencontres ne seront pas aléatoires, puisque l’on pourra apercevoir les créatures au loin.

Cet aspect plus “casual” (pour débutants) est renforcé par une récente découverte concernant les combats d’arène. En effet, ceux-ci ne seront accessibles que si vous possédez le niveau adéquat et les pokémons d’un certain type. Dans le cas de Pierre par exemple, il faudra avoir des créatures plantes et eau dans son équipe. Sachant que ce dresseur ne vous oppose que des types roche, il s’agit là de pokémons possédant un avantage sur les siens. Les combats devraient donc être bien plus simples dans Pokémon Let’s Go, ce qui devrait plaire aux nouveaux venus, mais moins aux “anciens”.

Pokémon Let’s Go : Junichi Matsuda explique le côté plus “casual” du jeu

Dans une interview accordée au magazine Famitsu, traduite Nintendo Everything, le designer Jonichi Matsuda a parlé de la “casualisation” dans Pokémon Let’s Go. Comme décrit ci-dessus, les rencontres sauvages ne seront pas aléatoires et ne provoqueront pas d’affrontement. “Il y a eu beaucoup de débats dans l’équipe concernant l’absence de combats sauvages et aléatoires” expliquait-il. “J’ai senti qu’il était temps d’essayer de changer un peu les choses. Je voulais que ces jeux puissent être appréciés par une audience plus large. Nous avons donc simplifié les mécaniques”.

Au cours de l’interview, Matsuda a également mis en avant l’importance de la connexion entre Pokémon Go et Pokémon Let’s Go. “J’ai pensé à implémenter l’entrainement (des créatures, NDLR)  de plusieurs façons, mais utiliser Pokémon Go semblait finalement être le plus simple et le mieux compréhensible”. Une nouvelle preuve que le lien entre le smartphone et la Switch prendra une place importante au cœur de l’expérience Pokémon Let’s Go.

Un nouveau trailer donne une vision plus précise de Pokémon Let’s Go

Le 25 juillet, Nintendo a dévoilé un nouveau trailer de son futur Pokémon Let’s sur Switch. Celui-ci ne montre pas vraiment de nouveautés dans le gameplay, mais permet de mieux se rendre compte des annonces précédentes. Ainsi, on peut voir directement les possibilités de customisation du personnage et de son compagnon (Pikachu ou Evoli). En plus de la grande variété de vêtement disponible, des coiffures seront aussi de la partie, en tout cas pour son pokémon. Enfin, la vidéo montre bien que n’importe quel créature pourra suivre le dresseur s’il est assez petit, même un magicarpe ! Les plus massifs pourront quant à eux être montés pour se déplacer plus vite.

Pokémon Let's Go Pidgey

Ce nouveau trailer de Pokémon Let’s Go donne plusieurs aperçus de moments marquant du jeu, à commencer par la découverte de son pokémon principal. Comme souvent, celui-ci se fera en présence du légendaire professeur Chen, ainsi que d’un personnage que l’on peut deviner être notre rival. Les champions d’arène Ondine et Pierre font aussi une apparition, le temps de montrer les capacités de leurs monstres. Si ce trailer de Pokémon Let’s Go ne donne pas de nouvelles informations, il renforce encore un peu cette impression de faire face à un remake de la version jaune. Autant dire que les nostalgiques risquent de voir de nombreux souvenirs remonter à la surface.

Le fonctionnement des Shiny dans Pokémon Let’s Go

L’histoire d’amour entre les joueurs et les pokémons shiny est longue et semée d’embûches. Bien plus rares qu’un “simple” pokémon légendaire, ils sont en effet très dur à trouver. Dans les premières versions, il fallait s’armer de patience et avoir de la chance pour dénicher ces créatures possédant des couleurs particulières. Au fur et à mesure des jeux, la découverte de Shiny s’est simplifiée, notamment grâce à des radars ou des charmes. Pour le meilleur comme pour le pire, il sera d’autant plus facile de mettre la main dessus dans Pokémon Let’s Go.

En effet, le site Dot Esport a révélé comment sa rédaction avait découvert des Shiny lors d’une session de démo. Comme tous les autres monstres, ils apparaîtront directement sur la carte, à une différence près : une légère surbrillance pourra être visible. Une fois atteint, le “combat” prendra place normalement et vous pourrez vous vanter de posséder un Shiny dans votre équipe. Le choc de simplification engagé par Pokémon Let’s Go semble bien impacter tous les niveaux du jeu. Reste à savoir comment les joueurs réagiront à cette nouvelle façon de dénicher ces créatures si rarissimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *