Planète connectée : le paradis de l’objet connecté ?

En juin dernier, un tout nouveau site marchand d’objets connectés a fait son apparition sur le web : planeteconnectee.fr

Son créateur, Florian d’Hautefeuille, est un jeune entrepreneur de 28 ans au parcours plutôt atypique. En effet, après avoir intégré l’Ecole de Management de Normandie afin de suivre un cursus tourné vers la finance le jeune homme s’est lancé dans le secteur de l’immobilier. Cinq ans plus tard une idée surgit : la création d’un site de vente d’objets connectés.

Mais comment lui est venue cette idée ?

“J’ai toujours été passionné par les nouvelles technologies. Je suivais plusieurs sites d’objets connectés. Aujourd’hui, les objets connectés sont des objets plus gadgets mais ils pourront devenir des objets véritablement utiles, par exemple dans tout ce qui est santé. De plus, on sera tous amenés à en avoir.” nous explique monsieur d’Hautefeuille. C’est après une étude de marché que ce dernier fut convaincu du potentiel que possédait ce marché.

C’est alors avec l’aide d’un webmaster que cet entrepreneur crée le site de planeteconnectee.fr (Planète connectée).

Un site “simple et coloré” divisé en six catégories (santé, sports, loisirs, maison, accessoires et sécurité) conçu de façon à ce “qu’une personne de 16 à 80 ans puisse comprendre le site facilement”. De plus, un espace est dédié au blog qui a pour objectif de faire découvrir plus en détails les objets connectés.

Comment parvient-il à choisir les produits qu’il présente dans sa boutique en ligne (boutique qui contient actuellement une trentaine de produits) ?
Être à l’affût des nouveautés, se tenir au courant des tendances à travers la presse. L’objectif : proposer des objets intéressants à des prix abordables.

Comment faire face à des concurrents tels que la Fnac ou Lick ?

D’après Florian la concurrence est plutôt positive car elle permet de faire connaître les objets connectés. Ce dernier est assez confiant car même si l’exclusivité que possède la Fnac (ou d’autres magasins) pour certains objets connectés est relativement embêtante “les gens ont de plus en plus tendance à acheter sur internet. D’autant plus que la Fnac n’a pas les prix les plus bas”.

La boutique en ligne étant encore très récente les ventes décollent doucement. Cependant, on peut constater que les objets santé, et tout particulièrement les balances connectées, commencent à avoir du succès. Nous attendons donc avec impatience les futures promotions qui amèneront, j’en suis sure, un certain nombre de fans d’objets connectés à devenir de fidèles clients de Planète connectée.

On souhaite à monsieur d’Hautefeuille une grande réussite dans ce secteur et peut être qu’un jour il se lancera dans la création d’objets connectés ?