Pixium vision, la rétine artificielle pour rendre la vue

Pixium, après des années de travail, la technologie médicale française fait ses preuves en matière de rétine artificielle avec des premiers essais clinique assez convainquant à l’Institut de la Vision.

Retine-artificielle-succes-de-nouveaux-implants-chez-des-aveugles
Professeur José-Alain Sahel

Un traitement de la cécité

Derrière les murs du Centre National d’Ophtalmologie des QuinzeVingts, se cache des avancées révolutionnaires pour les aveugles. Mais pas n’importe lesquels. Seulement ceux qui ont une cécité partielle, c’est à dire dont le nerf optique n’est pas abîmé, ou qui ne sont pas aveugles de naissance, se font soigner ici. Car il faut expliquer avant tout,  qu’une personne qui a déjà vu, a déjà stimulé son cerveau avec des images, alors qu’un aveugle de naissance non, et donc le cerveau aurait beaucoup de mal à s’adapter. En sommes voilà quelques explications sur comment cette merveille de technologie fonctionne…

Comment ça marche

Les chercheurs français de l’entreprise Pixium Vision dirigée par Bernard Gilly, accompagnés par le Professeur JoséAlain Sahel, pionnier en matière de rétine artificielle, se sont démenés pour que l’opération ne soit pas plus lourde qu’elle ne l’est déjà, et pour rendre vraiment “simple” ce Pixium, pour éviter de ressembler à ça :

bien_voir

Le principe paraît évident : des lunettes avec une caméra servent d’œil pour la personne, elle transmettent les données à un boîtier qui lui récupère les informations et les transmet ensuite au niveau de l’œil par infra rouge à un microprocesseur, microprocesseur qui vient s’implanter sur l’œil. Les données se transmettent via des électrodes implantées au niveau de la rétine, au nerf optique et ainsi au cerveau. Le résultat est encore un peu faible mais vraiment concluant dans le sens où une femme aveugle depuis de nombreuses années arrive à distinguer des formes, des nuances de contraste.

20140509091318_retine-artificielle_

Un coût abordable ?

Certes le prix de cette opération est encore très cher 100 000 €, mais il faut savoir où mettre les priorités, retrouver la vue, même partiellement doit être un pur instant de bonheur, surtout quand on est devenu aveugle au bout d’un certain temps. Comme l’explique le Professeur Sahel, “Il faut mettre ça en proportion du bénéfice rendu sur toute une vie”.

C’est Daredevil qui va être content il va enfin pouvoir voir à quoi ressemble Electra …

Daredevil_G_01

sources : LeMonde – ParisMatch