Accueil / Insolite / Des personnes employées par Apple écoutent les enregistrements de Siri

Des personnes employées par Apple écoutent les enregistrements de Siri

accueil de Siri sur iOS

L’enregistrement des commandes par une assistante vocale revient sur le devant de la scène. Il s’agit cette fois d’Apple et de Siri qui comme ses concurrents laissent des personnes écouter toutes ces informations privées.

Et de trois. Après Amazon et Google, Apple rejoint les sociétés avec des employés qui écoutent les commandes vocales passées à leurs assistants. La firme de Cupertino l’a confirmé en se confiant au journal The Guardian. Quelqu’un avait au préalable mis en lumière cette information. Information qui n’est bien sûr mentionnée nulle part, pas même dans leur politique de confidentialité.

Comme pour Amazon et Google, Apple justifie cette décision en disant que c’est pour améliorer leur assistante vocale. Un travail nécessaire pour que Siri puisse reconnaître les commandes et y répondre de la manière la plus satisfaisante. Et comme pour Amazon et Google, il a fallu attendre une source externe à l’entreprise pour qu’une information aussi importante soit révélée.

Siri s’entraîne à exclure les phrases enregistrées par erreur

Apple a précisé que ces enregistrements ne sont pas associés à un compte et sont donc anonymes. Ils contiennent en revanche d’autres types d’informations sur les contacts, les applications et même la localisation. Et s’ils ne durent que quelques secondes, ce sont des secondes suffisantes pour révéler des données privées. En outre, la marque à la pomme indique que moins d’un pour cent des commandes journalières sont envoyées pour être entendues et analysées. Sauf que quand ce sont des centaines de millions de personnes qui utilisent Siri, cela revient à plusieurs centaines de milliers d’enregistrements.

Cette portion des commandes vocales est sélectionnée aléatoirement. Il ne faut cependant pas oublier que Siri peut parfois se déclencher par erreur et enregistrer tout et n’importe quoi. C’est apparemment un des points précis que ceux qui écoutent doivent identifier. Cela permettrait à l’assistante d’Apple de ne plus y prêter pas attention.

Ainsi, même si les personnes qui sont dédiées à cette tâche ont signé des accords de confidentialité, il est compliqué d’accepter qu’un inconnu entende des conversations privées. Surtout qu’il n’y a aucun moyen de dire que l’on ne souhaite pas que cela soit le cas. Il serait alors tout de même bienvenu d’indiquer clairement quelque part cette information qu’Amazon, Google et Apple ont tenu cachée jusqu’à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *