PERES, un scanner organique connecté qui veille sur vos assiettes !

Un appareil connecté qui se “connecte” à votre morceau de viande pour en analyser la fraîcheur, ça vous dit ? C’est le principe de PERES, le scanner organique connecté à venir. Un objet connecté facile d’utilisation et axé sur la santé, puisqu’il nous permettrait de passer à côté de problèmes de santé divers. Un scanner organique connecté qui, cependant, ne fonctionne que sur certains types de viandes. Scannons tout ça plus en détails.

[heading]Aux Etats-Unis, 76 millions de cas d’intoxications alimentaires sont dénombrés chaque année. Un constat qui fait froid dans le dos. Heureusement, le scanner organique connecté PERES va veiller sur nos assiettes.[/heading]

Si vous courez de malchance, vous avez sûrement déjà été malade pour avoir ingéré de la nourriture que vous pensiez propre à la consommation, mais qui ne l’était pas. C’est que les produits frais ne disposent pas d’une date de péremption savamment calculée à l’avance, et que des aliments peuvent vous sembler bons sans qu’ils le soient. Cela est surtout le cas de la viande, avec laquelle il s’agit d’être prudent. C’est dans cette optique que la startup américaine ARS LAB nous offre PERES : un scanner organique connecté spécialement conçu pour analyser la fraîcheur de vos pièces de viande. Connecté en Bluetooth à votre iPhone ou votre Android, il vous livre des informations précieuses sur la composition des « composés organiques » de vos aliments.

PERES, comment ça marche ?

Contrairement à d’autres scanners organiques connectés, comme le Lapka, PERES ne nécessite aucune sonde pour analyser la teneur des aliments. Pour le faire fonctionner, il n’y a pas plus simple : on pointe la télécommande vers la viande et on appuie sur l’unique bouton de l’appareil. Celui-ci enverra alors ses informations par Bluetooth à son application mobile dédiée, sur votre smartphone, où vous pourrez constater vous-même la fraîcheur de votre nourriture.

Cela vous semble invraisemblable ? Au contraire, la technique de PERES pour calculer la qualité des aliments déborde d’ingéniosité. De manière plutôt simple, le scanner organique que vous dirigez vers la viande peut mesurer les composés organiques volatiles qui émanent de l’aliment, ainsi que les taux d’ammoniaque, de température ambiante et d’humidité. Ces données sont ensuite expédiées sur votre smartphone, où elles seront analysées et présentées de manière claire. Tout est fait pour que l’utilisateur puisse juger de lui-même de la fraîcheur de sa viande et décider en connaissance de cause de la consommer ou pas. Évidemment, il est possible de partager ces résultats sur vos réseaux sociaux favoris en un seul clic.

Seul bémol : la liste des aliments analysables est pour l’instant plutôt restreinte. En effet, il n’y a que sur le poulet, le bœuf, le porc et le poisson que le scanner est efficace. Reste à espérer que la liste des viandes s’étende à l’avenir (agneau, mouton, lapin). Pouvoir scanner des fruits et légumes serait également un atout intéressant, même si on se doute que le principe d’analyse différerait.

Où le trouve-t-on ?

Un scanner organique connecté capable de déterminer la fraîcheur des aliments, il y a fort à parier que ça intéressera pas mal de monde, autant dans l’humanitaire que chez les particuliers. Il ne vous faudra attendre que jusqu’à octobre 2014 pour pouvoir vous procurer cet objet connecté dédié à la santé et au contrôle de votre alimentation. Le prix ? Il devrait tourner autour de 150$, soit l’équivalent de 115€. Pas si mal, pour un produit qui trouve son origine dans une campagne de financement participatif d’IndieGogo. Nul doute, en tout cas, que le monde humanitaire estimera qu’il en vaut la chandelle.

LE PERES - scanner organique connecté