Accueil / Sport connecté / Vélo & Accessoires / Pédalez connectés avec JIVR

Pédalez connectés avec JIVR

JIVR est un vélo électrique équipé des technologies Bluetooth et Beacon. En plus de pouvoir se connecter à de nombreux appareils, il est aussi robuste et pliable. Un vrai vélo électrique, connecté et pratique.

Laissez la voiture au garage

On recommande de plus en plus régulièrement aux gens, principalement aux habitants des grandes agglomérations, de se passer de leur voiture et d’utiliser leurs jambes. Cependant, parcourir plusieurs kilomètres le matin avant d’aller travailler ça prend du temps et ça fatigue. C’est pourquoi beaucoup de personnes optent pour des vélos, trottinettes (etc.) électriques.

JIVR Bike chainless drive

Un petit moteur efficace et robuste

Le moteur électrique du JIVR vous offre jusqu’à 32kms d’autonomie à une vitesse maximale de 32km/h avec une seule charge en pédalage assisté. Et il lui suffit de deux heures, branché sur n’importe quelle prise de courant pour faire le plein de ses batteries. Son système de transmission sans chaine permet d’éviter les taches de graisse sur le bas du pantalon ainsi que de se salir les mains après un déraillement. De plus, il est entièrement encastré dans le cadre et est donc à complètement protégé pour plus de durabilité et aucun entretien nécessaire. Ses disques hydrauliques vous assurent un freinage optimal.

Jivr Bike pliage pratique

Un design pratique

Pratique, le JIVR est facilement pliable et transportable. Quatre gestes simples suffisent en effet à le convertir en mode “voyage” pour ensuite le ranger dans le coin d’une pièce ou sous un bureau. Cependant, la bête pèse quand même ses 15kgs, ce qui n’est pas excessif pour un vélo à moteur, mais reste assez lourd lorsqu’il faut le transporter. De plus, il faut voir ce qu’il contient à l’intérieur, car le JIVR n’est pas qu’un simple vélo électrique.

JIVR Bike vélo connecté

Pédalez connecté

En effet, le JIVR possède quelques atouts sous le capot. Équipé des technologies Bluetooth 4.0 et Beacon, il peut se connecter à quasiment n’importe quel appareil type smartphone, tablette, smartwatch ou ordinateur. Sur le guidon, un emplacement est prévu pour y encastrer votre téléphone. De là, grâce à l’application JIVR, consultez votre GPS, vos kilomètres parcourus, vos calories brulées, et gérez la puissance électrique de votre vélo.

JIVR Application Gif

Des applications en développement

Bien que le JIVR puisse se connecter à de nombreux appareils, on ne connait pas quelles seront les applications disponibles, pour le moment. Il semblerait que celles-ci soient en cours de développement. Pour pouvoir en proposer une large palette, le vélo connecté va participer à deux hackathon, l’un à Londres (là où est basée la start-up) et l’autre à San Francisco. Le principe de ce genre de rassemblement étant de laisser libre court à l’imagination des développeurs afin d’en ressortir un maximum d’applications innovantes. La start-up espère avoir, à la fin de ces événements, un catalogue complet à proposer gratuitement aux utilisateurs de JIVR.

Jivre Care

JIVR Care

Le JIVR est conçu pour ne pas nécessiter d’entretien, néanmoins, s’il vous arrive un pépin, un service de dépannage sera là pour vous aider. Celui-ci s’appelle JIVR Care. Il vous garantit une intervention en 48h, chez vous, afin de réparer ou changer votre vélo connecté, et ce complètement gratuitement. Vous trouvez cela un peu gros ? Vous n’avez pas complètement tort. En effet, le service Care ne sera disponible que dans les grandes agglomérations de plus d’un million d’habitants où plus de 200 vélos connectés auront été distribués. En gros, si vous habitez au fin fond de la campagne, il faudra vous débrouiller.

Ça roule sur Kickstarter

Pour mener le projet à ses fins, une campagne de financement participatif a été lancée sur Kickstarter. Elle a déjà rapporté 62.500£ (85.200€) sur un objectif fixé à 70.000£ (95.400€). Sachant qu’il lui reste 16 jours, elle pourrait bien y arriver. Si par un miracle elle passe la barre des 300.000£, une nouvelle couleur sera proposée, mais cela semble peu probable.

JIVR Bike Ambassador Programme

Devenez Ambassadeur

Différents packs sont disponibles, mais avant de vous détailler leur contenu, je dois vous parler du “Programme Ambassadeur”. Afin de pouvoir offrir de grosses réductions sur le prix de son vélo, la start-up a mis au point un programme proposant des prix bas, en échange d’un feedback sur l’utilisation du produit. En gros, on vous fait un très bon prix sur le JIVR, mais en retour vous roulez régulièrement, postez des photos et des vidéos, partagez vos expériences sur les réseaux sociaux, etc. Mais comme le JIVR Care, ce programme n’est disponible que dans les grosses métropoles.

JIVR Bike Technologie

Des tarifs qui piquent

La meilleure offre est de 699£ (950€) pour ceux résidant à Londres ou dans la baie de San Francisco , soit 65% de réduction. Car oui le prix de JIVR une fois la campagne terminée et le produit commercialisé sera de 2.000£ (2.700€)… Ce qui est quand même beaucoup pour un vélo électrique, même en étant connecté. Si vous habitez dans une autre ville comptant plus d’un million d’habitants il faudra débourser 849£ (1.150€) pour se l’offrir, puis 1.099£ (1.500€) une fois les 100 premiers servit. En revanche, si vous résidez dans des zones moins peuplées, vous devrez payer 1.199£, puis 1349£, 1499£ et 1749£ selon les stocks restants. Pour 1£ de plus vous pourrez quand même rejoindre le programme ambassadeur, mais tout son intérêt aura disparu. Les livraisons du JIVR sont prévues pour les mois d’août et septembre 2015. La manufacture aura lieu cet été dans une usine installée à Mielec en Pologne, la ville d’origine de créateur.

JIVR Bike Founder Marcin Piatkowski

Un bon produit trop cher

Même si le JIVR semble être un produit de qualité, avec le potentiel d’offrir de nombreuses applications innovantes, son prix peut très vite refroidir. S’il vous intéresse, vous avez donc intérêt à foncer sur les prix réduits de la campagne avant qu’il n’y en ait plus, surtout si vous habitez dans une grande agglomération. Mais personnellement, je trouve ça un peu excessif de vendre un produit à ce prix-là sans avoir déjà une large gamme d’applications dédiées à proposer.

source