Le pansement connecté futuriste et autonome

Pansement intelligent

C’est au MIT ( Massachusetts Institute of Technology ) qu’un prototype de pansement intelligent est en cours de développement. Il serait capable de délivrer différentes doses de médicaments via des capteurs analysant le corps du patient.

C’est le professeur  Xuanhe Zhao à l’origine de cette innovation qui nous en dit plus:                          “Les composants électronique sont généralement durs et secs, mais le corps humain est doux et humide. Ces deux systèmes ont des propriétés radicalement différentes», souligne Xuanhe Zhao. « Si vous voulez mettre de l’électronique en contact étroit avec le corps humain pour des applications telles que la surveillance des soins de santé et l’administration de médicaments, il est hautement souhaitable de rendre les appareils électroniques souples et extensibles pour s’adapter à l’environnement du corps humain. Voilà la motivation pour des composants électroniques à hydrogel extensibles.” 

La médecine change c’est certain mais ce qu’a conçu le professeur et son équipe pourrait être le pansement de l’avenir. Une sorte matière collante, extensible, semblable à un gel qui pourrait incorporer des capteurs de température, des lumières et autres appareils électroniques ainsi que de petits réservoirs à médicaments. Des lumières peuvent avertir le patients que le dosage de médicaments doit être renouvelé ou cela peut être notifié aux médecins via une application smartphone. Grâce à sa matière ultra flexible, il pourrait convenir aux endroits qu’on a l’habitude de faire bouger de façon récurrente ,comme le creux du coude ou le genoux, tout en gardant une adhésion parfaite.

Pansement intelligent

Les capteurs intégrés lui permettent de se rendre compte de la hausse ou de la baisse de la température du corps et donc d’y remédier. La matière d’hydrogel conçue par Xuanhe Zhao un professeur agrégé au département de génie mécanique du MIT. Cette matière est un matériau caoutchouteux , principalement composée d’eau et crée pour coller fortement aux surfaces tels que l’or, le titane, l’aluminium, le silicium, le verre ou la céramique. Des fils conducteurs, des puces semi-conductrices, des lumières et des capteurs de température peuvent être incorporés au gel. Celui-ci peut être utilisé  non seulement sur la surface de la peau mais également à l’intérieur du corps, comme par exemple des capteurs de glucose biocompatibles implantés ou des sondes.

Pansement intelligent

Le gel est un mélange d’eau et de biopolymères afin que , comparé à d’autres hydrogel, il soit plus résistant et souple. Ce pansement intelligent pourrait donc servir à une distribution de médicament quotidienne mais aussi à régler les soucis de brûlures et d’infection cutanée  et bien d’autres choses encore.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *