Accueil / Santé connectée / Opération “My santé mobile” : un podomètre connecté sur 1000 personnes !

Opération “My santé mobile” : un podomètre connecté sur 1000 personnes !

IDS Santé étudie depuis juin 2013 et durant 6 mois un panel de 1000 personnes doté d’un podomètre intelligent. Bilan d’étape.

Lille, Bordeaux, Lyon et Montpellier ont accueilli, début juin 2013, une étude appelée “My santé mobile”. Quatre mois ont passés. IDS Santé livre les premières impressions.

mysantemobile

  • Qui marche le plus ?

Lille est en tête depuis le début de l’opération avec une moyenne de 8570 pas au quotidien. Lyon est deuxième avec 8053 pas. S’ensuivent Montpellier, 7665 pas, et Bordeaux, 7085 pas.

L’étude My santé mobile n’explique pas encore la hiérarchie maintenue depuis 4 mois. Elle remarque simplement que les villes ayant le plus de volontaires sans emploi et le moins de cadres sont Bordeaux et Montpellier. Une autre, peut-être, explication est que l’activité physique diffère selon les villes : on pratique le vélo à Bordeaux (19%) et Montpellier (26%), alors que Lyon (15%) et Lille (12%) marchent et randonnent. Patientons donc encore pour les analyses et les conclusions.

  • Les femmes sont marcheuses !

D’après les podomètres, les femmes sont meilleures marcheuses dans 3 villes concernées. Elles ont entre 36 et 45 ans, sont mères de famille à Lyon et Montpellier, et pratiquent la randonnée ou le jogging. Les Bordelaises, Lyonnaises et Montpelliéraines effectuent entre 15 000 et 21 300 foulées quotidiennes. Mais le titre revient à un Lillois, père de famille et membre des 36-45 ans, avec 24 000 pas journaliers et 1750 kms parcourus depuis le début de l’opération !

Question : avoir un podomètre motive t-il les gens à marcher ? La réponse est ignorée mais, d’après les chiffres, l’observation des courbes émet un doute quant à l’influence des objets connectés sur les comportements.

On observe toutefois que le nombre moyen de pas est au plus haut en début d’étude. Les podomètres affichent plus de 8 000 pas et presque 9 000 à Lille. Cela chute ensuite. Agathe Quignot, directrice générale d’IDS Santé, voit dans cet enthousiasme l’effet de la réception du podomètre par les volontaires.

image my sante mobile podometres

  • Insuffisant pour l’OMS !

Une nette diminution des pas est enregistrée en août puis remontent les mois suivants et retrouvent le niveau de juillet, entre 7000 et 9000. Sur les 4 mois d’opération, 7926 pas sont enregistrés du lever au coucher. L’étude menée en 2013 par l’association Assureurs Prévention en montre 400 de moins ! Insuffisant d’après l’Organisation Mondiale de la Santé : pour prévenir les maladies chroniques et rester en bonne santé, il faudrait effectuer 10 000 pas/jour. 12% des Bordelais atteignent cet objectif, contre 21 à 26 % ailleurs.

  • “My santé mobile” est un succès !

Sur 1000 volontaires, 745 sont encore présents après 4 mois d’étude. Un succès pour Agathe Quignot : “Les chercheurs nous avaient dit de nous estimer heureux s’il en restait 300 ! Le gros des abandons a eu lieu au début de l’étude, assez contraignante il faut le dire : les volontaires synchronisent leur appareil chaque jour et répondent à des questionnaires. Mais le panel s’est stabilisé.” IDS Santé, devant cette réussite, voudrait même prolonger l’expérience !

 mysantemobile prix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *