Accueil / Multimédia / Hi/Fi - Son / Onyx, l’écran LED de Samsung : le futur des salles de cinéma

Onyx, l’écran LED de Samsung : le futur des salles de cinéma

Onyx de Samsung, l'écran qui va révolutionner les salles de cinéma

Samsung et Pathé ont présenté le 22 février leur nouvel écran Onyx, une première en France. Cet écran LED compte révolutionner les salles de cinéma en sonnant la fin des vidéos protecteurs. Nous avons été découvrir en avant-première au Pathé Beaugrenelle dans le 15e arrondissement de Paris. 

125 ans après l’ouverture de la première salle de cinéma, Samsung le révolutionne avec un tout nouveau mode de projection. Après le marché du grand public, avec des téléphones toujours plus innovants et des investissements majeures dans les maisons connectées, la marque coréenne se lance dans le cinéma en espérant y faire revenir les gens.  Avec ce nouvel écran, Samsung sonne la fin des vidéos protecteurs. L’écran LED offre donc des couleurs plus vives, fini les blancs qui virent au jaune, bonjour les couleurs vives et les contrastes incroyables. De plus, grâce à ce procédé les salles de cinéma pourront dorénavant être plus grandes.

Onyx : un écran spécial cinéma, pas une grande télé

Samsung n’a pas juste sorti un écran de télé en plus grand, il a travaillé une nouvelle technologie pour qu’elle s’adapte aux salles de cinéma. L’écran peut aller jusqu’à 14 mètres comme celui qui se trouve a Beijing. Grâce à ces 96 panneaux de pixels, les couleurs sont plus nettes. Ce nouvel écran permet donc d’avoir un noir absolu, d’avoir plus de contraste et des couleurs plus brillantes. La différence est sans appel. De plus grâce à cette technologie, les salles de cinéma pourront être plus grandes. Avant elles étaient réglementées, le vidéo projecteur ne devant pas être trop loin de l’écran. Les salles pourront dorénavant être plus profondes. Le son quant à lui ne change pas. Les enceintes sont toujours placées derrière l’écran. Elles se situent juste en dessous et au-dessus. Le coût de l’Onyx ne nous a pas été révélé. En revanche, Pathé affirme que les places ne se vendront pas plus cher, sauf pour la 3D qui sera 3 euros de plus.