Accueil / Maison connectée / Okidokeys, une serrure connectée pour nos maisons

Okidokeys, une serrure connectée pour nos maisons

Ce sont les premières serrures connectées destinées au grand public et elles se nomment Okidokeys. Des serrures bien plus polyvalentes que les modèles standards puisqu’elles fonctionnent à la fois avec votre téléphone mobile (quel qu’il soit), des cartes et bracelets RFID ou même des clés physiques. L’avantage : la sécurité, puisque Okidokeys exploite les technologies les plus avancées pour rendre ses serrures connectées le plus inviolable possible.

Okidokeys est le fruit d’OpenWays, une société française méconnue du grand public qui s’apprête pourtant à démocratiser un concept intéressant : la serrure connectée. Concrètement, le principe consiste à remplacer vos bonnes vieilles clés par votre smartphone. Si le concept vous est familier, c’est peut-être parce qu’il est déjà pratiqué par plus de 15.000 hôtels de par le monde (équipés par OpenWays) qui en profitent pour automatiser l’enregistrement des clients et leur permette de recevoir leur clé « en ligne ». Ok, le sujet nous intrigue, alors attardons-nous y.

IMG_6528

Une e-serrure ?

D’une certaine manière, c’est bien de ça dont il est question : une serrure électronique. Si le concept n’est pas nouveau (nous venons d’en parler), Okidokeys a la particularité de proposer ce genre de serrure connectée au grand public. En pratique, il vous est donc possible d’équiper vos maisons (connectées ou pas) de ce dispositif. Tout ce qu’il vous suffit de faire est de remplacer le cylindre afin d’équiper le nouveau mécanisme. L’avantage, c’est que ce système est conçu pour être facilement installable par n’importe qui en moins de deux minutes (preuve ci-dessous). Il n’est même pas nécessaire de s’équiper d’une perceuse, puisque Okidokeys se contente de s’ajouter à l’installation existante. En deux coups de tournevis, votre serrure s’équipe donc d’un lecteur à l’extérieur de la porte, et d’un boîtier abritant la motorisation d’ouverture et de fermeture à l’intérieur. A savoir que le capot est disponible en plusieurs couleurs : métallique, laiton et un modèle blanc qu’il sera très facile de peindre à votre convenance. Comme le système est compatible aux normes européennes, n’importe quelle porte peut s’en équiper. Le canon fourni s’adaptera à n’importe quelle serrure, puisqu’il est télescopique jusqu’à 90mm et que l’épaisseur générale des portes tourne autour de 40mm ou 50mm.

Dit comme ça, ça a l’air simple, mais quid des risques ? En cas de panne de courant ? Et si votre smartphone est déchargé ? Okidokeys y a pensé, c’est la raison pour laquelle la serrure connectée est alimentée par quatre piles d’1,5V, d’une durée de vie de plus d’un an. Par chance, le système vous préviendra près de six mois à l’avance lorsque vos piles se déchargeront, ce qui vous laisse largement le temps de vous y préparer. De plus, des clés standards sont livrées avec le dispositif pour palier à tout problème électronique.

Information supplémentaire : le mécanisme Okidokeys ne s’applique pas qu’aux portes classiques. Libre à vous de choisir un boitier relais adapté à une porte de garage ou un portail d’entrée.

La clé ? Votre téléphone…

Votre serrure connectée est installée ? Bien, alors il ne vous reste plus qu’à vous créer un compte sur le site du fabricant et télécharger l’application gratuite d’Okidokeys (compatible iOS et Android). L’appli mobile, récemment mise à jour par OpenWays de manière à corriger certains écrans et faciliter certains processus, transformera votre smartphone en véritable clé 2.0, puisqu’il vous suffira d’un clic à proximité de la serrure afin de la déverrouiller. Pour les plus paresseux, le mode mains-libres (mis à jour sur iOS9) permet tout simplement de déverrouiller la porte en s’approchant.

Quant à la confidentialité, elle est assurée. La connexion Bluetooth 4.0 entre le téléphone et la serrure connectée répond aux technologies de cryptages les plus avancées (3D Secure, double authentification, AES 256, etc.) semblables à celles utilisées par les professionnels des milieux bancaires et militaires. De plus Okidokeys ne stocke jamais les adresses de ses utilisateurs sur ses serveurs.

Mais le site offre d’autres opportunités pour les utilisateurs. Comme plusieurs smartphones peuvent être identifiés par la serrure, il est possible de consulter l’historique des entrées et sorties de votre maison. Dans un autre registre, cela permet d’autoriser l’accès à d’autres personnes, directement sur le portail web, et même de n’autoriser l’accès à certains utilisateurs à une heure donnée, pour une femme de ménage ou une baby-sitter par exemple. Et si quelqu’un essaie de forcer la porte sans la clé, une alarme se déclenche et vous pouvez être directement prévenu.

La possession d’un smartphone récent n’est cependant pas nécessaire. Si l’application ne peut être installée sur un téléphone, il reste possible de déverrouiller la serrure connectée à l’aide d’une clé sonore. Celle-ci s’obtient via un appel à un serveur vocal et n’est valide que durant une fraction de seconde, ce qui empêche qui que ce soit de la copier ou la décrypter. Une solution peu pratique mais qui fonctionne et peut convenir à des visiteurs moins réguliers.

okidokeys1

… ou une carte RFID

La clé sonore n’est cependant pas la seule alternative pour déverrouiller votre serrure connectée. Si vous désirez vous en passer, il est toujours possible d’utiliser le bracelet, le porte-clés ou l’une des deux cartes livrées par Okidokeys avec le kit Access Pack. L’idéal si votre smartphone est à court de batterie lorsque vous rentrez.

C’est la particularité de ces nouveaux éléments : la technologie RFID (Radio Frequency Identification, plus souvent désignée sous le vocable de radio-identification). Fixez le module RFID à l’extérieur de la porte et il ne suffira qu’à lui présenter la carte correspondante pour actionner le système. Si le principe vous semble familier, c’est parce qu’il est déjà utilisé dans une grande partie des hôtels, du fait de sa simplicité et de son efficacité. Comme nous l’avons déjà mentionné, Okidokeys vous propose un kit d’un bracelet RFID (à l’attention des enfants, qui le garderont toujours sur eux), un porte-clés et deux cartes.

Comme pour les smartphones, tous les paramètres de ces accessoires sont gérables depuis le site d’Okidokeys. Vous gardez donc continuellement le contrôle sur qui a accès à votre maison, ainsi que quand et par qui la serrure a été actionné.

Plusieurs packs, plusieurs prix

Si cette serrure connectée vous intéresse, vous êtes en veine, Okidokeys existe en plusieurs packages selon vos besoins et votre budget. Nous en comptons trois :

– Le Smart Lock Pack : le système de base est équipé du robot, du canon de sécurité, de trois clés ainsi que l’accès aux applications, ce qui vous permet d’ouvrir et fermer votre porte grâce à la connexion Bluetooth 4.0 de votre smartphone. Il est disponible à partir de 249€.

– L’Access Pack : la serrure connectée s’accompagne de d’une sonnette, de ses accessoires RFID (cartes, bracelet et porte-clés) et étend ses fonctionnalités à tous les téléphones grâce à ses clés audio. De plus, le pck vous permet de contrôler les allées et venues des utilisateurs, tout ça pour la somme de 349€.

– Le Connect Pack : ce kit de pro permet d’utiliser le plein potentiel de la serrure connectée Okidokeys, en rassemblant les fonctionnalités de l’Access Pack et des privilèges de gestion avancée en ligne. Grâce à une passerelle entre le Bluetooth et le Wi-Fi de la maison, il devient possible d’être en contact permanent avec sa serrure, afin de suivre en direct les entrées et sorties de chacun et d’être averti à la moindre effraction. Son prix : 449€.

En parallèle, deux offres sont proposées aux différents publics :

– Le modèle Freemium : permettant d’étendre les fonctionnalités d’Okidokeys à cinq points d’accès (qu’il s’agisse de serrures classiques ou portes de garage) et à pas moins de dix utilisateurs. Il convient donc à la grande majorité des familles et leurs proches.

– Le modèle Premium : davantage destinés aux possesseurs de plusieurs maisons, pour qui la location est un business. Il n’y a aucune limite de points d’accès ou de nombre d’utilisateurs, et l’abonnement s’élève à 34,99€/an.

A savoir également que Okidokeys est commercialisé en partenariat avec plusieurs enseignes de bricolage ou d’électronique… mais pas seulement. En effet, la Poste s’est montrée réellement intéressée par ce concept, ce qui l’a amenée à utiliser cette technologie pour son Postaccess. Le projet ? Offrir à votre postier, si vous le désirez, la possibilité de déposer des colis directement chez vous. Plus d’informations sur notre article dédié à Postaccess.

Déjà disponible sur le site officiel OKIDOKEYS.