Ocean Clean-up va passer son épreuve du feu en Mer du Nord

Nettoyeur d'océans Ocean Clean-up im couv

Souvenez-vous de Boyan Slat, ce jeune néerlandais qui avait créé le buzz à seulement 19 ans avec son nettoyeur d’océan… Ocean Clean-up va effectuer sa première mission dans des conditions réelles au large des côtes néerlandaises cette année.

Boyan Slat, génie précoce, a enflammé la toile avec son invention de nettoyeur d’océan. Un an après, et une campagne de financement participatif très réussie plus tard, le prototype de son filet nettoyeur va faire son premier essai cette année et au large de ses côtes natales. L’occasion pour nous de revenir sur cet objet connecté qui se sert de la force de la nature pour lutter contre sa destruction… Intelligent ET utile.

Nettoyeur d'océans Ocean Clean-up im1

Coup de filet géant contre la pollution des océans

Après sa success-story incroyable, Boyan Slat a pu créer son entreprise, The Ocean Cleanup Foundation et commencer la production des premiers prototypes. Le rêve du jeune homme est en train de devenir réalité… Petit rappel du fonctionnement du Ocean Clean-up :

Sous la forme d’un grand filet qui utilise la force des courants naturels des océans et des mers, il permet de concentrer les déchets dans le filet, tout en laissant passer les animaux marins en toute sécurité. Ces déchets sont stockés en attendant d’être collectés et traités sur terre.

Nettoyeur d'océans Ocean Clean-up im2

L’avenir du Ocean Clean-up

Ce premier essai en Mer du Nord prévu au printemps 2016, va permettre de confronter l’invention aux conditions réelles que l’on trouve dans les océans. Un filet Ocean Clean-up de 100 mètres de long, va être disposé à 23 km des côtes néerlandaises. Ce premier essai sera suivi, à la fin de l’année de la mise en place d’un filet Ocean Clean-up de 2.000 mètres cette fois devant l’île japonaise de Tsushima.

Conçu dans une volonté de mettre la technologie au service de l’écologie, le Ocean Clean-up assurera un bel avenir à la planète et à son inventeur s’il tient toutes ses promesses.

Pour aller plus loin dans cette belle logique, un franco-japonais nommé Cesar Harada a mis au point un concept de drone marin. Le but de ce petit voilier est de dépolluer les océans, et plus particulièrement, de nettoyer les nappes de pétroles à la dérive, grâce à une « queue » qui capte l’or noir. Appelé Protei, il est propulsé de façon écologique, est peu couteux, et permettrait d’éviter le contact dangereux pour les équipes de nettoyage.

Nettoyeur d'océans Ocean Clean-up im3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *