Accueil / Loisir / Gaming / Nintendo Switch : le bug du Joy-Con Drift expliqué

Nintendo Switch : le bug du Joy-Con Drift expliqué

Nintendo switch avec joy-con branchés

Petit point sur le bug du Joy-Con Drift qui touche actuellement de nombreux possesseurs de Nintendo Switch.

Le problème est tellement récurrent que Nintendo est sous le coup d’un recours collectif en justice aux Etats-Unis. Comment savoir si votre console a aussi été touchée par le Joy-Con Drift ? Suivez le guide.

Qu’est ce que le Joy-Con Drift ?

Comme son nom l’indique, le Joy-Con Drift concerne les mini-manettes qui s’insèrent habituellement sur les côtés de la Switch. Depuis quelques mois, de nombreux joueurs ont remarqué des mouvements  inopiné du stick, produisant une action à l’écran, même si on n’y touche pas. S’il arrive que le problème touche les deux Joy-Cons, il affecte plus souvent la manette gauche.

Quelle en est la cause ?

Les internautes se divisent en deux camps sur l’origine du Joy-Con Drift. Pour certains, la poussière ou d’éventuels débris ont pu se retrouver à l’intérieur des manettes. Pour d’autres, c’est l’usure des composants internes qui explique le bug. Afin de prouver ce second point, des joueurs sont même allés jusqu’à démonter complètement leurs Nintendo Switch. Malgré tout, le fin mot de l’histoire reste du ressort de Nintendo. Le reste ne demeurera que simples spéculations.

Que faire si on est touché par le Joy-Con Drift?

Difficile de préconiser une solution tant que Nintendo ne s’est pas prononcé sur le Joy-Con Drift. Néanmoins, afin de vous assurer qu’il ne s’agit pas d’un problème de logiciel, mettez à jour votre Switch et recalibrer vos sticks. De leurs côtés, des internautes ont nettoyé l’intérieur de leurs consoles avec de l’air comprimé ou de l’alcool. Méthodes à l’efficacité douteuse…

De fait, il reste la possibilité de remplacer soi-même le stick défectueux. Pour cela, vous pouvez suivre les instructions de la vidéo suivante. Cependant, il faut noter que cette option est particulièrement risquée et annulera la garantie de votre machine. À ne pas prendre à la légère donc.

Enfin, la Switch (Joy-Con compris) est garantie 1 an. Si vous êtes encore couvert, le plus sensé reste de contacter le SAV et d’échanger gratuitement votre console. Pour les autres, il faudra débourser 45 euros pour acheter un Joy-Con.

Simplement attendre ?

Le plus simple pourrait être d’attendre que Nintendo prennent des mesures quant au Joy-Con Drift. Avec une action en justice outre-Atlantique, le géant nippon va sûrement mettre en place un programme de remplacement des Switch impliquées. Ça avait été le cas lors d’un bug précédent qui concernait (déjà) le Joy-Con gauche de la Switch quelques mois après le lancement de la console. Pour l’heure, espérons que Nintendo trouvera vite une solution à ce problème et qu’il n’affectera pas la prochaine Switch Lite.

Sources & crédits Source : https://www.theverge.com/2019/7/22/20706144/nintendo-switch-joy-con-drift-problem-explained - Crédit : Pixbay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *