Accueil / Maison connectée / Sécurité connectée / Nest Secure : Google a ” oublié ” de mentionner le microphone intégré

Nest Secure : Google a ” oublié ” de mentionner le microphone intégré

google nest secure microphone

L’alarme connectée Nest Secure intègre un microphone, et Google a ” oublié ” de le préciser depuis son lancement à l’automne 2017. C’est du moins ce qu’affirme le géant de Mountain View…

Disponible depuis l’automne 2017, le Google Nest Secure est un système d’alarme connecté complet permettant d’assurer la sécurité du domicile de l’utilisateur. Il regroupe l’application mobile Nest, le beacon Nest Tag, les capteurs Nest Detect, et le hub Nest Guard.

De quoi protéger efficacement votre logement contre les menaces extérieures. Malheureusement, dans le monde moderne, les intrusions peuvent aussi venir de l’intérieur

Alors que le produit est disponible depuis plus d’un an, il aura fallu attendre janvier 2019 pour que Google mentionne la présence d’un microphone dans le hub Nest Guard de son système…

Auparavant, ni le site officiel ni la notice de l’appareil ne mentionnaient le microphone intégré dans la fiche technique du Nest Secure. Google tente-t-il d’écouter nos conversations sans nous en avertir ?

Nest Secure : peut-on vraiment faire confiance à Google ?

Dans un communiqué officiel, Google affirme qu’il s’agissait ” d’un oubli “. Plus précisément, le géant de Mountain View confirme que ” le microphone intégré n’a jamais été conçu pour être un secret et aurait dû être mentionné dans la fiche technique “.

L’erreur est humaine, mais il est difficile de croire qu’une entreprise dont le chiffre d’affaires annuel dépasse les 100 milliards de dollars peut commettre de telles étourderies. La pilule est d’autant plus dure à avaler que Google a déjà été accusé de collecter les données de ses utilisateurs en catimini.

En 2018, une enquête menée par l’AP a révélé que Google suivait la position GPS des utilisateurs de ses applications même lorsque la fonctionnalité était désactivée. En étant un peu parano, on pourrait presque croire que Google tente en fait d’espionner le monde entier en tissant un immense réseau d’enceintes connectées Google Home et autres appareils secrètement dotés de micros…