Accueil / Loisir / Drones / NASA : des drones à la surface de Mars !

NASA : des drones à la surface de Mars !

nasa drones

Si les drones ne sont pas toujours bien vus, cela ne signifie pas pour autant qu’ils ne causent que des ennuis et sont à bannir totalement, au contraire. La NASA travaille actuellement sur des drones capables de se rendre dans l’espace et voler à la surface de Mars, la Lune et sur des astéroïdes !

Décidément, la NASA est sur tous les fronts. Tandis qu’elle travaille en ce moment sur un concept de robot autonome capable d’explorer Jupiter, l’Agence Spaciale américaine n’en oublie pas les autres planètes et planche sur des drones capables de récolter des informations dans l’espace. Ces drones ne seraient cependant pas en tous points semblables aux engins traditionnels. Afin de leur permettre de se déplacer, sans air, les ingénieurs de Swamp Works, du centre spatial Kennedy, en Floride, travaillent actuellement sur des prototypes équipés d’un autre système de propulsion que les drones traditionnels. Ceux-ci pourraient voyager avec des jets de gaz froid, utilisant de l’oxygène ou encore de la vapeur d’eau. Autre challenge : faire en sorte que les appareils soient capables de se déplacer de manière autonome étant donné l’absence de système de géolocalisation sur la planète, et les délais trop lents de transmission de communication qui empêcheraient un contrôle depuis la Terre.

En guise de base technique, les appareils utiliseraient un atterrisseur afin de recharger leurs batteries ainsi que leurs moyens de propulsion. Utiliser des drones pour explorer permettrait d’avoir accès à des zones difficilement atteignables pour des rovers. Les engins seraient alors capables d’effectuer une centaine de sorties d’explorations en une seule mission, et suffisamment petits pour qu’un atterrisseur en transporte plusieurs de manière à ne pas compromettre une mission dans le cas où un drone rencontre des problèmes. Des vols de plusieurs minutes seraient envisagés sur la Lune et Mars, et plusieurs heures sur un astéroïde, grâce aux systèmes de propulsion.

Des prototypes en phase de test

Le but de l’utilisation de ces petits appareils est également de pouvoir transporter un outil capable de récolter des données lors des expéditions, près de 7 grammes d’échantillon par vol. Les quantités amassées devraient permettre de créer une image géologique de la zone sillonnée par les appareils. Parmi les prototypes mis au point par la NASA, un quadcoptère de 1,5 mètre, ayant pour système de propulsion des soufflantes. Le drone a été testé sur un site dont la surface a été construite de façon à ressembler à celle de Mars. En plus de ce modèle, un autre appareil, quant à lui dédié à l’exploration d’astéroïdes, utilise les fameux jets de gaz froid, composés de nitrogène sous pression pour se déplacer.

Des tests sont en ce moment en cours en gravité zéro, au moyen de simulations par ordinateurs. Ces prototypes ne seraient pas pour autant uniquement destinés à l’exploration de l’espace. La NASA envisagerait de les utiliser sur Terre, pour récolter des échantillons dans des endroits trop dangereux d’accès pour l’Homme ou en cas, par exemple, de catastrophe nucléaire.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *