Accueil / Internet des Objets / Muse et Instant Energy remportent le Hackaton zone 61

Muse et Instant Energy remportent le Hackaton zone 61

Instant Energie reçoit son prix

Lancé le 23 janvier à l’Usine IO, le Hackaton zone 61 donnait 61 jours à une douzaine de start-ups pour créer un objet connecté ou un service autour de l’Internet des Objets. La finale avait lieu ce mardi 24 mars au campus Microsoft. Compte rendu.

61 heures chrono

Le 24 mars dernier avait lieu la finale du Hackaton zone 61. La première partie se déroulait à l’Usine IO où les 130 concurrents avaient 48h pour concevoir un objet et le présenter aux juges. Les gagnants atteignaient donc la finale, 61 jours plus tard, au campus Microsoft. Les équipes avaient, pendant toute la durée du concours, accès à des fabs-lab (dont l’Usine IO elle-même), des cadeaux des deux organisateurs principaux, Microsoft et AXA France et enfin, les conseils d’experts techniques de Microsoft.

Après une courte présentation de la finale et une séance d’autopromotion et de remerciements envers les organisateurs, membres du jury et participants, la finale a pu commencer. Les 9 équipes finalistes (sur les 33 au départ ) bénéficient chacune 5 minutes de présentation et de démo de leur produit, et 2 minutes pour répondre aux questions des membres du jury. Jury composé entre autres de Alain Crozier et Nicolas Moreau.

Les prix Microsoft et AXA du Hackaton zone 61

Afin que personne ne reparte trop déçu, plusieurs prix et “coups de coeurs” sont distribués à l’issue du Hackaton Zone 61. On trouve ainsi deux prix: le prix Microsoft (5000 euros) et le prix AXA (5000 euros aussi, mais uniquement pour un projet concernant la prévention ou l’assistance à domicile). Et plusieurs prix “coup de coeur”,  consistant en  2000 euros de bons de commande.

Remise des prix

Les deux gagnants de la soirée Hackaton zone 61 furent les projets Instant Energy (prix AXA) et Muse (prix Microsoft). Instant Energy consiste en une multiprise sous forme de cube, et dont dont l’alimentation est gérée afin de faire en sorte d’empêcher tout départ d’incendie. La multiprise intelligente est commandée par une application, qui permet de paramétrer chaque prise indépendamment selon l’appareil qui y est relié et les besoins de chaque utilisateur. Il est ainsi possible d’éteindre une prise de la multiprise sans affecter les autres. Le cube est aussi garni de plusieurs capteurs de température et de proximité, permettant d’allumer la lampe de la pièce lorsqu’on entre, ou d’activer/désactiver le chauffage en fonction de la température.

instant-energy

Muse est une enceinte connectée assez massive, la taille d’une bonne radio à peu près pouvant stocker des milliers de chansons. Sa principale originalité est sa diffusion à 360 degrés (pas besoin de la pointer dans une direction précise ! ) et un système de reconnaissance vocale, qui permet de demander à l’enceinte de jouer le morceau que vous désirez, simplement en donnant le titre de la chanson ou du groupe. Rechargeable via une prise USB, l’enceinte est malheureusement plombée par un petit bémol, une faible batterie de 6h. Le prix de départ est de 299 euros (499 pour la version premium).

muse

À noter que les objets ne sont pas forcément dans leur version définitive: avec le prix de 5000 euros et le soutien de Microsoft et d’AXA, on peut s’attendre à ce que Muse et Instant Energy, s’ils sortent un jour sur le marché, le soient dans une meilleure version, puisque leurs créateurs auront plus de temps pour fignoler leurs projets.

Les projets ayant bénéficié des “coups de cœur” d’AXA sont Balloons, une application reliant votre téléphone à une veilleuse émettant des lumières douces lorsque vous envoyez un “ballon” à la personne possédant la lampe, qui est ainsi prévenue que vous pensez à elle, et Swaf, une carafe connectée à destination des personnes âgées qui s’illumine pour rappeler à son possesseur qu’il faut boire (rappelons que la déshydratation est une des causes premières de la mort des personnes âgées). La carafe est également bardée de capteurs qui envoient des données à une application reliée, ce qui permet de vérifier si l’eau a été bien bue, ou la composition de cette dernière.

Le gagnant du “coup de cœur” Microsoft, (et aussi mon projet préféré) est D-Meter, une serre connectée et intelligente, possédant des capteurs lui permettant de mesurer l’humidité, la température ou l’exposition au soleil en temps réel et de s’occuper de manière autonome de “ses” plantes en fonction de l’environnement, en gérant l’arrosage ou l’éclairage. Pratique pour faire pousser son basilic ou toutes autres plantes dans l’appartement, même si l’on manque de temps et d’expertise.

Le Hackaton zone 61 se déroulait dans l'amphi bleu
Le campus Microsoft où avait lieue la finale

Les autres projets présentés au Hackaton zone 61 étaient Just in Time, un récipient de capsules à café qui les commandent automatiquement en fonction de votre vitesse de consommation), MouzTache, une application de gestion des tâches s’inspirant de nos bons vieux post-its, Smartpatch, une application reliée à des dizaines de capteurs que l’on peut installer dans la maison pour être prévenu en temps réel de ce qui s’y passe et des problèmes (comme un départ d’incendie potentiel), SmartRoom, une application pour vérifier en temps réel les disponibilités des salles de réunions dans votre entreprise et enfin, Polo&Marco, un petit robot mobile bardé de plein de capteurs qui roulera dans votre maison et construira une carte de l’environnement représentative des mesures effectuées (problème d’isolation, d’humidité, avaries etc…).

S’ils n’ont pas reçu de prix, l’expérience engrangée durant ces 61 jours de concours et l’accès à des professionnels ainsi qu’a l’Usine Io leur permettront d’améliorer leurs projets. On espère en tout cas revoir très vite les gagnants sur le marché.