Accueil / Insolite / Une montre connectée pour enfants rappelée pour risques de sécurité

Une montre connectée pour enfants rappelée pour risques de sécurité

Montre connectée enfants rappelée par la comission européenne

La commission européenne vient de faire rappeler la montre connectée pour enfants, Enox Safe Kid One, pour des risques graves à la sécurité. Les montres vendues sont rappelées et celles en vente retirées.

Les objets connectés sont souvent montrés du doigt pour leur faible protection contre le piratage. Lorsqu’il s’agit d’un produit destiné à la sécurité c’est particulièrement ennuyeux d’autant plus lorsqu’il s’agit de la sécurité des enfants. La montre connectée Enox Safe Kid One, censée offrir une certaine sécurité aux enfants, est loin d’être sûre et offre même une porte ouverte aux personnes mal intentionnées. Aussi, la commission européenne vient de faire rappeler l’intégralité de ces montres vendues et retirer de la vente celles qui sont en boutique.

La montre connectée Enox Safe Kid One rappelée

C’est par la procédure RAPEX (Rapid Alert System) que la commission européenne a ordonné le rappel de toutes les montres Enox Safe Kid One vendues et demandé le retrait de celles-ci des boutiques. La raison invoquée par la commission est un problème grave de sécurité pour les enfants qui utilisent cette montre connectée commercialisée par l’entreprise allemande Enox.

La montre est équipée d’un GPS permettant aux parents de savoir exactement où se trouve son enfant en temps réel. Les parents peuvent aussi communiquer directement à leur enfant à travers de la montre connectée. Problème, les données ne sont pas chiffrées. Aussi, une personne mal intentionnée ayant des connaissances en piratage informatique pourrait non seulement communiquer avec l’enfant mais aussi connaître sa position. Face aux risques que représente un tel danger, la commission européenne a donc décidé le rappel de ces montres connectées et leur interdiction de vente immédiate.

Sources & crédits Source : The Register - Crédit : https://www.theregister.co.uk/2019/02/04/european_commission_security_risks_kids_smartwatch/