Accueil / Maison connectée / Comment le Molekule Air Mini, un purificateur d’air, détruit la pollution

Comment le Molekule Air Mini, un purificateur d’air, détruit la pollution

purificateur d'air molekule air mini

Avec sa technologie qui détruit les molécules polluantes, le purificateur d’air Molekule Air Mini, s’attaque à la pollution, même dans votre chambre.

En lançant leur premier purificateur d’air il y a deux ans, Molekule avait une idée en tête : combattre la pollution. Ce fabricant a en effet conçu un système spécialement breveté pour l’occasion appelé PECO technology, pour Photo Electrochemical Oxidation. Ce système détruit les polluants à un niveau moléculaire. Cette société vient d’annoncer son nouveau produit, le Molekule Air Mini.

Ce purificateur d’air est adapté à de plus petites pièces, d’une taille allant jusqu’à 23 m². Le Molekule Air Mini mesure 30 cm de haut pour un diamètre de 21 cm et pèse un peu plus de 3 kg. Il peut donc trouver sa place dans une chambre ou un studio. Ses concepteurs ont également fait en sorte qu’il soit peu bruyant. Ainsi, son niveau de décibel émis varie entre 30 et 52. Son filtre a une durée de vie de 6 mois, période à laquelle il faudra le changer.

Ce purificateur d’air s’occupe même des virus

À propos de filtre, cet appareil n’utilise pas un filtre à air HEPA (High Efficiency Particulate Air) que l’on retrouve habituellement sur la plupart des purificateurs. À la place de simplement attraper dans ses filets les particules polluantes, il les détruit. Cela concerne les composés organiques volatils, les bactéries, la moisissure, les virus ou encore les allergènes. Cette technologie se sert de la lumière pour créer une réaction oxydante qui transforme les molécules en dioxyde de carbone (CO2) ou en eau. Le Molekule Air Mini s’attaque donc à des polluants 1000 fois plus petits que l’HEPA.

Cette technologie a été développée par le docteur Yogi Goswami, grâce à des recherches qui ont débuté il y a 20 ans dans une université en Floride. Il souhaitait à la base trouver une solution aux problèmes d’asthme de son fils. C’est désormais la pollution de l’air en général contre laquelle il part en guerre. Son purificateur d’air Molekule Air Mini est disponible en précommande pour le prix de 399 dollars. La location de filtres, à raison d’un tous les six mois, coûte 99 euros par an.

2 Commentaires

  1. Bonjour
    Intéressée par cet article en raison de personnes asthmatiques dans mon entourage, j’ai voulu en savoir plus. Pour info un article comparatif des deux technologies : celle présentée plus haut et HEPA (en anglais) https://smartairfilters.com/en/blog/is-molekule-really-better-than-similarly-priced-air-purifiers-already-on-the-market/

    • Bonjour Danielle,

      Merci pour votre remarque.
      Effectivement cet article est intéressant. Dommage cependant qu’il ne s’attaque pas à l’élément qui m’a paru le plus pertinent dans ce type de filtre non HEPA, à savoir la destruction des particules au lieu de simplement les capturer. Après, le but de mon article n’est pas d’inciter à acheter cet appareil, mais de faire découvrir une technologie différente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *