Quand Minority Report envahit la réalité

minority report

Oblong Industries, l’entreprise informatique à l’origine de la technologie présente dans le film Minority Report, a lancé depuis 2012 “Mezzanine”, la version commerciale de cette technologie. En 2015, 12 entreprises se sont déjà laissées tenter par l’aventure. 

interface MInority
La technologie issue “Minority Report” s’appelle “Mezzanine”.

Souvenez-vous, c’était en 2002. Tom Cruise manipule les données de son ordinateur à grand renfort de moulinés avec les bras (mais sans jamais toucher l’écran), et peut les faire passer d’un support à un autre d’un simple geste de la main. Or cette scène mémorable dans l’univers des films de science-fiction n’aurait pas été possible sans le concours d’une entreprise informatique, Oblong Industries. La technologie fut à l’époque créée pour répondre à la demande du réalisateur Steven Spielberg qui voulait savoir à quoi ressembleraient les ordinateurs du futur. Mais il aura fallu attendre 10 ans pour que la technologie n’entre dans le monde réel et ne soit finalement commercialisée.

Meeting report
On vous laisse imaginer à quoi ressembleront les réunions d’ici quelques années..

Et depuis 2012, 12 entreprises la possèdent déjà. Concrètement “Mezzanine” permet à l’utilisateur muni d’un gant ou d’une baguette connectée de manipuler des informations sur différents écrans en même temps et cela par de simples gestes des mains (par un souci de précision, nous vous conseillons de revoir le film: la technologie étant exactement la même et le film étant plutôt bon). Pour l’utiliser il est cependant absolument nécessaire de posséder un débit de 15 mégabits, des écrans haute définition, et un équipement assez sophistiqué de vidéoconférence. Mais les concepteurs présentent Mezzanine comme une technologie offrant bien plus qu’un simple appareil de vidéoconférence amélioré: car cette technologie permet également aux participants de travailler avec les mêmes informations en temps réel ET à distance. Ce que les dirigeants d’Oblong Industries appellent l’ infopresence. Construite à partir d’une plateforme permettant d’utiliser un nombre illimité d’objets connectés et d’écrans ensemble, Mezzanine a été conçue pour supporter tous les types de données, y compris les plus lourdes.

L’usage est a priori très simple. Il suffit à l’utilisateur de se connecter à un chat vidéo en ligne et de se connecter au web en utilisant l’équipement de sa “Mezzanine” (ou “Mezzanine room”). Dès lors il lui sera aussi bien possible de contrôler la session en cours que de contribuer au même titre que les autres participants (qu’ils se trouvent dans la même pièce ou à distance). L’équipement complet est composé de trois écrans dynamiques et haute définition, et de 3 autres écrans conçus pour sauvegarder les images fixes pour un usage futur. Et il vous faudra malgré tout débourser entre 150.000 et 250.000 dollars pour cet incroyable système de travail interactif.

Mezzanine
À quoi serait susceptible de ressembler votre “Mezzanine room”

Bref, la technologie utilisée dans le film Minority Report reste chère, mais est tout de même en voie de démocratisation. Et puis force est de reconnaitre qu’elle en jette!

 

Source