CES 2017 : Miliboo Ekko, le miroir connecté sous Android

miliboo ekko miroir connecté

Les objets connectés arrivent définitivement dans la salle de bain. Si on avait déjà eu un aperçu ces derniers mois de ce qui était possible à ce niveau, l’entreprise Ekko continue de se positionner comme un acteur majeur de ce marché. Elle vient de dévoiler au CES 2017, son miroir connecté fonctionnant sous Android 5.0 Lollipop équipé d’un écran OLED de 10 pouces. L’expérience utilisateur que l’entreprise nous propose avec Ekko donne une idée de ce que pourrait être la salle de bain du futur. 

miliboo ekko miroir connecté ces 2017

Naviguer avec de simples gestes

Quelle est la hantise de la plupart des personnes avec leur miroir de salle de bain ? Qu’il soit sale, plein de traces de doigts. Autant dire qu’un miroir tactile pourrait vite tourner au cauchemar. Bonne nouvelle donc le miroir Ekko est doté de capteurs infrarouges de chaque côté. Il suffit donc de faire de simples gestes pour l’utiliser. L’interface est fluide et l’expérience utilisateur se révèle très satisfaisante.

Le miroir Ekko est relié au réseau Wifi de la maison. Ce qui permet d’utiliser Internet et d’afficher le contenu sur votre écran OLED de 10,1 pouces. Parmi les options ainsi accessibles, la météo, les cours de la bourse, les informations ou encore des vidéos sur Youtube par exemple. Cela pourrait simplifier la réalisation de votre nœud de cravate ou ce maquillage original que vous voulez tenter pour la prochaine Saint-Valentin.

Et pour que toute la famille puisse être satisfaite, il est possible de configurer différents profils sur le miroir. Ainsi, il s’adaptera à vos besoins et à vos envies. Au niveau des gadgets, il est aussi possible de chronométrer le temps que vous passez à vous brosser les dents. De quoi surveiller que vos enfants respectent bien les trois minutes réglementaires !

ekko miliboo miroir connecté ces 2017

Le miroir Ekko déjà primé

Pour l’entreprise française Ekko qui s’est lancée dans les objets connectés il y a maintenant deux ans, ce CES pourrait bien être celui de la consécration. Comme nous vous l’expliquions en novembre dernier, Ekko a déjà reçu une récompense au CES Innovation Award 2017 de Las Vegas. Cette distinction lui a été décernée pour le caractère innovant et le design de son produit dans la catégorie Smart Home. « C’est une grande fierté de voir EKKO récompensé au CES® Innovation Awards. Cette distinction valide notre stratégie mise en place autour du mobilier connecté et témoigne de l’avance de Miliboo à la fois en matière de design et de technologie dans l’univers du smart home. Ce prix offre une formidable visibilité à notre marque » expliquait alors Guillaume Lachenal, son PDG.

Le miroir sera proposé à la vente d’ici quelques semaines au prix de 399 €. Un prix raisonnable pour un objet qui est à la fois un miroir connecté et un écran OLED made in France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.