Accueil / Vêtement et accessoire connectés / Bracelet connecté / Le marché des wearables multiplié par 3 : Fitbit cartonne

Le marché des wearables multiplié par 3 : Fitbit cartonne

Si les smartphones et les tablettes dominent le marché high-tech depuis plusieurs années, cette suprématie ne va peut-être pas durer longtemps. Le cabinet de conseil dans le marketing et les services International Data Conseil (IDC) vient de publier des chiffres de ventes sur Fitbit, Apple ou encore Xiaomi. Bilan 3 fois plus de wearables vendus en 2015 par rapport à 2014.

197,6 pour cent, c’est la croissance extraordinaire du marché des wearables relevée au troisième trimestre de 2015 par rapport à l’année précédente. Fitbit vole de justesse la première place du classement à Apple et Xiaomi dans la catégorie des produits avec la plus forte croissance de vente avec son Mi Band. Au total, pas moins de 21 millions de wearables vendus au troisième trimestre contre 7,1 millions au même trimestre de 2014.

idc_wearables_q3_201

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, la part de marché de Fitbit en fait diminué de 10,6 points de pourcentage (de 32,8% en 2015 contre 22,2% en 2015), en dépit de l’expédition du double du nombre d’appareils (4,7 millions). Néanmoins, Fitbit est resté premier grâce à ses trois modèles phares, le Charge, Charge HR et Surge selon IDC.

Pendant ce temps Apple a fait ses débuts en sautant directement à la deuxième place. Impossible de comparer d’année en année la croissance, mais l’expédition de 3,6 millions de montres en au deuxième trimestre, puis de 3,9 millions de montres au troisième trimestre, ce qui témoigne du fait que la marque se porte très bien. Certains estiment les ventes à 12 millions d’ici la fin de l’année.

La Chine marque le terrain des wearables

Xiaomi de son côté, a montré la plus forte croissance et de loin, grâce à son MiBand peu coûteux. L’entreprise a multiplié par 9 son volume d’expédition. En effet, le géant chinois est passé de 400 000 unités expédiées au troisième trimestre 2014 à 3,7 millions ce trimestre passé. Reste que 97% des volumes expédiés sont expédiés en Chine. Preuve que l’entreprise va encore devoir se développer. “Les premières étapes du marché des wearables ont conduit à une concurrence serrée parmi les principaux fournisseurs et les vendeurs chinois se sont emparés de la dynamique du marché pour prendre des parts de marché“, a déclaré Ramon Llamas de IDC dans un communiqué. “La Chine a rapidement émergé comme le marché des dispositifs portables à plus forte croissance” a-t-il poursuivi.

mi band xiaomi

Enfin, IDC souligne que, malgré la croissance des montres connectées, l’intérêt pour les trackers de conditionnement physique n’a pas diminué. À la fin du troisième trimestre 2015, les volumes d’expédition pour les deux catégories de produits ont augmenté de la même manière. Pour l’instant du moins, ces deux catégories peuvent coexister et se développer. On peut se demander, cependant, combien de temps cela va durer.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *