Accueil / Vêtement et accessoire connectés / Louis Vuitton : un sac à main avec écrans flexibles surprend son monde

Louis Vuitton : un sac à main avec écrans flexibles surprend son monde

Louis Vuitton a frappé fort lors de son défilé Croisière à New York. La marque française a présenté un sac à main futuristes avec des écrans Oled flexibles intégrés.

Coup de génie pour Louis Vuitton. Lors du défilé Croisière destiné à présenter sa collection 2020, le géant de la mode a frappé un grand coup en présentant son sac à main équipé d’écrans OLED souples. Ces écrans apparaissent à la fois à l’avant et à l’arrière de l’accessoire.

Royole, un partenaire de choix pour Louis Vuitton

Le fournisseur de cette technologie n’est autre que la marque chinoise Royole. Rien d’étonnant lorsque l’on sait que Royole est à l’origine du premier smartphone pliable au monde. Surtout, la firme avait elle-même présenté un sac à main pourvu d’écrans lors du dernier CES à Las Vegas.

Un savoir-faire qui a donc su séduire Nicolas Ghesquière, le directeur artistique des collections femmes de Louis Vuitton :

Les nouveaux prototypes des sacs emblématiques de la Maison ne sont pas passés inaperçus. Intégrant une nouvelle technologie d’écrans souples, l’accessoire interroge le potentiel du sac connecté. Une avant-première pour Louis Vuitton, qui démontre une fois de plus sa capacité à allier savoir-faire et innovation” affirme Louis Vuitton dans son communiqué.

Sac à main et technologie : un mariage qui fonctionne

Ce n’est pas la première fois que la technologie, s’invite dans l’univers de la mode. En 2016, c’est une autre marque française, Gallucha, qui a présenté un sac à main relié par Bluetooth. Celui-ci permet de connecter la sacoche aux objets qu’il contient afin d’être informé si un objet quitte cette dernière. Une notification est alors envoyée sur le smartphone connecté. Le sac à main FYB présenté en 2017 permet lui de recharger son smartphone, mais surtout de sécuriser son sac à main via empreintes digitales ou Bluetooth pour limiter les risques de vols ou de chutes d’objets.

A l’heure actuelle, Louis Vuitton n’a pas précisé si son prototype dévoilé lors de son défilé croisière deviendra un produit commercialisé. Nul doute que l’émoi suscité par ce bijou technologique fera réfléchir la marque à cette éventualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *